Alex Jones, Elon Musk, Donald Trump, intelligence militaire, guerres de l’IA et Skynet

14/12/2023 (2023-12-14)

[Source : marie-claire-tellier]

Par Mike Adams

Traduction MCT

Ce qui suit est une transcription partielle générée automatiquement de l’émission de Mike Adams du 12 décembre 2023. L’épisode complet est disponible en format audio sur ce lien ou sur la vidéo ci-dessous :

Bienvenue dans l’émission News du lundi 11 décembre 2023. Mike Adams, ici présent, vous remercie de vous joindre à moi aujourd’hui. Le titre provisoire de ce podcast est « Alex Jones rétabli sur Twitter alors que les puissants réseaux de renseignement profond se préparent à rétablir Trump pour maintenir l’Amérique en vie ».

Il se peut que ce titre change d’ici à ce que vous voyiez ce podcast, mais la dernière phrase est vraiment essentielle à comprendre : Garder l’Amérique en vie. Et ce que je vais vous révéler aujourd’hui dans cette analyse, c’est que la réintégration d’Alex Jones sur Twitter n’est pas un hasard. Et cela a des implications bien plus importantes que ce que la plupart des gens imaginent. Parce que cela coïncide avec Elon Musk, les militaires, ce que j’appelle les réseaux d’intelligence profonde, et la façon dont ils soutiennent maintenant Elon Musk, et ils soutiennent Tucker Carlson. Et ils se préparent aussi à remettre Trump au pouvoir pour un troisième mandat. Et ce n’est pas une faute de frappe. Ce serait le troisième mandat de Trump, et non son deuxième, bien que le deuxième ait été illégalement occupé et écrasé par le régime antiaméricain de Biden.

Je tiens à l’expliquer d’emblée. J’entrerai ensuite dans les détails au cours de cette émission. Mais il y a essentiellement deux factions qui se battent pour le contrôle de l’Amérique en ce moment. Il y a d’une part la faction mondialiste, qui se caractérise par Barack Obama, Joe Biden et un sentiment anti-américain. La grille de contrôle du mondialisme s’efforce de détruire les infrastructures américaines, de détruire la monnaie américaine, il y a en fait des gens au sein de l’administration Biden qui essaient d’effondrer le dollar. Et ils y parviennent plutôt bien, d’ailleurs. Ils veulent rendre l’Amérique dépendante de l’énergie du Moyen-Orient. Ils veulent détruire la culture américaine. Ils veulent détruire la Constitution américaine. Ils sont contre le premier amendement, contre le deuxième amendement. Et en fait, ils sont anti-militaires dans le sens où ils veulent aussi détruire la préparation militaire de l’Amérique, ce qu’ils ont fait dans une large mesure à ce stade. Regardez ce qui s’est passé avec le retrait des États-Unis d’Afghanistan.

D’ailleurs, la défaite de l’OTAN face à la Russie, dont je parlerai plus en détail, est un facteur important qui joue dans tout cela. Voilà donc la première faction. Il s’agit de la faction mondialiste, qui croit en la dépopulation. Ils méprisent tout ce que l’Amérique représente, et ils travaillent méticuleusement pour détruire l’Amérique de l’intérieur.

Trump est le candidat de choix pour la faction pro-américaine qui s’oppose au mondialisme
De l’autre côté, il y a la faction pro-américaine, qui, je tiens à le préciser, est toujours dirigée par des entreprises très puissantes. Mais ils veulent que l’Amérique maintienne son pouvoir sur le monde parce que, eh bien, c’est un grand concert. C’est un système formidable que d’avoir le statut de pétrodollar, de pouvoir imprimer de l’argent et d’échanger de l’argent contre des biens et des services dans le monde entier. Vous savez, c’est formidable d’être au sommet de l’armée américaine, qui est l’armée la mieux financée au monde. C’est génial de recevoir des pots-de-vin pour des armes destinées à l’Ukraine et d’autres types de contrats que le gouvernement fédéral émet à gauche et à droite en ce moment.

Cette faction, que j’appelle la faction pro-américaine, veut voir l’Amérique survivre sur la scène mondiale. Ainsi, même si elle s’oppose à la faction mondialiste, la faction pro-américaine jouit toujours du pouvoir et des profits, et elle aime imprimer de l’argent, et elle a aussi ses doigts dans les cartels pharmaceutiques et dans les médias, etc. Ils ne sont pas, disons, des bonnets blancs, mais ils ne sont pas non plus les bonnets noirs des mondialistes qui essaient de nous détruire tous. On pourrait dire que la faction pro-américaine, qui se compose de ce que j’appelle les réseaux de renseignements profonds, je ne parle pas de la CIA, mais des services de renseignements militaires, de l’armée, de l’armée de l’air, de l’armée de l’air et de la police. Je parle des services de renseignement militaire, de certaines factions de la Defense Intelligence Agency et d’autres groupes, même quelques renégats au sein du FBI, ces réseaux de renseignement profond ne veulent pas que l’Amérique soit détruite et ne veulent pas que l’armée américaine soit détruite.

Ils ont maintenant pris le dessus sur le plan interne, en raison des échecs catastrophiques de la faction mondialiste et de l’administration Biden. Et même si ce n’est pas évident à la surface, l’échec numéro un le plus étonnant qui a eu lieu et qui a en fait remis le pouvoir à la faction du renseignement militaire est la défaite de l’OTAN en Ukraine. Cela a provoqué une onde de choc dans tout le système : l’armée américaine n’a pas pu vaincre la Russie, et elle a dû utiliser les médias occidentaux pour diffuser toutes sortes de propagande et de mensonges mois après mois, même aujourd’hui, deux ans plus tard, pour essayer de couvrir ses échecs, qui ont été tout à fait monumentaux.

Les sanctions prises à l’encontre de la Russie ont échoué sur toute la ligne. L’économie russe est plus forte qu’avant la guerre. La monnaie russe est plus résistante. Les exportations d’énergie de la Russie ont atteint des chiffres records. La Russie a désormais atteint un niveau record de fabrication de munitions sur son territoire, et la Russie a mis en place une infrastructure nationale massive de fabrication de munitions qui n’est absolument pas égalée par l’ensemble de l’Europe occidentale, ni par les États-Unis. Ainsi, la faction pro-américaine du renseignement militaire, qui est pro-Trump et pro-Elon Musk, a, je crois, œuvré à la réintégration d’Alex Jones. Cette faction en a eu tellement marre que l’Amérique soit vaincue par les crétins incompétents et historiquement analphabètes de l’administration Biden, y compris le Département d’État, qu’elle a entamé une révolte de l’intérieur qui lui a permis de prendre le contrôle de nœuds clés d’influence et de prise de décision, que l’on pourrait appeler la prise de décision exécutive, au sein des réseaux de renseignement. Cela leur donne maintenant la possibilité de vaincre les mondialistes et de réinstaller littéralement Trump au pouvoir à partir de 2025. Trump leur rendrait alors la pareille en exprimant sa loyauté pour un financement supplémentaire de l’armée, du complexe industriel, des réseaux de renseignement, des produits pharmaceutiques, de l’énergie domestique, et de bien d’autres choses encore.

Trump soutient l’Amérique mais aussi Big Pharma, Big Debt et les grosses dépenses militaires

Permettez-moi d’être clair, car il ne s’agit pas d’un scénario tout blanc ou tout noir. Et j’essaie de ne pas y insérer mes propres opinions. J’essaie de ne pas dire que Trump est bon ou que Trump est mauvais, mais plutôt de vous expliquer les causes et les effets. Trump soutient donc Big Pharma, Big War, Big Banks. Et on peut aussi dire Big Israel, c’est-à-dire le contingent sioniste d’Israël, qui aide aussi à soutenir les guerres militaires au Moyen-Orient. Trump soutient toutes ces choses, que cela vous plaise ou non, mais il soutient également l’énergie domestique, ce qui, je pense, est une bonne chose pour l’Amérique de disposer de son propre approvisionnement en énergie et de sa propre infrastructure énergétique, de sorte que nous soyons plus autonomes de cette manière. Mais Trump est également favorable à l’impression massive d’argent et à des taux d’intérêt artificiellement bas afin de provoquer une création monétaire excessive ou un assouplissement quantitatif, qui finit par gonfler le marché boursier et les prix de l’immobilier, provoquant de l’inflation et donnant temporairement l’impression que les choses sont bonnes d’un point de vue fiscal. En outre, en tant que président, Trump approuvera des paiements massifs à l’armée. Nous parlons de plus de mille milliards de dollars par an pour le financement de l’armée américaine. Trump soutiendra également des subventions massives aux géants pharmaceutiques, parce qu’ils le soutiennent à certains égards, je pense, afin de s’assurer qu’il soit à nouveau élu, alors qu’à l’heure actuelle, l’administration Biden parle d’utiliser les pouvoirs du gouvernement pour saisir la propriété intellectuelle des produits pharmaceutiques brevetés, en les retirant aux entreprises pharmaceutiques.

M. Biden réclame essentiellement l’expropriation des brevets pharmaceutiques, puis l’octroi de licences à des fabricants OEM ou à des fabricants tiers qui produiraient ces médicaments à très bas prix, que le gouvernement achèterait ensuite pour les distribuer par l’intermédiaire de Medicare et, en dernier ressort, des programmes Medicaid au niveau de l’État. Cette menace, du point de vue de Big Pharma, est donc une menace existentielle pour le modèle de profit même du complexe industriel pharmaceutique. Big Pharma tire l’essentiel de ses revenus, les géants, de quelques médicaments clés, et généralement pour quelques années seulement pendant que ces médicaments sont protégés par un brevet, car tous les brevets expirent. Ainsi, une entreprise pharmaceutique typique peut avoir 200 médicaments en cours de développement, sachant que 190 d’entre eux sont voués à l’échec. Il reste donc 10 médicaments, disons, qui sont viables sur le marché. Sur ces dix médicaments, huit vont réussir à s’imposer et il se peut qu’un ou deux médicaments à succès génèrent tous les bénéfices qui couvrent les pertes de tous les autres médicaments qui ont échoué. Or, ce sont ces un ou deux médicaments que l’administration Biden veut saisir, privant ainsi les grandes sociétés pharmaceutiques de cette manne de revenus sur laquelle elles comptent pour maintenir leur rentabilité. C’est pourquoi même Pfizer réduit actuellement la production des vaccins COVID et licencie de nombreuses personnes dans certaines divisions de l’entreprise. Et Trump est exactement la personne qui, selon eux, leur permettra de le faire, parce que Trump sera tout à fait d’accord pour accélérer la production de médicaments et de vaccins, et pour répondre aux pandémies à venir d’une manière qui favorise en même temps les bénéfices des sociétés pharmaceutiques.

Les réseaux d’intelligence profonde considèrent Trump comme leur champion du financement et Elon comme leur porte d’entrée pour les champions de la parole

Vous vous demandez peut-être pourquoi Alex Jones a été réintégré sur Twitter ? Et qu’est-ce qu’Elon Musk a à voir avec tout cela ? Eh bien, Elon Musk est profondément impliqué dans des projets de recherche pour l’armée. De nombreux projets expérimentaux, qui sont des systèmes d’armes exotiques, des systèmes de lancement exotiques, des systèmes optiques exotiques et, bien sûr, des systèmes de liaison neuronale, c’est-à-dire des interfaces homme-cerveau, des systèmes de surveillance et des systèmes de contrôle actif des moteurs. L’armée américaine sait que l’avenir de la guerre passera en grande partie par les drones et les systèmes automatisés. Nous parlerons d’ailleurs de l’IA dans un instant. Mais une partie de la réponse réside également dans les systèmes cyborg. Si vous pensiez qu’Elon Musk développe la liaison neuronale parce qu’il veut aider les personnes en fauteuil roulant à remarcher, et que c’est sa seule motivation, parce qu’il est juste une bonne personne et qu’il veut aider les gens à retrouver leurs jambes, alors, malheureusement, vous êtes un imbécile. Il ne s’agit pas d’aider les personnes en fauteuil roulant à marcher, même si cela peut être un effet secondaire. Mais le véritable objectif est de construire des soldats cyborg.

Ces soldats cyborg seront équipés de systèmes d’exosquelettes et de drones contrôlés par l’esprit. Les drones automatisés, qu’ils soient aériens ou terrestres, pourraient prendre la forme de chiens ou d’écureuils. Ils seront contrôlés par le soldat cyborg, qui sera une machine de combat très efficace parce qu’il disposera de l’interface esprit-machine, qui est l’essence même de la neuroliaison. Elle est conçue pour permettre aux soldats de contrôler des systèmes cinétiques et des systèmes autonomes sans avoir à apprendre une interface informatique. Les soldats n’ont pas le temps d’afficher un écran, de choisir un menu déroulant et d’émettre des commandes, et ils n’ont pas de clavier à portée de main. Essayer de doter un soldat de ce type d’interface ne fonctionne pas très bien. Ce n’est pas faisable. Ces systèmes d’interface sont détruits par les éclats d’obus, etc. Même si vous attachez un clavier ou un écran au bras d’un soldat, ce bras va probablement recevoir des coups à un moment ou à un autre, et tout le système sera alors hors service.

L’armée a compris que les recrues humaines ne suffiraient pas longtemps… voici donc les cyborgs, puis les soldats humanoïdes entièrement autonomes

Mais deuxièmement, soldats, je suis désolé de vous le dire, mais les nouvelles recrues ne sont plus aussi intelligentes qu’avant. Les services militaires ont de plus en plus de mal à recruter de jeunes soldats. C’est pourquoi ils abaissent les exigences en matière de quotient intellectuel. Pour certains secteurs du service militaire, il n’est même plus nécessaire de passer des tests, il suffit d’avoir un cœur qui bat, un corps qui fonctionne et d’être prêt à s’entraîner. Ainsi, pour ces soldats moins sophistiqués, afin d’être équipés de systèmes cyborg, ce qui est le but ultime, ils doivent avoir des systèmes qui sont tout simplement plus intuitifs et moins techniques. Et il n’y a rien de plus intuitif que de penser à ce que l’on veut faire. Si vous êtes un soldat cyborg, même si votre QI est faible, mais que vous êtes un soldat dévoué et loyal. Alors, avec un implant neuronal, tout ce que vous avez à faire est de penser à envoyer un drone kamikaze dans le bunker ennemi que votre système infrarouge augmenté a identifié. Vous venez d’émettre mentalement la commande GO, et vous n’avez pas besoin d’apprendre une interface.

Ainsi, les systèmes d’augmentation cyborg seront plus largement accessibles aux soldats humains moins qualifiés. Et bien sûr, à terme, l’objectif de ce programme est de remplacer l’élément humain et de passer de soldats cyborgs à des soldats robotiques humanoïdes entièrement automatisés qui n’ont même pas besoin d’être entraînés à penser puisqu’ils sont simplement programmés et téléchargés à l’aide de systèmes autonomes.

Qu’est-ce que cela a à voir avec Elon Musk, Alex Jones, Tucker Carlson et Donald Trump ? Eh bien, tout, c’est simple. Pour que les États-Unis restent viables, en termes de projection militaire dans le monde, ils doivent développer des systèmes de drones et de cyborgs plus autonomes. Ils doivent devenir un leader mondial dans le domaine de l’IA, des implants de liaison neurologique et d’autres technologies clés, comme les missiles hypersoniques, que les systèmes d’IA peuvent d’ailleurs aider à développer en théorie. Elon Musk est considéré comme un gardien clé dans cette quête de technologie appliquée. Elon Musk n’est pas lui-même le plus brillant théoricien du monde. Mais il est très, très doué pour appliquer la science à des questions pratiques. Il sait traduire la théorie en pratique. Il l’a prouvé avec ses systèmes satellitaires, ses systèmes de lancement de fusées et ses systèmes d’atterrissage et de récupération de fusées, ainsi qu’avec les véhicules Tesla.

Elon mérite une grande reconnaissance pour son rôle d’agrégateur de technologies en vue d’un déploiement pratique. C’est ce qui manque à l’armée en ce moment. Et c’est ce dont ils ont besoin. Je pense donc qu’un accord a été conclu entre les réseaux de renseignement militaire et Elon Musk. Et cet accord implique la réintégration de Trump. Et Tucker Carlson a été activé sur Twitter afin d’aider à ramener Trump en s’attaquant de plein fouet au régime fasciste de Biden. Et les gauchistes perdants qui sont en train de perdre nos guerres en Ukraine, et potentiellement au Moyen-Orient, et certainement bientôt à Taïwan. En d’autres termes, Elon Musk a reçu le feu vert pour activer toute personne qu’il juge nécessaire pour aider à renverser la tendance contre la rhétorique anti-Trump qui existe. Et pour exposer la vérité sur la façon dont les démocrates ont détruit l’Amérique à dessein, afin de rétablir Trump en tant que président, ce qui nécessiterait une inondation massive du soutien des électeurs pour Trump, et pour cette raison, je crois qu’Alex Jones a été réintégré.

Pourquoi Alex Jones n’aurait jamais dû être banni en premier lieu

Alex mérite d’être réintégré. Il n’aurait jamais dû être banni. Alex a eu plus raison que presque tous les acteurs des médias grand public depuis des décennies. Et tant de choses contre lesquelles Alex avait mis en garde se sont réalisées. Et nous vivons maintenant ces choses. Il mérite donc un énorme crédit. Il a été banni parce qu’ils voulaient le faire taire afin de truquer les élections de 2020, j’ai été banni pour la même raison. En fait, j’ai été banni en 2015, je pense, voire en 2014, j’ai été déplateformé avant Alex Jones. Mais après qu’Elon Musk a acheté Twitter, mon compte a été réactivé bien qu’il soit toujours très fortement interdit. Je m’attends à ce que cela s’inverse bientôt.

Mais d’ailleurs, les liens brighteon.com ne sont pas autorisés à être partagés sur Twitter. Et j’espère certainement que cela sera bientôt corrigé également. Parce qu’Elon Musk aura besoin de toute l’aide possible pour informer l’Amérique sur ce qui se passe réellement et pour préparer le peuple américain à abandonner les démocrates et à faire venir quelqu’un de différent. Le seul candidat viable du côté du GOP à l’heure actuelle est Donald J. Trump, il n’y a pas d’autre candidat. Donc abandonner les démocrates signifie en réalité soutenir Trump, mis à part le fait qu’il y a quelques candidats indépendants qui, je pense, ont des idées précieuses à partager, comme le Dr Shiva. Et certaines personnes aiment aussi beaucoup RFK, Jr. Mais d’un point de vue pratique, les candidats indépendants ont rarement une chance de remporter la Maison-Blanche, il est presque impossible que cela se produise. Parfois, ils peuvent jouer un rôle de trouble-fête en refusant la Maison-Blanche à l’un des autres candidats aux primaires, le démocrate ou le républicain. Mais il est rare qu’un indépendant soit élu à un poste important, même s’il peut néanmoins contribuer grandement aux débats et à la dynamique globale de l’élection.

Encore une fois, Elon Musk a reçu le feu vert pour réintégrer des personnes comme Alex Jones, et je pense que vous allez voir Alex parler très favorablement de la défense de l’Amérique, qui est un concept très important. Et je suis d’accord avec ce concept. Nous devons garder l’Amérique en vie. Et l’importance de renforcer la puissance militaire américaine afin de protéger nos frontières et de garantir que nous ne perdrons pas les guerres à l’étranger, comme c’est ce qui se passe actuellement. Alex Jones a vivement critiqué Trump dans le passé, et j’ai également critiqué Trump sur plusieurs questions telles que l’opération Warp Speed. Mais quand les choses se passent, la plupart des gens qui sont conscients de ce qui se passe si on leur donne un choix simple entre Joe Biden et Donald J. Trump, si ce sont les seules options, le choix est limpide. C’est Trump jusqu’au bout. Aucune personne sensée ne voterait pour Joe Biden.

Je pense que les réseaux de renseignement militaires liés aux réseaux profonds, comme je les appelle, en sont très conscients. Aujourd’hui, il faudra beaucoup d’argent pour renforcer l’armée américaine et la rendre compétitive dans le monde. Trump sera prêt à soutenir des niveaux insensés d’impression monétaire, comme il l’a fait lors de sa première administration. Nous parlons donc de milliards de dollars imprimés. Mais Trump pourrait également être en mesure de rétablir les relations avec les Saoudiens et les Émirats arabes unis, qui se détournent actuellement du pétrodollar, ce qui aurait des effets catastrophiques sur le rôle du dollar sur la scène mondiale. Si Trump peut inverser cette tendance et ramener les Saoudiens au niveau du pétrodollar, alors il pourrait réellement prolonger la durée de vie du dollar lui-même, car le dollar est actuellement sous assistance respiratoire, grâce aux politiques catastrophiques et désastreuses de l’administration Biden.

Trump est essentiellement utilisé comme une sorte de médecin de combat pour le dollar, pour le réparer, arrêter l’hémorragie et ramener le dollar à la viabilité afin que plus d’argent puisse être imprimé, pour le remettre au complexe industriel militaire, pour travailler sur des systèmes d’armes plus exotiques tels que des drones autonomes, des systèmes d’interface Cyborg, des systèmes homme-machine, des missiles hypersoniques, mais aussi des armes spatiales exotiques via Space Force. C’est pourquoi Tucker Carlson a été amené sur Twitter. C’est pourquoi Alex Jones est réintégré. C’est probablement pour cela que j’ai été réintégré. Même si je n’ai probablement pas suivi le chemin que certaines de ces personnes voulaient que je suive. Mais j’admets qu’en fin de compte, s’il s’agit de Biden contre Trump, il ne fait aucun doute que je fais partie de l’équipe Trump à ce stade, même si j’ai été extrêmement critique à l’égard de certaines décisions de Trump, je le ferais encore. Nous préférons vivre dans un monde où l’Amérique existe toujours, plutôt que dans un monde où nous sommes envahis par les mondialistes, où nous sommes sous le contrôle de l’ONU et où nous avons perdu notre Constitution. C’est pourquoi je dis que c’est une question très complexe pour nous tous, y compris pour vous qui écoutez ceci, vous n’obtiendrez pas un candidat parfait.

Source

[Voir aussi :
Trump et la kabbale]

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires