Smart dust, la poudre blanche intelligente

01/10/2023 (2023-08-25)

Par John Hunter

Elle est pulvérisée par les chemtrails ou bien avalée dans la nourriture, la viande synthétique par exemple, les vaccins, les OGM…
Il s’agit de dispenser des nanos invisibles à l’œil nu qui vont s’agglutiner aux cellules nerveuses et diriger la victime de l’extérieur. Espionner, influencer, renseigner sur ses fonctions vitales, etc.1

Cela s’ajoute aux radiations électromagnétiques industrielles, internet des objets, Linky, Wi-Fi, 4G, 5G et turbines à vent qui abîment la santé et perturbent la bio électricité.

Le néodyme est une terre rare qui réduirait la toxicité des nanos.

Le journal Ikaris complémente cette recherche avec beaucoup de talent :

« Une substance invisible, intelligente et polymorphe peuplée de robots microscopiques, les nanobots.
À l’intérieur du corps humain ils intégreront une bio API, une interface dialoguant avec d’autres logiciels. Leur mission est d’installer des nanofils en bouquet dans une partie particulière du système vasculaire du cerveau.
Chaque fil est utilisé pour enregistrer l’activité électrique d’un seul ou d’un petit groupe de neurones sans envahir le parenchyme cérébral ».

Et sur l’invention :

« La poussière intelligente est composée de processeurs nanométriques qui tirent leur énergie de l’électricité présente dans l’air ambiant. »

Conclusion

On a tous vu les nanobots présents dans le sang des vaccinés analysé par des docteurs allemands et français au temps de la pandémie et des vaccinodromes.

[Voir :
Dr David A. Hughes : « Qu’y a-t-il dans les soi-disant “vaccins” COVID-19 ? » — Preuves d’un crime mondial contre l’humanité
Un groupe international de scientifiques a découvert que douze marques d’injections de Covid contiennent de l’hydrogel et de l’oxyde de graphène réduit]

On a tous vu les vaccinés émettant une adresse MAC en pointant sur eux un flux de Bluetooth.

[Voir :
Les vaxinés Bluetooth : explications et conséquences probables
Précisions sur les codes Bluetooth émis par des vaccinés
Projet Bluetooth Expérience X]

Donc la réalité de ces substances et phénomènes nous interpelle.
Très fortes aussi les critiques contre l’élevage bovin. Aux Pays-Bas notamment avec l’imposition d’une baisse de l’élevage de 8 % par Bruxelles, les dénigrements en France de la Cour des comptes.
Il s’agirait de la pollution par l’azote. Une cause peut-être vertueuse, mais qu’on a détournée pour nuire aux éleveurs. Le bout du nez de la viande synthétique pointe dans ce procès aux vaches et c’est un gros business lancé par Bill Gates.

Le Dr Mercola signale que les études épidémiologiques pour la santé n’existent pas. Et les contrôles sanitaires — quels ingrédients, quels adjuvants ? — sont inexistants.
Évidemment le brouet sera assaisonné de nanos pour votre plus grand bienfait.

En France une campagne de vaccination pour le RSV, l’HPV et le virus mutant devrait commencer à la mi-octobre et l’actuel ministre de la Santé s’indigne des ragots contre la vaccination des femmes enceintes.

Donc le climat est donné !

Soyons vigilants pour ce que nous absorbons notamment les nouveaux OGM, les nouveaux vaccins et la nouvelle viande synthétique pour plaire aux végans… Et les nouvelles poudres d’insectes autorisées par l’UE qui contiennent de la chitine.

[Voir aussi :
Manger des insectes : attention danger, prévient l’ANSES]

Des nouveautés partout pour un monde nouveau.
Un monde pour les nanotechnologies, mais rien pour l’humain.

Le géobiologie Roger Nollet soulignait l’allure folle de l’électrisation de la terre avec le tout électrique, éoliennes, véhicules, etc.
Il affirmait que la Terre renvoie les charges électriques excessives en rendant malades hommes bêtes, et plantes.
Aucune écoute parmi les politiques. Nous sommes pris dans une nasse.
Tout virage vers le bien de l’humain signifierait-il une régression ridicule ?

D’un côté la maladie, et de l autre, les nanos. La peste ou le choléra !


image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires