Sans argent liquide = le seuil de l’enfer

[Source : Kla.tv]

Par Ivo Sasek

Je suis Ivo Sasek, qui se tient devant Dieu depuis 1977, et si ce que vous allez entendre ne se produit pas exactement de cette manière, comme je vais le dire maintenant, alors on peut me traiter de faux prophète.


J’esquisse ici encore une fois sans ambiguïté la destination vers laquelle toute cette pandémie de Covid veut nous pousser.


Enfin, il ne faut pas oublier de proposer une issue réalisable. Mais passons directement au point essentiel : quelles sont les instructions que l’on nous martèle depuis des mois dans presque tous les grands magasins d’alimentation ? « Payez sans contact ».


Oui, c’est ça : « Payez sans contact ». Je l’entends tout le temps. Et les médias, ces infatigables porte-parole de quelque mystérieux commanditaire, évoquent l’utilisation de l’application « Contact-Tracing ». Bien sûr, tout cela en anglais dans l’espace germanophone. En d’autres termes, nous devons nous rendre de plus en plus traçables partout et à tout moment. Oui, j’ai délibérément choisi ce terme de « traçable », car son ambiguïté nous met déjà dans l’ambiance de la thématique centrale dont il est question ici.


Vous savez, la destination de la plandémie n’est pas seulement la surveillance totale, mais plutôt le contrôle total, la domination totale de chaque citoyen de la Terre !


Tant que c’est possible, ils veulent atteindre cet objectif au moyen du Covid.


La santé à tout prix, telle est la devise politique. Les privations de liberté imposées par les confinements ne peuvent déjà plus être rachetées que par le biais d’indulgences de toutes sortes – et le commerce de billions de dollars est florissant : tout a commencé avec le commerce des indulgences des masques, bien que les experts qui ont donné le ton aient ouvertement souligné au préalable que les masques n’apportaient absolument rien ; cette constatation a toutefois fourni le prétexte idéal pour pouvoir imposer les premiers pas vers la surveillance totale souhaitée du monde entier. Vous comprenez cela ? Cette démarche forcée s’est bien sûr accompagnée depuis d’un commerce toujours plus florissant d’indulgences d’autotest, d’indulgences de tests PCR, puis d’indulgences de vaccins, d’indulgences de passes sanitaires, etc. Mais que ce soit clair : ce ne sera jamais la liberté promise que vous achèterez avec toutes ces indulgences mentionnées et à venir. Vous achetez ainsi uniquement votre état d’esclave total. Et chaque jour, dans les magasins, vous entendez dans les haut-parleurs la manière dont vous achetez votre esclavage : Payez sans contact ! Ecoutez comme ils disent ça : « Payez sans contact ! » « Payez sans contact ! » Bien avant le Covid, d’innombrables lanceurs d’alerte avaient déjà révélé comment la suppression de l’argent liquide constituait une base stratégique pour les dirigeants mondiaux auto-proclamés.


À ce moment-là, nous ne savions encore rien sur le Covid.


Malgré cela, même la plupart des médecins de ce monde essaient d’acheter leur liberté par le biais du commerce des indulgences de certificats et des indulgences de vaccins. Ecoutez-moi, vous tous les médecins qui faites de telles choses : Vous savez très bien qu’avec le Covid, on a jeté aux orties tout, mais vraiment tout ce que vous avez appris sur le sujet dans vos universités. Mais au lieu de vous unir et de vous lever contre ce scandale pour défendre votre savoir chèrement acquis, vous vous taisez, tout simplement ! Et je vais vous dire pourquoi : par pure peur de perdre vos droits d’exercer. Et ce faisant, vous soutenez le plan directeur qui se cache derrière toute cette propagande épidémique et cette terreur des peuples – et vous suivez même l’ordre stratégique du paiement sans contact. Alors que si vous mainteniez fermement et proclamiez haut et fort vos premières leçons de pathologie, de virologie, de biologie ou de quoi que ce soit d’autre, cela pourrait conduire à la mise en échec immédiate de cette stratégie sans argent liquide. Mais même toute personne ayant reçu une formation moyenne dans les domaines de l’anatomie médicale devrait encore avoir en tête ces connaissances de base empiriquement prouvées. Toute infirmière ou par exemple toute sage-femme a appris lors de sa formation de base que les virus ne peuvent pas subsister tout seuls mais qu’ils ont besoin d’un hôte vivant. Alors comment les virus pourraient-ils survivre sur de la matière morte comme des billets de banque ?


