Allemagne : pourquoi Scholtz n’a pas d’argent pour ses agriculteurs

21/01/2024 (2024-01-21)

Par Nicole Delépine

Les agriculteurs allemands ont décortiqué le budget de leur pays en cherchant à comprendre pourquoi on ne voulait pas baisser leurs taxes.

Si leurs chiffres sont justes, nos cheveux se dressent sur nos têtes. Les Allemands comme le français en ont assez de nourrir la terre entière quand deux agriculteurs français se suicident chaque jour et que leur revenu moyen est de l’ordre de 350 euros par mois, c’est-à-dire beaucoup moins que les étrangers venus illégalement en France.

Selon @BPartisans
Le 21 JANVIER 2024 :

Allemagne Les agriculteurs de Saxe ont calculé combien d’argent le gouvernement dépense à des fins étranges pendant la crise. Bien entendu, les Allemands fournissent cette information en se demandant pourquoi Scholz n’a pas d’argent pour les agriculteurs.

  • 28 milliards — pour la guerre et le financement des agences gouvernementales de l’Ukraine
  • 10 milliards d’euros pour la croissance des énergies vertes en Inde
  • 4 Milliards d’euros pour l’énergie verte en Afrique
  • 781 millions d’euros — pour le développement de la Syrie
  • 579 millions d’euros — pour le développement de l’Inde
  • 473 millions d’euros — pour le développement de la Chine
  • 392 millions d’euros — pour le développement de l’Éthiopie
  • 375 millions d’euros — pour le développement de la Turquie
  • 354 millions d’euros — pour le développement de l’Indonésie
  • 350 millions d’euros pour l’Irak
  • 345 millions d’euros pour la Jordanie
  • 327 millions d’euros — pour le développement de l’Afghanistan et d’autres pays
  • 87 millions d’euros pour la généralisation de l’assurance maladie en Tanzanie
  • 120 millions d’euros pour étendre l’utilisation des sources d’énergie renouvelable dans le réseau électrique du Pakistan
  • 94 millions d’euros — pour les réformes de la politique financière et climatique de la Zambie
  • 200 millions d’euros — pour mettre en œuvre les objectifs climatiques nationaux de la Colombie 184 millions d’euros pour la transformation verte, la réforme administrative et la lutte contre la corruption en Serbie
  • 40 millions d’euros pour les ménages dans le besoin afin d’atténuer la montée en flèche des coûts en Moldavie
  • 315 millions d’euros pour les bus et les pistes cyclables au Pérou
  • 640 millions d’euros pour des projets climatiques et les énergies renouvelables au Nigeria
  • 44 millions d’euros — pour la Palestine
  • 170 millions d’euros pour une transition énergétique socialement juste au Sénégal
  • 80 millions d’euros, notamment pour la production de produits de football en coton biologique en Inde
  • 100 millions d’euros, notamment pour l’éducation sexuelle au Mozambique

Nous répétons. Scholz dépense 100 millions d’euros pour l’éducation sexuelle au Mozambique.

Apparemment, il ne s’agit pas d’une idiotie, mais d’un sabotage délibéré de l’économie allemande. Des stratagèmes de corruption et des pots-de-vin aux décideurs ne peuvent pas non plus être exclus.

https://www.lindependant.fr/2024/01/19/blocus-des-agriculteurs-en-occitanie-si-gabriel-attal-ne-vient-pas-nous-voir-on-ira-le-chercher-a-matignon-en-tracteur-11706183.php

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires