Étiquette : Monnaie

Fermeture d’un fleuron de l’imprimerie française (pour empêcher la souveraineté monétaire ?)

MORT PROVOQUEE DE L’IMPRIMERIE ARJOWIGGINS SECURITY QUI AURAIT PU IMPRIMER DES FRANCS EN CAS DE SORTIE DE L'EUROPE du 4 au 8 février 2019 : JOUY SUR MORIN, 77, FRANCEComment vous assurer qu’un pays a été définitivement mis en esclavage à votre profit ?  Lui supprimer sa monnaie bien sûr (chose faite), la gestion de ses banques (chose faite), lui voler sa Bourse (chose faite) et, au final, lui détruire toute imprimerie high-tech qui lui permetterait de fabriquer de nouveaux billets banque, si par malheur (du point de vue de tous les idolâtres européistes) ’il lui venait la mauvaise idée de reprendre son indépendance. J’ai personnellement assisté à ce spectacle, noyé dans le silence ouaté de la neige, de la mise à mort de l’imprimerie Arjowiggins Security qui existe depuis l’an 1619 (autant dire l’une des plus anciennes usines de France). Elle a été liquidée selon un plan parfaitement orchestré par les plus hautes autorités de l’État français aux ordres de Bruxelles (objet de l’article suivant). Les technocrates complices n’ont ainsi pas hésité à sacrifier 200 malheureux de plus qui iront pointer au chômage, et que l’on devra payer avec nos impôts parce que Bruxelles refuse l’idée que la France puisse disposer d'une quelconque indépendance financière. CQFD: Il importait donc de tuer l'imprimerie française la plus sophistiquée en termes de planche à billets (au sens propre) afin qu’il n’en reste plus que des cendres. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com2008-201 AVEC L'AIDE D'UN HEDGE FUNDS AMERICAIN L'ETAT FRANCAIS A SACRIFIE L'IMPRIMERIE ALORS QUE LE CARNET DE COMMANDES ETAIT PLEIN du 4 au 8 février 2019 : JOUY SUR MORIN, 77, FRANCEL'imprimerie Arjowiggins de Crèvecoeur près de Jouy sur Morin a été fondée au XVIIe siècle... Je ne savais pas qu'il existait encore en France des entreprises qui avaient réussi à traverser autant de siècles. Le site est…

Lire la suite

La vallée européenne de ceux qui sont tombés : réflexions sur Franco, le féminisme et la fin de l’homme.

La Journée internationale des femmes est devenue plus militante ces dernières années. Alors que la civilisation européenne entre dans une période de crise terminale, le féminisme et la confusion des genres sont devenues les composants clé de la dictature de classe. Nous sommes retournés au chaos de la Chute ; sinon dans cet épisode, Eve tue Adam, bloquant tout espoir de salut. Le 8 mars dernier, Journée internationale des femmes, j’ai visité la Valle de los Caídos - la Vallée de ceux qui sont tombés, à San Lorenzo de El Escorial, à l’extérieur de Madrid. Une gigantesque croix de 150 mètres est érigée sur la coupole d’une basilique taillée dans les montagnes de la Sierra de Guadarrama. Taillée dans une crête de granit, la Basilique de la Santa Cruz del Valle de los Caídos (basilique de la Sainte Croix de la Vallée de ceux qui sont tombés) est l’une des merveilles du monde.

Lire la suite

Qui gouverne la France ?

La banque de France est créée le 18 janvier 1800 par un groupe de représentants de banques privées. Napoléon Bonaparte en est le premier actionnaire. En 1803, il lui confère le monopole d’émission des billets, c’est-à-dire le privilège d’émettre les billets de banque. La banque de France n’est pas la banque de la France, elle est bien déjà privée, ce qui conduira Napoléon à une citation importante : "Lorsqu’un gouvernement est dépendant des banquiers pour l’argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit. L’argent n’a pas de patrie ; les financiers n’ont pas de patriotisme et n’ont pas de décence ; leur unique objectif est le gain."

Lire la suite

La globalisation du capitalisme, le « gouvernement mondial » et la crise du coronavirus.

Le monde est trompé sur les causes et les conséquences de la crise du coronavirus. Celle-ci est marquée par une « urgence » de santé publique sous les auspices de l’OMS qui sert de prétexte et de justification au déclenchement d’un processus mondial de restructuration économique, sociale et politique. L’ingénierie sociale est appliquée. Les gouvernements sont poussés à prolonger le verrouillage, malgré ses conséquences économiques et sociales dévastatrices. Ce qui se passe est sans précédent dans l’histoire du monde.

Lire la suite

Le Vatican conclut une «alliance mondiale» avec les Rothschild, la Fondation Rockefeller et les banques pour créer une Grande Réinitialisation

Le pape François a annoncé que le Vatican conclurait une « alliance mondiale » avec les grandes banques mondiales, les entreprises internationales et les fondations mondialistes pour créer un conseil économique visant à redistribuer la richesse à travers le monde. L’initiative mondialiste, appelée « Le Conseil pour le capitalisme inclusif avec le Vatican », se présente comme une organisation pro-capitaliste qui vise à créer « des économies et des sociétés plus fortes, plus justes et plus collaboratives ». Le groupe d’élite, qui s’appelle pompeusement « Les Gardiens », se qualifie lui-même de « collaboration historique de PDG et de dirigeants mondiaux travaillant avec la direction morale du pape François pour exploiter le pouvoir des affaires pour de bon », indique le site internet.

Lire la suite

D’ici 2030, nous n’aurons rien et nous en serons heureux

Selon le Forum économique mondial, d’ici 2030, nous ne posséderons rien et nous en serons heureux. Des termes tels que «Grande réinitialisation», « Quatrième révolution industrielle » et « Construire mieux » font tous référence au même programme mondialiste à long terme pour démanteler la démocratie et les frontières nationales en faveur de la gouvernance mondiale par des dirigeants non élus, et à la dépendance à l’égard de la surveillance technologique plutôt qu'à l’État de droit pour maintenir l’ordre public. Pendant des décennies, la guerre et la menace de guerre ont enrichi l’élite technocratique et maintenu la population à la suite de leurs programmes. Aujourd’hui, les pandémies et la menace d’épidémies infectieuses sont les nouveaux outils de guerre et de contrôle social

Lire la suite

Le revenu de base universel et les six autres théories qualifiées de « conspirations délirantes » jusqu’à ce que l’an 2020 arrive

L'article de Daisy Luther décrit ces sept théories depuis le point de vue des États-Unis. Toutefois, et de par le contexte de Coup d'État mondial/mondialiste actuel, ce point de vue vaut pour toutes les populations — notamment occidentales, mais pas seulement — quelles que soient leurs nationalités. Le Covid-19, c'est une épidémie de peur. Un canular perpétré sur les populations mondiales. Là où il n'y a pas de peur, il n'y a pas de Covid-19. La peur et l'incertitude dominent la couverture médiatique. Le nouveau coronavirus est dépeint non pas comme un agent pathogène banal dont les miracles de la science moderne sont en passe de venir à bout d'un jour à l'autre, mais comme un mal invisible qui rôde partout, redoutable au point d'inspirer une terreur respectueuse même dans les hautes sphères de l'establishment médical. La réponse au coronavirus relève d'une campagne de terreur étatique basée sur la propagande. Les mesures de protection, comme les masques, ont pris un caractère talismanique, le lavage des mains est devenu une performance rituelle, et une secte fondée sur la dénonciation et la mise au pilori des « hérétiques » a pris possession de l'esprit de nombre de gens, tandis qu'on les dépouille tranquillement de leurs droits, désormais remplacés par un État policier paternaliste. Les confinements illégitimes d'un point de vue scientifique s'enchaînent et nous enchaîne chaque fois un peu plus, et on aurait parfois l'impression d'être embarqués à notre insu dans des montagnes russes. Ne parlons même pas des vaccins qui ont parait-il « sauvé l'humanité » des pires maladies infectieuses. Laissons la parole à Daisy Luther, et nous reviendrons ensuite notamment sur son point 1, en tentant de démontrer pourquoi et comment le « revenu de base universel » constitue — sous couvert de panacée — un piège.

Lire la suite

Résistons à la quatrième Répression industrielle !

La première Répression industrielle nous a vus expulsés de la terre, entassés dans des villes et des villages pleins de monde, utilisés comme chair à canon pour les usines sataniques du nouveau monde capitaliste impulsé par la vapeur. La seconde Répression industrielle a électrifié les lois de la Machine. De nouvelles générations sont nées sans jamais avoir goûté à la liberté. Leur vie et leurs pensées ont été peu à peu dominées par le rythme de la production industrielle de masse. La troisième Répression industrielle a annoncé l’arrivée des ordinateurs et des robots. Les êtres humains devaient maintenant se conformer docilement à ces fonctions et normes automatisées. Et nous sommes maintenant au commencement de la quatrième Répression industrielle, la plus meurtrière d’entre toutes…

Lire la suite

Le prétendu “plan Kalergi” de destruction de l’Europe

François Hollande déclare que nous sommes en guerre au cœur même de la France (depuis longtemps, mais il ne s’en était pas encore aperçu). Il décide de fermer les frontières, annonce des ripostes implacables, réunit le Congrès à Versailles pour lui dire que sa riposte implacable consiste en une révision de la Constitution que tous les juristes en droit constitutionnel estiment inutile et irréaliste (une idée de l’un des énarques qui conseillent l’Élysée, sans doute).(...) En fait, il n’est que le grouillot d’institutions supranationales peu voyantes, souvent partiellement noyautées par la Franc-maçonnerie, comme Nouvel Ordre Mondial, Trilatérale, Bilderberg, FAF*, etc. Elles ont en commun, outre le contrôle de la finance mondiale, l’application du Plan Kalergi pour l’Europe.

Lire la suite

Hold-Up

Avec cette singulière crise politique qui remet en cause bien des principes de notre humanité, et que maquille la préoccupation sanitaire, nous sommes parvenus à l’heure des choix. Dès lors, avec nos connaissances et notre conscience, à quoi sommes-nous prêts à renoncer ? Devons-nous céder à la peur, au besoin de sécurité, ou préférer embrasser la vie et la liberté ?

Lire la suite

Objectifs infâmes

Supposons que vous soyez l’un des génies maléfiques qui dirigent l’économie mondiale. Bien sûr, vous voudriez continuer à la gérer de manière stable, sûre et rentable malgré les problèmes qui pourraient surgir de temps en temps. Vous voudriez résoudre ces problèmes rapidement et efficacement sans attirer l’attention sur vous et vos mauvaises habitudes. Quels sont donc, selon vous, les principaux problèmes qui appellent une solution rapide et préventive, et comment devriez-vous les résoudre ?

Lire la suite

Pourquoi la dette de la France de plus de 2 300 milliards ne se réglera que par l’esclavagisme et le sang du peuple

Le sang est-il la face sociale et politique de la dette ? Une analyse chiffrée de la dette se trouve sur le site de l’Agence France Trésor (AFT). Nous verrons, au cours de cet article, que la dette, qui suppose la disparition de tout ce qui cimente l’État et la possibilité de vie en commun est, historiquement, effectivement payée par le sang des populations endettées. Autrement dit, l’endettement qui a conduit, de façon inéluctable, à la disparition du bien commun, est, corrélativement, le moyen le plus sûr de nous mener à l’esclavagisme.

Lire la suite

⚡️ La disparition du cash est en marche : cryptomonnaies et destruction des libertés

Nous sommes à peine entrés dans l'automne (financier), que de nombreuses déclarations émanant de plusieurs institutions nous informent que la disparition de l’argent liquide va encore s’accélérer. L’establishment financier européen commence à habituer les populations aux profondes transformations qui vont avoir lieu grâce à cette crise post pandémique.

Lire la suite

L’alunissage : Un canular géant pour l’humanité ?

En 2015, lorsque la première hystérie au sujet de la rougeole a éclaté dans les médias, le Dr Moskowitz a eu la gentillesse de nous autoriser à publier son article : The Case against immunizations qui reste l’un de ses écrits les plus brillants sur le sujet que nous ayions jamais publié. Pour réaliser ce travail, le Dr Moskowitz s’est, bien entendu, appuyé sur ses connaissances du sujet comme sur des décennies de pratique de la médecine clinique. En d’autres termes, plus les gens sont instruits et plus ils sont capables de raisonner rationnellement, moins ils croient aux alunissages.

Lire la suite

À propos de Trump

Le moment est venu de comprendre ce que fait Donald Trump et de décrypter l’ambigüité de la manière dont il le fait. Le controversé président a un agenda beaucoup plus clair qu’on ne peut l’imaginer sur la politique étrangère et les affaires intérieures, mais puisqu’il doit rester au pouvoir ou même en vie pour atteindre ses objectifs, sa stratégie est si raffinée et subtile que presque personne ne la comprend. Son objectif global est si ambitieux qu’il emprunte des courbes elliptiques aléatoires pour aller du point A au point B, en utilisant des méthodes qui déconcertent les gens sur leur compréhension de l’homme. Cela inclut la plupart des journalistes indépendants et les analystes alternatifs, comme les grands médias occidentaux propagateurs de fausses nouvelles et une grande majorité de la population.

Lire la suite

Journal de bord d’une « crise » mondiale

Nous en étions donc arrivés à la question : De quoi veut-on détourner notre attention ? Et que veut-on nous imposer ? Plutôt que d’y répondre, j’ai envie de vous partager « comment » je m’efforce d’y répondre. Quand je réalise une enquête pour Nexus, c’est toujours le point délicat. Trouver des informations qui montrent des incohérences, des mensonges, des impossibilités, des malversations, de la corruption, des profits indirects, des abus est finalement relativement aisé. Par exemple il est désormais public que le gouvernement Obama a financé un laboratoire en biologie à Wuhan pour 3.7 million$.

Lire la suite

Décryptage de la Pandémie de Covid-19. Un exercice d’ingénierie sociale

Tout le monde a pu voir récemment un certain nombre de très grands médecins et de professeurs en infectiologie, immunologie, génétique ou virologie se succéder sur les plateaux de télévision et de radio pour expliquer qu’ils ne comprenaient rien à la gestion de cette crise de la Covid-19 et aux différentes situations politiques paradoxales qui se sont enchaînées dès l’apparition du SARS-COV2 dans le monde.(...) En réalité, les gouvernements de la planète n’ont commis aucune erreur même si c’est ce que l’on voudrait bien nous faire croire. Ils n’ont fait que suivre les consignes qui leur étaient données par le Conseil Mondial lequel est sous l’emprise totale des eugénistes et malthusiens tels que Bill Gates ou David Rockfeller.

Lire la suite

Théories de contrôle de l’esprit et techniques utilisées par les médias de masse

Les médias de masse sont l’outil le plus puissant utilisé par la classe dirigeante pour manipuler les masses. Ils forment et modèlent les attitudes, les opinions et définissent ce qui est normal et acceptable. Cet article examine le fonctionnement des médias de masse à travers les théories de leurs penseurs majeurs, leur structure d’influence, et les techniques qu’ils utilisent, afin de comprendre leur véritable rôle dans la société.

Lire la suite

La transformation de la jeunesse américaine en gang de moumounes* aurait-elle été scientifiquement élaborée ?

Il y a eu beaucoup de débats ces derniers temps pour savoir quelle est la génération d'Américains la plus responsable des échecs actuels de la société américaine : Les baby-boomers reprochent aux millennials d'être faibles, paresseux et d'avoir l'impression que tout leur est dû; Les millennials, eux, reprochent aux baby-boomers d'avoir ruiné le système avant même de les avoir mis au monde, alors que ces derniers profitaient des fruits d'une économie encore prospère.

Lire la suite

L’histoire du libéralisme.

L’économiste Bradford DeLong a estimé le PIB mondial par habitant depuis l’apparition de l’humain sur terre (voir graphique ci-bas). Le constat qui en découle est stupéfiant : le niveau de vie des humains a véritablement stagné pendant 2.5 millions d’années, pour ensuite exploser à la hausse vers la fin du 18e siècle. En fait, l’humain moyen de 1750 avait un niveau de vie plus près de l’homme de cro magnon que de l’humain moderne de 2010 ! Que s’est-il donc passé au 18e siècle pour déclencher une telle amélioration du niveau de vie des humains ? Le principal moteur de création de richesse est la liberté économique. Se pourrait-il donc qu’une augmentation drastique de la liberté économique se soit produite au 18e siècle, engendrant une croissance économique et une prospérité jamais vue auparavant ? C’est en effet ce qui s’est produit !

Lire la suite

Arrêtons de parler de capitalisme, d’ultralibéralisme et de mondialisation

Ces concepts dont on nous abreuve en permanence viennent d’une mythologie inventée au XIXe siècle à partir d’une conception totalement erronée de l’histoire, de la science et de l’économie. Le Capital est né le 14 septembre 1867 des élucubrations d’un esprit contraire qui à la fois dans la lignée et en totale réaction contre toute une école de pensée de l’époque tenta toute sa vie de prouver qu’il était capable à lui tout seul de reconstruire l’ensemble de la philosophie occidentale (descendant des traditions grecque, romaine et chrétienne et fortement imprégnée de théologie et de symbolique) à partir d’un seul axiome : seule la matière existe.

Lire la suite

Désintégration de la société occidentale

Désintégration de la société occidentale Les féministes radicales sont désormais bannies de Twitter. Ce n’est pas parce qu’elles haïssent les hommes, fureur tout à fait convenable sur Twitter, mais parce qu’elles ont une dent contre les ‘transsexuelles’. Qu’est-ce qu’une  ‘transsexuelle’ ? Autant que je sache, il s’agit d’un homme portant pénis, sauf qu’il se dit femme et exige le droit d’utiliser les toilettes pour femmes en même temps qu’elles. La féministe Meghan Murphy , a tweeté un constat et une question : Les hommes ne sont pas des femmes. Comment se pourrait-il que les transsexuelles ne soient pas des hommes ? En quoi diffèrent les hommes des transsexuelles ? Les autorités de Twitter ont qualifié de ‘conduite haineuse’ le gazouillis de Meghan Murphy, et ils l’ont radiée. Voilà, vous êtes au courant. Hier, c’était les féministes qui usaient du privilège de censure que leur a accordé la société. Aujourd’hui, ce sont les féministes qui sont censurées. Cette aliénation mentale de la ‘civilisation’ occidentale se poursuivant, demain ce sera au tour des transsexuelles d’être censurées et bannies. Que se trame-t-il précisément ? Mes lecteurs, ceux qui sont partiellement ou totalement sortis de The Matrix , comprennent qu’il s’agit de fragmenter de plus en plus la société. La politique identitaire a dressé les uns contre les autres les hommes, les femmes, les Noirs, les Juifs, les Asiatiques, les Hispaniques et les Blancs. La politique identitaire est l’aboutissement naturel de la philosophie du Parti démocrate et de la gauche libérale, progressiste  . Désormais, grâce à la fabrication de nouveaux ‘sexes’ inexistants, mais gratifiés de vrais par les morues sous contrôle qui se font passer pour les ‘médias occidentaux’, nous voyons des féministes radicales se faire clore le bec par des bonzes qui se prétendent gonzesses. Je sympathise avec Meghan Murphy, mais en acceptant la politique identitaire, c’est elle et les autres…

Lire la suite

Trois leçons à tirer de l’échec de l’enquête Mueller sur le Russiagate

Trois leçons à tirer de l’échec de l’enquête Mueller sur le Russiagate 27 Mar 2019 Jonathan Cook Image: DonkeyHotey via Flickr Il est clair à présent que l’enquête du procureur spécial Robert Mueller sur le Russiagate ne permettra pas de mettre à jour une collusion entre le camp de Donald Trump et le Kremlin dans le cadre des élections présidentielles de 2016. Alors, voici trois leçons importantes que la gauche progressiste devrait tirer de cette affaire. Leçon numéro 1 : Maquiller le visage du cochon La gauche n’a jamais vraiment été concernée par cette affaire. Ce n’était qu’une querelle interne entre différentes parties de l’establishment. Le capitalisme vieillissant est en phase terminale. Et le principal problème de nos élites est de savoir comment sortir de cette crise tout en maintenant son pouvoir intact. L’une des ailes de l’establishment veut s’assurer que le visage du cochon reste maquillé, tandis que l’autre se contente de pousser son museau plus au fond de la cuvette tant qu’il y a encore de la nourriture. Le Russiagate n’a jamais été une question de fond. Il s’agissait de savoir qui devait gérer cette image de déclin d’un capitalisme néolibéral autodestructeur et particulièrement turbulent. Les dirigeants du Parti Démocrate sont moins terrifiés par Trump et par ce qu’il représente que par nous et par ce que nous pourrions faire si nous comprenions comment ils ont façonné le système politique et économique à leur avantage permanent. Il semblerait que le Russiagate a été un échec pour les dirigeants du Parti Démocrate, mais ce fut en réalité un succès. Ce parti est censé incarner la gauche. Or, il a détourné l’attention de la corruption endémique de sa direction. Il a détourné les énergies politiques de la gauche vers des cibles fantasmées et bien commodes : Trump et le président…

Lire la suite

Où va le monde ?

Où va le monde ? par Paul Craig Roberts Depuis 2016, les États-Unis ont été fourrés dans le pétrin du RussiaGate, une imposture imaginée par le complexe militaro-sécuritaire, pour empêcher le président Trump de normaliser ses relations avec la Russie. Cette normalisation aurait discrédité ‘la menace russe’ qu’il a manigancée pour assurer son budget annuel de 1000 milliards de dollars. Le Parti démocrate, qui n’est certes pas du tout démocratique, a favorisé cette imposture dans l’espoir de liquider Trump pour ses propres raisons, et a entraîné avec lui la pressetituée dans le complot. Maintenant que le rapport Mueller a éventé les mensonges de l’establishment – qui accusait Trump d’être un traître ayant conspiré avec le président russe Poutine pour que la garce sanguinaire ne soit pas élue, afin de pouvoir travailler pour les Russes –, les gens ont maintenant l’esprit libre pour lancer une autre campagne sans queue ni tête. La succession de ces âneries abîme la réputation du pays. Il est vrai que certains des démocrates les plus dingues et la pressetituée sont incapables de lâcher le RussiaGate. Cette dernière écrit que Trump pourrait être mis en accusation pour que dalle, sauf si les indignes démocrates reprennent plutôt le job consistant à jeter par la fenêtre l’argent des autres. Un professeur dérangé ou deux ont déliré que Mueller faisait partie du complot et qu’il devrait faire l’objet d’une enquête. Sauf que toute cette agitation met simplement en évidence que les États-Unis ont gaspillé trois ans de leur existence. Pendant ce temps, les autres pays ont poursuivi leur petit bonhomme de chemin. Les Russes, par exemple, ont découvert le bon côté des sanctions de l’Oncle Sam. Leur économie est devenue plus indépendante et ils se sont tirés du pétrin de n’être réduits qu’au rôle d’exportateurs de matières premières vers l’Occident,…

Lire la suite

La mascarade de l’Union européenne

Pour Thierry Meyssan, les Européens sont aveugles parce qu’ils ne veulent pas voir. Ils persistent à croire que l’Union européenne, c’est la paix et la prospérité, malgré les échecs incontestables dans ces deux domaines. Ils s’imaginent une opposition intérieure entre patriotes et populistes, alors que ces deux groupes se placent sous la protection du Pentagone contre la Russie. La stratégie internationale de l’après-Deuxième Guerre mondiale se poursuit à leur détriment, sans qu’ils en aient conscience.

Lire la suite