Mais venons-en maintenant au point le plus important : la suppression de l’argent liquide rendra chaque citoyen de la Terre vulnérable au chantage jusqu’au bout. Réfléchissez bien à ce que je vais dire ! Les extorsions actuelles ne sont qu’un petit avant-goût de ce qui se passera lorsque nous perdrons l’argent liquide. Ça c’est mon pronostic ! Déjà maintenant, tous ceux qui ne se conforment pas exactement aux diktats sanitaires sont exclus de toutes sortes de commerces, de divertissements, de locaux, de services, de professions, etc. Le rachat de libertés partielles ne peut se faire que par des soumissions ainsi forcées. Une fois l’argent liquide supprimé, les mêmes dictateurs bloqueront les comptes des personnes peu dociles jusqu’à ce qu’elles fassent exactement ce qu’ils veulent. Vous comprenez ? Et, voyez-vous, c’est là que les choses deviennent vraiment difficiles pour nous tous. Aujourd’hui déjà, ces despotes forcent les gens à participer à leur « expérience de vaccination ». Malgré les mises en garde de milliers de spécialistes éminents, qui les avertissent qu’il s’agit de « faux vaccins » dangereux. Ces gens s’en fichent totalement.


Reconnaissez donc que les hommes qui tiennent actuellement les leviers de commande du monde ne peuvent en aucun cas être issus du véritable système de santé. Ils viennent des âmes extrêmement morbides du complexe financier numérique mondial ou, comme l’a prouvé le nouveau chancelier allemand, ils sont au moins mêlés aux cercles financiers les plus influents. Mais les leviers de la domination mondiale sont également détenus par les parties corrompues de Big Pharma et leurs associés, par diverses sociétés secrètes de haut niveau et leurs vassaux souvent ignorants, etc. On en a déjà souvent parlé. Leurs véritables intérêts résident uniquement dans l’assouvissement de leurs désirs de pouvoir anormaux, qu’ils souhaitent pousser à l’extrême sur la voie de l’hyper-maximisation des profits, jusqu’à la domination ultime du monde.


Et l’humanité arrivera à cette destination, à moins que nous n’arrêtions enfin cette guerre hybride ! Mais si la communauté mondiale ne met pas un terme à cette évolution anormale par une décision mondiale claire ou par des décisions mondiales, ces dirigeants malades de l’argent numérique ne tarderont pas à émettre des décrets qui nous semblent aujourd’hui encore totalement impensables.


Alors rien de plus abject, de plus malsain ou de plus pervers ne sera impossible. Je vous le garantis ! Et que personne ne dise que je ne fais que fantasmer. Rappelez-vous la phrase que j’ai dite au début. Si tout ne va pas dans cette direction, avec ou sans le Covid, je serai un faux prophète.


Le Covid n’est qu’un des nombreux fléaux qui nous poussent vers le but ultime que je viens d’évoquer. Aujourd’hui déjà, ces fous, je ne peux pas les appeler autrement, nous obligent à commettre les actes les plus insensés, tu le sais de par ta propre expérience, et nous en avons expliqué des centaines dans nos émissions kla.tv ; mais demain, ces mêmes manipulateurs te couperont les vivres au moindre refus d’obéissance. Ce qui est malheureusement inconcevable pour la plupart des gens de ce monde, c’est le fait que ces maîtres de la contrainte exigeront toutes les perversions encore impensables aujourd’hui. N’oubliez pas à quel point il aurait été impensable, il y a vingt ans encore, que la théorie du genre fasse partie du programme politique mondial, ou que rien qu’en Allemagne, des centaines de milliers d’enfants soient arrachés à leurs parents chaque année, ou que le monde entier soit réduit à la plus stricte nécessité s’il ne se soumet pas à une expérience de vaccination massivement contestée, etc. Et pourtant, toutes ces choses et bien d’autres sont devenues des évidences depuis longtemps. Mais dès que l’argent liquide sera supprimé, tu pourras rapidement subir des prélèvements automatiques, voire des blocages de compte, pour tout écart par rapport au « politiquement correct » à venir. Je dis cela en tant que personne à qui les élites financières dénient depuis de nombreuses années, sans explication, toute solvabilité, bien que je n’aie jamais rien eu à me reprocher. Mais revenons à notre situation : il se pourrait aussi que les dirigeants mondiaux qui viennent d’apparaître trouvent bientôt préférable que tu te fasses vacciner encore plus, puis tester à nouveau, pour protéger la collectivité ; ou que tu changes volontairement de sexe au risque qu’on te bloque ton argent, afin de mieux t’intégrer dans leur image globale ; tu comprends ? Ou alors que tu cèdes tes enfants ou ton partenaire aux dirigeants pour le bien de l’État, sinon ton argent sera bloqué. Suis bien ce que je suis en train de dire.


Si tu commences à douter de moi, demande à ton dictionnaire ce que signifie « Jus Primae Noctis » (c’est-à-dire « droit de cuissage »).


Croyez-le ou non, c’était le droit légal des seigneurs médiévaux de passer la première nuit avec la femme d’un serf, d’un sujet, etc. qui venait de se marier. Oui, la première nuit ! Malgré toutes les moqueries sur les dérives médiévales, nous ne nous rendons même pas compte qu’actuellement, leurs coutumes inhumaines et le commerce des indulgences sont en train d’être décuplés.


Les maîtres de l’argent numérique pourraient aussi trouver tout à coup plus utile que tu partages ta maison avec des immigrés pour renforcer le sens de la communauté, sinon ton argent sera bloqué ; que tu travailles dans une autre profession pour mieux t’intégrer, sinon ton argent sera bloqué ! Ou que tu vives avec un partenaire plus approprié pour te ménager, sinon ton argent sera bloqué ! Vous comprenez de quoi je parle ? Ou que tu n’aies pas de partenaire du tout afin de te protéger. On peut tout décider pour toi, sinon ton argent sera bloqué !


Chacun peut continuer cette énumération à sa guise. Et, croyez-le bien, quoi que vous imaginiez d’impossible, ça pourrait toujours être pire. C’est ce que j’affirme avec conviction à ce stade !


Mais cela ne se produira que si la communauté mondiale n’entreprend pas très rapidement des démarches communes et ne prend pas de décisions à caractère obligatoire.


Je ne peux pas inclure dans cette partie la question de savoir par quels moyens et sous quelle bannière ces décisions mondiales sont prises. Que chacun se saisisse de ce qu’il peut. Que chacun agisse selon ses talents. Pour conclure, je vais juste esquisser trois des décisions mondiales les plus importantes parmi toutes celles que nous devrions prendre. Le premier point est le plus urgent :

  1. Prenons la décision mondiale de ne plus tirer aucun profit des crises, épidémies, pandémies, catastrophes et autres.
    Vous avez bien compris ? Cette décision mondiale de temps de crise doit s’appliquer aussi bien aux individus qu’à tous les types d’entreprises qui profitent de la crise, comme les banques, les entreprises pharmaceutiques, les assurances, les spéculateurs de toutes sortes, les associations, les gouvernements, les organisations caritatives, etc.
    Il est désormais inacceptable qu’une seule et même crise provoque d’un côté d’innombrables victimes tandis que de l’autre, une quantité vraiment infime de profiteurs cupides s’enrichissent sans mesure grâce à ces victimes. Ce n’est tout simplement pas possible. Ce premier point me semble donc, comme je l’ai dit, le plus urgent et le plus nécessaire, c’est la décision mondiale.
  2. Une deuxième décision mondiale doit être la préservation absolue de notre argent liquide pour les raisons susmentionnées et bien d’autres encore. Paye autant que tu le peux en espèces et témoigne partout que l’argent liquide est synonyme de liberté.
  3. Une troisième décision mondiale doit être prise pour y parvenir – il doit donc également y avoir une décision mondiale qui exige l’arrêt inconditionnel de la production de toute technologie de surveillance numérique. Avant tout, il faut empêcher et interdire la technologie 5G qui sert à cela. Elle est de toute façon extrêmement dangereuse pour notre santé, tout comme les générations précédentes d’ondes électromagnétiques.
    Enfin, il faut refuser à tous les médias à redevances obligatoires le droit d’être payés tant qu’ils refusent, comme ils le font depuis longtemps, de publier les contre-arguments et censurent les voix alternatives importantes de la vérité.
    Une fois de plus, il ne s’agit que de la pointe de l’iceberg. Je qualifierais la première décision mondiale – c’est-à-dire l’interdiction absolue de « tirer du profit de la crise » – d’obligatoire et les trois autres sont des options possibles.
    Encore un pronostic pour la fin : la prétendue pandémie se terminera du jour au lendemain si personne ne peut plus en tirer profit. Toute crise provoquée par les hommes se terminera exactement de la même façon.
    S’il vous plaît, diffusez si possible ces avertissements et ces appels sur vos canaux. Informez constamment ceux qui ne sont pas encore au courant. Prenez les choses en main et connectez-vous avec les personnes activement réveillées, partout où c’est possible et avec qui c’est possible.
    Je m’appelle Ivo Sasek, vous connaissez la suite…

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires