J’ai la Haine

21/08/2023 (2023-08-21)

Par Jacques Amiot

Le précepte du pardon m’a été enseigné dès ma jeunesse : éducation familiale, religieuse et même scolaire ; car à l’époque, il y avait à l’école primaire laïque des cours de morale et d’instruction civique, alors que maintenant on enseigne la sexualité, la théorie du genre !…

Dans ma vie professionnelle et extra-professionnelle, j’ai eu des conflits, des querelles qui, au fil des années, se sont estompées, puis ont disparu. À l’occasion de mes activités bénévoles au sein d’associations, j’ai même collaboré avec des personnes avec lesquelles j’avais eu de sérieux différends.

J’en ai beaucoup voulu à plusieurs de nos dirigeants en raison de leur politique, de leurs décisions… Et puis, le temps faisant son œuvre, ma colère et mon irritation ont été progressivement oubliées.

Tout a changé ces dernières années, quand j’ai compris que les erreurs, les mauvaises décisions… de notre actuel président, étaient volontaires. Le personnage m’avait déjà fortement indisposé quand, avant son élection, il avait déclaré en février 2017 en Algérie, que la colonisation était un crime contre l’humanité.

Les circonstances de son élection ont également renforcé ma méfiance à son égard. Elle a été très largement soutenue par les médias et truquée par la justice, qui a éliminé bien opportunément monsieur Fillon et refusé, bien qu’alertée, de s’intéresser aux déclarations de revenus de monsieur Macron et au financement de sa campagne.

C’est à cette époque que j’ai vraiment commencé à m’intéresser aux dangers des mondialistes et compris que, le principal obstacle à l’instauration d’une gouvernance mondiale, était les nations souveraines qu’ils devaient donc tenter d’éliminer. Dans ce domaine, j’ai beaucoup appris par des messages reçus d’internautes, et surtout par des lectures comme La super classe mondiale contre les peuples de Michel Geoffroy.

J’ai rapidement acquis la conviction que monsieur Macron a été propulsé à la tête de la France, avec pour mission de la détruire.

Je ne vais pas revenir sur tout ce que j’ai écrit sur le mondialisme, mais simplement faire un petit rappel sur la pseudo pandémie Covid-19 montée de toutes pièces, afin de faire peur aux populations pour les soumettre et leur faire accepter un « vaccin » dangereux.

La France a été en première ligne dans cette démarche. Dès le mois de janvier 2020, madame Buzin a classé l’Hydroxychloroquine comme produit dangereux ; à ma grande surprise. Deux mois après monsieur Véran a interdit aux médecins généralistes l’utilisation des soins précoces ; j’ai alors compris qu’il se tramait quelque chose.

La suite, on la connaît, c’était l’obligation vaccinale qui était recherchée, par l’inoculation de produits très dangereux qui vont créer une forte chute de la natalité. Cela s’inscrit dans le projet mondialiste de réduire drastiquement la population mondiale. Malgré leurs efforts, le gouvernement, les médias aux ordres, de trop nombreux médecins, ne pourront plus cacher encore longtemps le désastre sanitaire en cours.

Il m’étonnerait beaucoup que monsieur Macron soit vacciné, car je pense qu’il était au courant du danger de la vaccination.

On sait que cette « pandémie » a été peu létale. Le pourcentage de décès au plan mondial est de l’ordre d’une grippe. Il aurait été encore plus faible si des pays, comme la France, n’avaient pas interdit l’utilisation des soins précoces.

Certaines populations, comme celle de notre pays, ont vécu un cauchemar pendant plus de deux ans : confinements, couvre-feux, port du masque… Beaucoup de jeunes ont perdu les meilleurs moments de leur vie (sorties entre copains…).

Un climat de morosité, d’angoisse s’est instauré et la situation actuelle ne permet pas de s’en libérer ; bien au contraire.

On sait par ailleurs que dans toute cette période, les grandes sociétés, notamment pharmaceutiques, se sont considérablement enrichies. Il en est de même des oligarques, et de certains politiques augmentant ainsi leur capacité de corruption, déjà considérable.

Il serait surprenant que monsieur Macron n’en ait pas profité, par l’intermédiaire de sociétés comme Mac Kinsey. Cet enrichissement s’est fait au détriment des particuliers, des petites et moyennes entreprises, des commerces…

Il est incontestable, personne ne peut le nier, même si le déclin date de plusieurs décennies, que la situation de la France s’est considérablement dégradée dans tous les domaines depuis 2017 (sécurité, immigration, justice, économie, pouvoir d’achat des Français, dette, industrie, énergie notamment nucléaire, santé, éducation, diplomatie, crédibilité)… La liste est trop longue pour que je puisse l’énumérer dans sa totalité. Le responsable est forcément le chef de l’État.

Il n’y a que deux solutions : soit le chef de l’État est totalement incompétent et s’est entouré de collaborateurs tout aussi incompétents, soit cette décomposition de la France est voulue.

Je suis certain que monsieur Macron n’est pas incompétent. Au contraire, il a fait preuve de grandes capacités pour berner une grande partie des Français, il ment avec habilité et un incroyable aplomb… Je ne retiens donc pas la première hypothèse. C’est à l’évidence la deuxième qui explique les graves problèmes de notre pays, au point de se poser des questions sur son avenir.

Il n’y a pas que la France qui soit visée par les mondialistes ; toutes les nations souveraines le sont. Mais, comme on peut le constater, le mondialisme n’a de prise que sur l’occident, et c’est surtout les nations européennes qui risquent de perdre leur souveraineté avec de graves ennuis pour leur population.

Jean-Michel Jacquemin-Raffestin a écrit un livre particulièrement documenté sur la pandémie Covid-19. Il l’a intitulé : Ne leur pardonnez pas ! ils savent très bien ce qu’ils font.

Pour moi, il est clair qu’ils savent très bien ce qu’ils font et, de ce fait, je ne peux pas leur pardonner. Ce n’est pourtant pas dans mon caractère, mais, j’éprouve de la haine pour les mondialistes et notamment pour monsieur Macron. J’espère qu’ils seront sévèrement sanctionnés par la justice ; quand elle ne sera plus corrompue.

Jacques Amiot — août 2023

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires