REVUE DE PRESSE DU 19 JANVIER 2023

19/01/2023 (2023-01-19)

Par MF

ÉDITO
La grande arnaque

Alors que Reuters a jeté l’éponge et ne communique plus sur le nombre de cas de Covid, des journalistes n’hésitent plus à écrire désormais que les masques sont inutiles et dangereux, que les vaccins sont inefficaces et dangereux, que la surmortalité toutes causes pourrait avoir un lien avec les injections, que la natalité s’effondre, que les laboratoires savaient que les injections déclenchaient une toxicité générale, MAIS en France les personnels suspendus le sont toujours, tandis que la justice timidement fait son œuvre, avec un référé suspension qui donne raison à FranceSoir, ou des victimes qui attaquent Pfizer à Marseille.

POLITIQUE ET SOCIÉTÉ

La grande arnaque du narratif « covid »

Ivan Rioufol reprend les travaux et publications de divers auteurs pour soutenir la thèse du mensonge d’état concernant l’épidémie et la stratégie délétère qu’elle a entraînée.

Le référé suspension donne raison à FranceSoir

https://www.francesoir.fr/politique-france/refere-suspension-contre-la-decision-cppap-tribunal-donne-raison-francesoir

« Le Tribunal administratif de Paris souligne que le juge des référés a considéré que le moyen tiré de ce que la CPPAP n’aurait pas statué en toute impartialité lors de sa séance du 30 novembre 2022 sur la demande de renouvellement de l’agrément dont était titulaire le site francesoir.fr était propre à créer, en l’état de l’instruction, un doute sérieux sur la légalité de la décision contestée ».

Refus de réintégration des soignants suspendus, éthique ou orthopédie morale d’état ?

« Nous sommes face à un gouvernement dans l’impossibilité de revenir sur ses propres paroles, dans l’impossibilité de questionner les décisions passées et dans une rigidité proprement ridicule. Pour toutes ces raisons, la France figure en 2023 parmi les derniers pays européens à ne pas avoir réintégré ses soignants non vaccinés. Les politiques partisanes menées à l’Assemblée nationale par les différents groupes ne sont qu’une honte supplémentaire que notre pays doit porter au front. Et peu importe le nombre de soignants concernés. Qu’il s’agisse de 15 000, de 1000, ou même d’un seul soignant suspendu, la honte restera comme une tache. »

Barbara Houbre, maître de conférences en psychologie clinique et psychologie de la santé, psychanalyste.

Obligation vaccinale et pass sanitaire validés par le Conseil d’État

« Dorénavant, les yeux des justiciables se tournent vers la Cour EDH »

ÉTRANGER

USA — révélations sur le Covid

https://odysee.com/@Vivresainement:f/vaccins-revelations:d

« Le sénateur Ron Johnson a organisé une table ronde avec des scientifiques, des médecins de tous horizons, des agents d’assurance et de gestion afin de découvrir la vérité sur les injections expérimentales, les révélations sont fracassantes, le système de santé américain est basé sur la recherche du profit pour les firmes pharmaceutiques, pas sur la santé des malades. Dr Richard Urso : “Dans des endroits comme l’Angleterre, 90 % des personnes qui meurent du COVID en ce moment même sont des personnes triplement vaccinées.” La FDA a approuvé le Remdesivir sur la base d’un essai dans lequel 3 enfants sur 53 sont morts. L’essai a été mené par Gilead, le développeur du Remdesivir. Aucun groupe contrôle.

Taux de mortalité des enfants COVID : 0,005 %. Taux de mortalité des enfants avec Remdesivir : 5,66 % ».

GRÈCE — Les soignants non vaccinés ont repris le travail

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/covid-19-en-grece-les-soignants-non-vaccines-ont-repris-le-travail-20230102

À quand, en France ??

JAPON — enquête sans précédent sur le nombre de décès post-injections

« Les protéines spike suppriment localement le système immunitaire. Le processus de dégradation des protéines spike dans le système immunitaire incite à l’inflammation dans tout le corps, ce qui entraîne également la formation de caillots sanguins ».

JUSTICE

Pfizer devant la justice à Marseille

https://www.20minutes.fr/justice/4017192-20230109-covid-19-possibles-effets-secondaires-vaccin-pfizer-devant-justice-marseille

L’avocat Éric Lanzarone défend près de 300 clients victimes de pathologies peu après leur vaccination anti-covid 19

Les victimes des injections peuvent se constituer partie civile gratuitement

COVID

Taux de mortalité Covid pour les 0-19 ans

https://www.epochtimes.fr/etude-le-taux-de-mortalite-par-infection-du-covid-19-est-de-00003-pour-les-0-19-ans-2195040.html

« Pour chaque tranche d’âge supplémentaire de dix ans, le taux de mortalité était multiplié par quatre environ. Selon l’étude, l’analyse indique un taux avant vaccination “beaucoup plus faible” que prévu pour la population jeune. Les grandes différences constatées entre les pays s’expliquent par des écarts dus à des facteurs tels que les comorbidités tandis que les risques d’inflammation cardiaque sont élevés chez les jeunes injectés à partir de 12 ans ».

SIBO post Covid ou post-vaccination

https://www.francesoir.fr/entretiens/le-sibo-la-piste-d-une-nouvelle-pathologie-humaine-associee-de-multiples-symptomes

« Le Small Intestinal Bacterial Overgrowth (SIBO), soit la pullulation bactérienne de l’intestin grêle, est l’une des très nombreuses pathologies du Covid-19. Elle est liée au dysfonctionnement du système rénine-angiotensine qui peut être induit par une infection au virus Sars-CoV-2 ou apparaître à la suite de la vaccination anti-Covid-19 ».

TRAITEMENTS et STRATÉGIES

Une étude confirme l’intérêt de l’Ivermectine en prévention

https://www.midilibre.fr/2023/01/06/covid-19-lentreprise-montpellieraine-medincell-annonce-des-resultats-positifs-sur-un-traitement-a-livermectine-10908542.php

« On le savait depuis deux ans !! »

et

https://www.covid-factuel.fr/2023/01/06/ivermectine-en-prophylaxie-une-18e-etude-favorable-et-francaise-cocorico/

Le fétichisme des masques

https://www.laselectiondujour.com/index.php?143477&lsdj=338969

Les études rigoureuses existent — mais elles sont largement ignorées. Les pédopsychiatres alertent sur l’effet désastreux du masque pour les enfants et adolescents. Le masque, une ligne Maginot ?

INJECTIONS

Révélations des études précliniques de Moderna et Pfizer

https://www.aimsib.org/2023/01/15/que-revelent-les-etudes-precliniques-moderna-et-pfizer-devoilees-recemment-par-foia/

« Les vaccins anti-coronavirus sont connus depuis 2003 comme susceptibles de provoquer l’ADE (facilitation de l’infection). Les documents obtenus par FOIA montrent que le vaccin diffuse dans tout le corps des animaux testés et persiste au moins 14 jours. Une toxicité générale et une toxicité des doses répétées ont été notées pendant ces études ainsi que des résultats équivoques sur la génotoxicité et des résultats concordants sur une toxicité reproductive très probable. Les résultats ne peuvent exclure la possibilité de l’ADE. »

Les myocardites après la 3e dose multipliées par 800

https://www.francesoir.fr/societe-sante/covid-19-etude-prospective-augmentation-800-myocardites-vaccin

« Contrairement aux myocardites virales habituelles, cette pathologie, lorsqu’elle survient après une vaccination, se retrouve majoritairement dans la population féminine qui est touchée à hauteur de 3,7 % versus 0,8 % chez les hommes. »

Les vaccins Covid peuvent induire une réactivation du zona

« Les injections de COVID-19 suppriment votre système immunitaire inné en inhibant la voie de l’interféron de type 1, qui est la réponse de première étape à toutes les infections virales. L’interféron de type 1 permet également de contrôler les virus latents. Par conséquent, si la voie de l’interféron est supprimée, les virus latents peuvent commencer à émerger. »

Surmortalité en France, et ailleurs..

https://lemediaen442.fr/surmortalite-inhabituelle-en-france-les-crematoriums-tirent-la-sonnette-dalarme-debordes-par-lafflux-de-deces/

« Si janvier et décembre sont des mois où les décès sont plus élevés qu’au cours de l’année, il y a actuellement une vague inhabituelle de morts qui touche la France, observée par les professionnels du secteur funéraire ».

EFFETS INDÉSIRABLES

France, surmortalité dans la tranche 20-39 ans

https://www.covid-factuel.fr/2023/01/18/erratum-mortalite-des-jeunes-depuis-2021/

« Reste à savoir si le même phénomène se retrouve dans d’autres pays que la France, et si l’enquête sera sérieusement menée quelque part… »

ANSM plus de 47 000 effets indésirables graves à la date du 15 décembre 2022

« Sur 189 438 cas au total depuis le début de la vaccination, nous avons 25 % de cas graves avec mise en danger du pronostic vital des injectés et nécessitant un nombre important d’actes médicaux et d’hospitalisations »

« Le plus effrayant dans ce rapport reste la surveillance des moins de 18 ans, encore plus grave les 5-11 ans. Pour ces derniers, il y a un total de 150 cas, dont 15 graves. Pour les 12-18 ans, le constat est dramatique puisqu’il est question de 4046 cas, dont 1048 graves ! Pourtant, cette tranche d’âge n’est pas concernée par le Covid-19, en d’autres termes tous les effets indésirables sont criminels. Curieusement, la surveillance de cette tranche d’âge n’a pas été réalisée pour l’injection Moderna ! »

Liens potentiels entre surmortalité et injections

https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/liens-potentiels-entre-les-doses-injectees-anti-covid-19-et-la-surmortalite-en

« Pour toutes les tranches d’âge en 2021 et 2022, il existe deux pics d’injections avec un vaccin anti-Covid-19 et deux pics de décès post-vaccination dans un délai de moins de 11 mois.
Mise en évidence la troublante coïncidence entre ces pics de vaccination et la surmortalité post-vaccination. Un cas particulier est celui de la tranche d’âge 0-14 ans, où la vaccination des femmes enceintes semble s’accompagner d’effets désastreux sur les futures naissances et notamment le nombre anormal des décès d’enfants prématurés. Ce cas particulier est corroboré par trois autres études citées dans le paragraphe 0-14 ans. »

QUÉBEC, effets indésirables sous-déclarés

« Patrick Provost, PhD, Professeur titulaire à la Faculté de médecine de l’Université Laval, estime que toutes les recommandations et décisions politiques devraient être réévaluées à la lumière de ces nouvelles données de risques associés à la vaccination, et que des correctifs doivent être apportés dans les plus brefs délais. »

Le cas du Japon qui vaccine massivement et enregistre la plus grosse mortalité Covid

Pour n’importe quel autre médicament, la commercialisation aurait été stoppée depuis belle lurette étant donné le nombre catastrophique d’effets indésirables graves constatés à ce jour !

RÉSISTANCES

CSI n° 85 du 5 janvier 2023

https://crowdbunker.com/v/sxNUtuwX

Claude ESCARGUEL, Microbiologiste, ancien responsable du laboratoire de l’institut de Pédiatrie de Marseille
Sujet : La fin d’un mythe : c’est viral il ne faut pas d’antibiotiques ! Et Covid long : comment l’éviter !

CSI n° 86 du 12 janvier 2023

https://crowdbunker.com/v/KQc4eLpV

Jean-Dominique MICHEL, Anthropologue en santé publique, membre du CSI. Sujet : Complotistes, antivax et autres outils de contrôle de la pensée : une perspective socio-historique.

Les Twitter Files ont révélé le degré de la corruption

https://www.francesoir.fr/videos-l-entretien-essentiel/olivier-soulier-twitter-files-systeme-corrompu

« la corruption n’a fait qu’apparaître au grand jour au moment du déclenchement de l’épidémie de coronavirus »

Et si la biologie moderne avait presque tout faux ?

https://crowdbunker.com/v/P6JtT4QP

La biologie moderne repose grandement sur la vision de Louis Pasteur à la fin du 19e siècle, vision qui a encore en 2023 un statut de quasi-religion. Pourtant, des visions alternatives du vivant permettent de mieux le comprendre et ainsi de mieux appréhender la santé de manière générale. Ainsi, les travaux du chercheur français Antoine Béchamp (1816-1908) et en particulier sa découverte des microzymas pourraient revenir sur le devant de la scène et casser le dogme pasteurien afin de contribuer à une médecine d’avenir réellement scientifique. Pour ce 36e épisode de « Science en Conscience », Jérémie Mercier reçoit Alain Scohy, médecin et psychothérapeute, habitué des observations de tissus biologiques au microscope à fond noir, et qui livre une interprétation différente du vivant par rapport à celle de la biologie moderne, en s’appuyant sur les découvertes d’Antoine Béchamp.

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires