L’effondrement kazakh et la révolte de nos lecteurs-commentateurs

07/01/2022 (2022-01-07)

Par Nicolas Bonnal

Le Kazakhstan ? On oublie le propagandiste ricanant Orlov, ses hypersoniques si performants et surtout inutiles, Escobar et sa Chine toute-puissante, Martyanov et ses insultes aux pygmées européens, et on rappelle une chose : l’État US oligarchique avec son Dow Jones à 37 000 (oui, je sais, il faut acheter de l’or, tout va s’écrouler, etc.) est le patron du monde, il fout le bordel où il veut, il impose le dollar, le vaccin Pfizer-Moderna et le code QR où il veut (surtout en Russie), il ridiculise Poutine et son armée moderne quand il veut, il noyaute (comme je le disais il y a quatre mois) les Talibans comme il veut, et maintenant il s’amuse comme à la parade au Kazakhstan. On laisse à Dedefensa.org le soin de dire que tout est bouffe (l’opéra) et que tout s’écroule dans un occident ruiné et isolé (Escobar, toujours aussi drolatique). Tout s’écroule, mais pas ce que les naïfs croient. Les ordinateurs-dragons, les serpents et les bêtes apocalyptiques ne se sont jamais si bien portés. Les andouilles qui annonçaient la révolution du peuple de la Bastille (cette farce !) contre le totalitarisme sanitaire (bien accepté puisque démocratique, franchouillard et occidental) pourront toujours m’insulter. Faute d’arguments…

Restons au Kazakhstan. J’appelle à la rescousse le résistant pas conditionné par la doxa antisystème qui déraille depuis des années. On écoute des lecteurs-commentateurs d’Égalité et réconciliation alors, qui eux commencent à se fatiguer de la propagande puérile façon Saker (« Poutine te casse quand il veut ta gueule », « les anti-vaccins sont des paranos, des tarés », etc.) ou Moon of Alabama ; et ça donne :

« Malgré ce énième coup d’État, Poutine et Lavrov continueront d’appeler “partenaires” ceux qui l’ont organisé…
Cet événement devrait normalement (NDLR : normalement ! Normalement !) refroidir quelque peu tous ceux qui fanfaronnent sur le nouveau rapport des forces mondial et le déclin des USA, et qui pensent que les missiles hypersoniques chinois et russes ont mis fin à la suprématie américaine et occidentale. Les Russes et les Chinois sont peut-être en ce moment en tête de l’interminable et coûteuse course aux armements, mais on ne met pas fin à une révolution colorée avec des missiles hypersoniques et la seule chose à faire pour empêcher le “partenaire” d’utiliser cette arme non conventionnelle serait de l’employer à son tour, mais voilà les ingénieurs russes et chinois ne savent pas et ne peuvent pas concevoir cette arme au combien plus dévastatrice que les missiles hypersoniques… »

Très bien dit. Je rajoute ce que j’ai déjà dit : l’empire est devenu une matrice totalitaire, QR, woke, hybride, et ça marche. Il a pris l’esprit des hommes comme Tulsa Doom dans Conan et ça marche. Pour ce qu’ils ont d’esprit…

Afficher l’image source
Tulsa Doom

Un autre lecteur explique que le Kazakhstan est mal géré et dystopique, tout simplement :

« Ayant déjà travaillé dans ce pays, cela ne m’étonne pas. Les inégalités de revenus sont encore plus fortes qu’en Russie. Exemple : quand je prenais mes taxis tous les soirs, une fois sur deux le conducteur était soit un dentiste, ou un chirurgien, ou autre métier qui paye bien chez nous, afin d’équilibrer ses fins de mois et pouvoir s’en sortir. Un me disait qu’il espérait avoir une promotion et passer aux opérations plus complexes comme le ventre, car étant uniquement dédié aux opérations des bras et jambes, son salaire est trop bas pour sa famille. Vous imaginez en France, votre chauffeur Uber vous dirait qu’il est médecin la journée et Uber le soir ?!! »

Vous imaginez surtout des émeutes comme ça en France et en Amérique ? E&R rappelait récemment que l’on n’avait jamais autant consommé aux USA pendant le Black Friday. Rude coup pour ceux qui s’époumonent sur le déclin américain et la chute du dollar (achetez de l’or !)…

Le lecteur conclut :

« C’était en 2017 dans la capitale flambant neuve du pays (NDLR : furieusement satanique et maçonnique), alors imaginez les autres catégories de la population… Malheureusement, je pense qu’il faudra plus de désespoir et d’inégalité en France pour en arriver à ce niveau vu le conditionnement de la population. Que le feu déclencheur soit d’origine interne ou externe… Je ne vis pas dans une bulle, je sais que des gens en France font plusieurs boulots, mais dans la majorité des cas ce sont des petits boulots peu qualifiés, en intérim, etc. »

Notre lecteur se fait insulter (opposition contrôlée, tralala), alors il précise :

« Un autre exemple ? Un collègue y avait rencontré une femme, qui travaillait (employée) dans un centre commercial dans une boutique de montres, boulot de 7 h à 21 h le soir 7j/7, presque tous les jours de l’année, pas de pause déjeuner, très peu de congés, en gros principalement quand le centre ferme, avec un salaire de misère. Dans son petit appartement elle dormait à même le sol sur une couverture, car pas les moyens de se payer un matelas, ou un lit complet ! Il a tellement eu de la peine qu’avant de quitter le pays il lui a payé un lit. »

On conclut !

« En conclusion, tous les éléments pour que ça pète encore plus vite qu’en France, vu le déséquilibre de revenus dans ce pays… »

Un autre lecteur d’E&R (je fais la pub du lectorat, pas de cette inégale revue) écrit sobrement :

« Thierry Meyssan qui affirme comme beaucoup d’autres que les USA sont sur le déclin politique et militaire et récemment il a écrit que la Russie et les USA avaient conclu un nouveau Yalta, ce nouveau coup d’État contre un membre de l’alliance militaire initiée par les Russes le dément. Aussi longtemps que les Américains et leurs complices seront capables d’organiser de tels coups, les Russes ne seront pas en mesure de leur imposer quoi que ce soit. »

L’Iran du reste comme le Hamas et comme le Hezbollah se tient bien sagement, vous ne trouvez pas ? Cela ne rugit même plus. On ne parle pas de mordre), cela aboie…

Petit Eldorado crépusculaire, le Kazakhstan minier, gazier et pétrolier a été dûment pillé, rappelle un autre lecteur :

« Le problème c’est que leurs gisements s’assèchent et les caisses de l’État avec. Ils peuvent prier pour l’avènement du pétrole abiogénique, mais ce dernier n’a, à ce jour, nourri personne sur Terre. On attend toujours le miracle promis (notamment par AS). Les sables bitumineux, c’est désormais officiellement du pipeau qui n’a jamais été rentable, mais le COVID est arrivé au bon moment pour qu’on évite le sujet. Désolé pour les Bad News. »

Un autre lecteur non pas désabusé, mais objectif rappelle :

« Peut-être un essai de révolution de couleur ? Pourtant l’ancien Président Noursoultan Nazarbaïev était déjà un personnage ambigu. Il soutenait Poutine pour sa politique extérieure, mais était intransigeant avec la très importante minorité russe du nord du pays. Nord qu’il repeupla de beaucoup de Kazakhs. Surtout, il semble qu’il soit franc-maçon et il a dû convertir ses subordonnés. Nazarbaïev a fait une capitale qui porte son nom depuis qu’il a quitté le pouvoir. Cette ville c’est Noursoultan. Aller voir les reportages sur internet. Elle comporte de nombreux bâtiments avec une symbolique maçonnique évidente. »

Un rappel aux vivants : lisez nos textes sur le grand effondrement énergétique. D’autres agents croient que cet effondrement énergétique fossile est simplement un montage idéologique réac destiné à nous empapaouter. Ils se trompent en trompant leur maigre lectorat ; et n’ont qu’à lire la mise au point quotidienne qu’en fait — de l’écroulement — mon camarade Patrick Reymond.

https://lesakerfrancophone.fr/2030-dictature-sanitaire-et-reset-ou-grand-effondrement-occidental

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires