Note sur le conflit ukrainien et autres événements

03/01/2024 (2024-01-03)

Par Joseph Stroberg

Comme si les commentateurs du conflit ukrainien pouvaient être dans les bottes de Poutine.

Depuis 2022 on voit presque tout le monde se tromper d’une manière ou d’une autre en ce qui concerne le conflit en Ukraine. Il n’y a notamment pas grand monde qui envisage le fait probable que Poutine ne ment et ne bluffe jamais.

Et peu de personnes perçoivent tous ces événements terrestres comme un grand théâtre de marionnettes, avec le marionnettiste Satan. Pourtant cela fait des milliers d’années que l’existence de cette entité est connue.

En passant, on voit de plus en plus la théorie que les entités démoniaques (Archontes, Reptiliens, Dracos…) se nourrissent des émotions humaines. Et récemment ses partisans ajoutent l’argument des villes 15 minutes comme moyen plus rapide de récolte de ces émotions.

Ceci ne tient pourtant pas vraiment la route pour les raisons suivantes :

  • – la tendance du mouvement satanique, en accord avec la mythologie biblique, est celle de la transformation de l’Homme en machine, le coupant ainsi définitivement du plan des âmes ;
  • – les machines, pilotées ou non par IA, sont dénuées d’émotion et de conscience ;
  • – Satan est l’adversaire de la Création, en produit une imitation artificielle (avec les machines) et a pour objectif de démontrer l’erreur d’avoir accordé le libre arbitre à l’Homme ;
  • – les machines ne disposent d’aucun libre arbitre et répondent seulement à leur maître via leur programmation ;
  • – les émotions les plus grandement stimulées depuis des siècles ont été de basse qualité vibratoire (peur, colère, haine) et ne sauraient ainsi apporter une nourriture émotionnelle de grande qualité ;
  • – les Hommes sont manipulés par les émotions, et plus facilement par les basses ;
  • – Satan divise l’Humanité par la manipulation des émotions, dans le but de la démonstration de l’erreur supposée du libre arbitre ;
  • – la télépathie émotionnelle, comme la mentale, s’affranchit des distances et n’a pas besoin de voir les cibles concentrées en un lieu particulier ;
  • – les entités, comme les êtres humains sur les plans oniriques (en décorporation), peuvent se téléporter et percevoir à distance.
image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires