Mensonges et fraudes du GIEC : ses scientifiques parlent

04/02/2024 (2024-02-04)

[Source : kla.tv]

Mensonges et fraudes du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat : Les scientifiques du GIEC parlent

Les médias de masse et le GIEC, Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat nous disent sans cesse que plus de 97 % des scientifiques sont convaincus de l’origine humaine du changement climatique. Mais est-ce bien la vérité ? Dans cette émission, d’anciens scientifiques du GIEC prennent la parole et parlent clairement.

Transcription

En juin 2023, la radio bavaroise a rapporté ceci : « Les chercheurs sont d’accord : le changement climatique actuel est causé par l’homme. » Les médias de masse ne cessent de nous répéter que plus de 97 % des scientifiques sont convaincus de l’origine humaine du changement climatique. Mais est-ce bien la vérité ? Ce prétendu « consensus de 97 % » a déjà été démasqué comme étant faux dans notre émission Kla.tv (www.kla.tv/27453). Comme nous le révélons également dans cette émission, des études critiques et indépendantes montrent même que seuls 0,54 % des scientifiques croient au changement climatique d’origine humaine.

Pourtant, le GIEC, Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, affirme lui aussi dans son rapport publié en 2021 qu’il est « indéniable que l’homme a réchauffé l’atmosphère, les océans et les terres » et que cela a déjà entraîné des « changements étendus et rapides dans l’atmosphère, les océans, la cryosphère et la biosphère. »

Aux yeux d’innombrables scientifiques, ces affirmations sont un pur mensonge. Selon ce rapport, une liste de 46 scientifiques, anciens contributeurs du GIEC, a été publiée, qui critiquent sévèrement le GIEC. En effet, un certain nombre de scientifiques du climat ont déjà pris leurs distances par rapport au GIEC et ont rendu publiques ses méthodes de travail manipulatrices. Les chercheurs critiquent de manière uniforme la manipulation massive des données disponibles. Ce qui ne correspond pas à l’image souhaitée est ignoré, et pour étayer le narratif, on publie même sciemment de fausses affirmations si nécessaire. Certains scientifiques se prêtent donc à ce jeu afin de gagner de la notoriété et des fonds de recherche. Les rapports du GIEC ne sont que des « documents de lobbying » qui servent uniquement un objectif politique : exploiter sans vergogne l’ignorance et la crédulité du public sur la thématique complexe du climat.

Si on examine de plus près l’histoire de la création du GIEC, on peut se douter que les publications de ce dernier contiennent beaucoup d’informations trompeuses et parfois même tas de mensonges. Le GIEC est issu du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE). Maurice Strong a été le père fondateur et le premier directeur de ce programme, qui a ensuite donné naissance au Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat GIEC. L’objectif déclaré de M. Maurice Strong était (je cite) : « Il est de notre responsabilité de faire échouer la civilisation industrialisée. »

On pourrait penser au premier abord que Maurice Strong avait l’environnement à cœur et qu’il voulait donc faire échouer la civilisation industrialisée. Mais le fait qu’il soit passé du Programme des Nations unies pour l’environnement au secteur pétrolier canadien en 1976, peu après son mandat, et qu’il y ait fait carrière, montre bien qu’il n’en est rien. Mais ses liens avec David Rockefeller, Klaus Schwab et le FEM attirent également l’attention. Klaus Schwab dit littéralement : « Dans tout ce qu’il (Maurice Strong) a fait, il a profondément pris en compte la mission du Forum économique mondial […]. C’était un grand visionnaire, toujours en avance sur son temps dans sa réflexion. Il a été mon mentor (mon maître) depuis la création du Forum : […] un conseiller indispensable ; et membre de notre conseil de fondation depuis de nombreuses années. Sans lui, le Forum n’aurait pas atteint son importance actuelle. »

Chers téléspectateurs, il est extrêmement préoccupant que le GIEC soit né de la vision d’hommes comme Maurice Strong, qui était extrêmement proche du FEM. Le GIEC n’est-il donc pas nécessairement un instrument suspect pour imposer les objectifs du FEM ? Klaus Schwab et son équipe du FEM considèrent que la solution aux problèmes environnementaux et mondiaux est le démantèlement de la civilisation industrielle et que tous les pouvoirs sont entre les mains d’une coalition de grandes entreprises, bien entendu sans que le peuple ait son mot à dire démocratiquement. Leur vision est celle d’un « Great Reset », avec pour objectif, selon le FEM, que nous ne possédions plus rien en 2030 et que nous soyons malgré tout heureux.

Ci-dessous, quelques citations d’anciens scientifiques contributeurs du GIEC :

« Le GIEC constate qu’“aucune accélération significative de l’élévation du niveau de la mer n’a été observée au cours du 20e siècle”. Cela n’est pas apparu dans le résumé du GIEC destiné aux décideurs politiques. »

Dr Robert Balling

« Le public sait à peine que la plupart des scientifiques participant au GIEC ne sont pas d’accord avec l’idée d’un réchauffement climatique. Ses conclusions n’ont cessé d’être mal présentées et/ou politisées à chaque nouveau rapport. »

Dr John Christy

« Je ne vais pas me contenter de bavarder à tort et à travers et de soutenir le GIEC parce que je n’ai pas confiance dans le processus. »

Dr Judith Curry

« Les températures mondiales n’ont pas évolué comme les modèles climatiques modernes l’avaient prédit. Dans le résumé du GIEC destiné aux décideurs politiques, aucune mention n’apparaît des observations de températures par satellite. »

Dr Robert Davis

« En 1996, j’ai été listé par le GIEC comme l’un des quelque 3 000 “scientifiques” qui ont convenu qu’il y avait une influence humaine identifiable sur le climat. Je n’ai pas convenu cela. Il n’y a pas de preuves qui soutiennent l’hypothèse qu’un changement climatique rapide et catastrophique est dû à l’activité humaine. »

Dr Willem de Lange

« Le GIEC a refusé de considérer l’impact du soleil sur le climat terrestre comme un sujet digne d’être étudié. Le GIEC considérait que son rôle se limitait à étudier les causes humaines possibles du changement climatique. »

Dr Eigil Friis-Christensen

« La déclaration [du GIEC] sur le changement climatique est une litanie de mensonges mise en scène. »

Dr Vincent Gray

« Des affirmations telles que “2 500 des plus grands scientifiques du monde s’accordent à dire que l’activité humaine a un impact significatif sur le climat” sont malhonnêtes… Le nombre réel de scientifiques soutenant cette affirmation n’était que de quelques dizaines. »

Dr Mike Hulme

« Ce chiffre [du recul des glaciers annoncé par le GIEC] n’est pas seulement un peu faux, il est largement à côté de la plaque de tous les ordres de grandeur… Il est tellement faux qu’il ne vaut même pas la peine d’en discuter. »

Dr Georg Kaser

« J’ai soigneusement analysé les effets négatifs du changement climatique prévus par le GIEC et j’ai rejeté ces affirmations comme étant exagérées et sans preuves à l’appui. »

Dr Madhav Khandekar

« Le processus du GIEC est davantage poussé par la politique que par la science. Il utilise des résumés pour présenter de manière erronée les déclarations des scientifiques et exploite l’ignorance du public. »

Dr Richard Lindzen

« Certains représentants gouvernementaux qui exercent une influence sur le résumé du GIEC destiné aux décideurs politiques présentent de manière erronée les principaux auteurs ou les contredisent. »

Dr Martin Manning

« Le GIEC est devenu trop politique. De nombreux scientifiques n’ont pas pu résister à l’appel des sirènes pour la gloire, les fonds de recherche et les réunions dans des lieux exotiques qui les attendent s’ils sont prêts à compromettre les principes scientifiques et l’intégrité, pour soutenir la doctrine du réchauffement climatique causé par l’homme. »

Dr Johannes Oerlemans

« Tous mes commentaires ont été ignorés sans être réfutés. À ce stade, j’en ai conclu que les rapports du GIEC étaient en fait des documents de lobbying destinés à susciter certaines actions politiques, et non une évaluation réelle et honnête de la compréhension du système climatique. »

Dr Roger Pielke

« Le modèle de réchauffement global du GIEC n’est pas soutenu par les données scientifiques. »

Dr Tom Segalstad

Sources :

Consensus sur le changement climatique d’origine humaine, GIEC
https://www.br.de/nachrichten/wissen/heutige-klimakrise-und-fruehere-waermephasen-nicht-vergleichbar-faktenfuchs,TeUsmTZ
https://de.wikipedia.org/wiki/Wissenschaftlicher_Konsens_zum_Klimawandel
https://www.sueddeutsche.de/wissen/klimaforschung-klimawandel-mensch-ist-ursache-studie-1.5443664

Fausse affirmation du consensus à 97 %
https://www.spiegel.de/wissenschaft/natur/klimawandel-97-prozent-konsens-bei-klimaforschern-in-der-kritik-a-992213.html

Seuls 0,54 % des scientifiques croient au changement climatique d’origine humaine
www.kla.tv/27453

Les scientifiques critiquent le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat
https://electroverse.info/climate-change-denying-statements-by-former-ipcc-scientists/
https://report24.news/inszenierte-litanei-von-luegen-zahlreiche-klimawissenschaftler-zerlegen-ipcc-berichte/?feed_id=31369 »
https://weltwoche.ch/daily/der-enschengemachte-klimawandel-in-zitaten-eine-inszenierte-litanei-von-luegen/

Maurice Strong
https://www.sei.org/features/maurice-strong-1929-2015/
https://www.telepolis.de/features/UN-Ikone-Maurice-Strong-Zwischen-Umweltpolitik-Oel-Business-und-Weltregierung-7477982.html

Citation de Maurice Strong
https://beruhmte-zitate.de/autoren/maurice-strong/

La carrière de Strong dans le pétrole
https://en.wikipedia.org/wiki/Maurice_Strong

Klaus Schwab à propos de Maurice Strong
https://www.weforum.org/agenda/2015/11/maurice-strong-an-appreciation/

Le FEM veut un gouvernement mondial des grandes entreprises
https://de.wikipedia.org/wiki/Weltwirtschaftsforum

Great Reset
https://www.wochenblick.at/wirtschaft/welt-wirtschafts-forum-sie-werden-2030-nichts-mehr-besitzen/


Licence : Licence Creative Commons avec attribution

Il est permis de diffuser et d’utiliser notre matériel avec l’attribution ! Toutefois, le matériel ne peut pas être utilisé hors contexte.
Cependant pour les institutions financées avec la redevance audio-visuelle, ceci n’est autorisé qu’avec notre accord. Des infractions peuvent entraîner des poursuites.

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires