La guerre en Ukraine a tué les économistes comme le Covid a tué les scientifiques…

Par Alain Tortosa

Allons-nous rester immobiles face aux traîtres qui nous gouvernent ?

J’ai l’impression de revivre le début du Covid quand je me demandais si le gouvernement était entouré de débiles en choisissant systématiquement des mesures inefficaces et contre-productives. Sans compter les conséquences économiques désastreuses. Où étaient les scientifiques et les médecins compétents, où étaient les économistes compétents ?

Aujourd’hui il ne fait aucun doute qu’il y avait préméditation et corruption.

Quid de l’Ukraine ?

Qui peut croire que les sanctions prises contre la Russie vont la faire s’effondrer ? Qui peut croire que les Européens subiront des conséquences minimes ?

Je vous rappelle que :

  • La Russie a effacé sa dette.
  • La Russie travaille depuis des années à ne plus être dépendante du dollar (notamment en payant en Yen).
  • La Russie a un commerce extérieur largement excédentaire.
  • La Russie possède (et en quantité) du pétrole, du gaz, des métaux précieux.
  • La Russie est un des premiers exportateurs de céréales.
  • La Russie a un pactole lui permettant de tenir pendant des mois.
  • La Russie peut (et va) exporter ses matières premières et son pétrole vers la Chine et l’Inde qui ne feront JAMAIS d’embargo.
  • La Russie peut importer de la Chine et l’Inde tout ce dont elle a besoin.

Et en parallèle :

  • L’Europe a un besoin vital du gaz russe, pas uniquement l’Allemagne, mais les autres pays européens qui sont solidaires sur l’énergie.
  • Plus il y aura d’embargos sur une matière première et plus les prix vont exploser.
  • Les autres pays exportateurs ne peuvent pas fournir NI TRANSPORTER par bateau les quantités de gaz dont l’Europe a besoin.

Donc plus les sanctions seront importantes et plus la Russie va augmenter ses rentrées d’argent. De plus les pays d’Europe étant extrêmement endettés, ils sont à la merci de leurs créanciers étrangers. Inflation, krachs boursiers, dépôts de bilan de grandes sociétés, de banques ne sont pas utopiques…

Bref tout économiste sait que mettre en place des sanctions russes qui iraient au-delà du symbolique relèvent à la fois de l’apprenti sorcier, ne gêneront pas ou peu la Russie et seront catastrophiques pour l’Europe.

Donc la question est exactement la même que pour le Covid :

À qui profite le crime ?

  • À la Chine, car les sanctions économiques jettent la Russie dans ses bras ?
  • Aux amateurs de destruction de l’économie et de la classe moyenne chère aux adeptes du Grand Reset ?
  • À la Chine, car le chaos permettra d’étendre encore plus le modèle chinois de crédit social ?

Comment peut-on expliquer que de si nombreux pays européens mettent en place des mesures qui, si elles sont réellement appliquées, seront mauvaises ou catastrophiques pour les Européens et bénignes et anodines pour la Russie ?

La thèse des chefs d’État débiles et entourés de conseillers totalement incompétents ne tient pas la route… Comment ne pas parler d’intention malveillante que d’aucuns pourraient nommer satanistes ?

Il est quand même frappant de voir que l’Allemagne dont la survie de l’économie dépend du gaz russe… À ce propos certains pourraient voir dans cette phrase une facilité de langage un peu théâtrale, mais ce n’est pas une façon de parler… Sans le gaz russe, il n’y a PLUS d’économie allemande et si le pays s’effondre alors l’Europe s’effondre. Je précise que la Norvège, 2e fournisseur de gaz après l’UE a annoncé qu’elle ne pouvait pas augmenter sa production. Tous ceux qui racontent que le gaz pourrait venir d’ailleurs en quantité équivalente sont des menteurs. Cela pose problème à la fois en termes de production, mais surtout de transports du gaz liquéfié, mais aussi d’usines en Europe pour retransformer le liquide en gaz pour le distribuer…

Allemagne dont les « écologistes » (probablement des idiots sincères et manipulés comme ils le sont avec le réchauffement climatique) ont obtenu la fermeture des centrales nucléaires et le développement massif du solaire (en Allemagne fou rire) et de l’éolien.

Comme développé dans mon livre « 7milliars d’esclaves et demain », ces énergies dites « vertes » sont des énergies intermittentes et aléatoires… On ne peut pas dire à BMW ou à la ménagère qui prépare son repas : « attends demain, il y a aura du vent pour faire de l’électricité ». Donc ces énergies aléatoires ont besoin d’une énergie de secours et seule une centrale au gaz peut être en veille 24 h sur 24 (et donc consommer pour rien) et se mettre en route en quelques minutes. De fait ces énergies dites « renouvelables » entraînent mathématiquement une utilisation massive de gaz et c’est pourquoi l’Allemagne utilise 40 % de gaz dans son mix.

Dans ces conditions comment des dirigeants allemands peuvent-ils décider d’armer l’Ukraine ?

L’Allemagne serait au moment de l’écriture de ces lignes le plus grand fournisseur européen (officiel) d’armes de guerre.

Cela revient indirectement à déclarer la guerre à la Russie. Quel fou patriote allemand (ou français) pourrait prendre la décision de risquer de voir la Russie couper le gaz et sonner la mort de son pays ? C’est du suicide !

Il est donc évident que des traîtres occupent aujourd’hui des postes clefs en Allemagne et bien sûr aussi en France et dans toute l’UE.

Nous l’avons vu aussi bien pour la destruction systématique de notre industrie, pour le Covid et maintenant concernant la guerre en Ukraine que des traîtres à la Nation sont aux commandes.

Va-t-on devoir abandonner encore plus de notre souveraineté, et donc de nos libertés, pour survivre ?

La question qui demeure est de savoir si comme pour le Covid avec les médecins et les scientifiques, est-ce que les économistes cartésiens et patriotes vont faire comme eux ?

Je radote, mais nous sommes face à une situation dont les conséquences peuvent être catastrophiques…

Tous les économistes, spécialistes qui sont conscients de la folie que les États occidentaux ont commencé à mettre en œuvre, vont-ils se taire par peur des représailles ?

Le plus grand ennemi de la démocratie et des libertés est la lâcheté des hommes.

Les médias mainstream sont tous corrompus, mais il existe en leur sein des journalistes intègres qui ne sont pas dupes, mais qui ferment leur gueule par peur du chômage ou de la vindicte.

Les économistes, politiques, journalistes conscients vont-ils rester spectateurs du carnage à venir ou vont-ils enfin se lever pour dire « NON » ?

Aider l’Ukraine à trouver la paix avec son voisin russe dans le respect de chacun « OUI » !

Couler avec l’Ukraine, « NON » !

Si vous voulez aider l’Ukraine, manifestez pour l’arrêt IMMÉDIAT de toutes sanctions en direction de la Russie ! Manifestez pour que les pourparlers entre l’Ukraine et la Russie aboutissent et que la Russie obtienne des garanties sur l’absence d’installation de l’OTAN dans le pays.

À moins que vous soyez complices de cette folie et que votre objectif soit la destruction du Monde tel que nous le connaissons.

Le scénario le moins pire est que nous devenions des esclaves prisonniers d’une dictature avec un crédit social qui vous dira quoi manger, qui épouser et le nombre d’enfants que vous avez l’obligation de faire ou ne pas faire.

Ce conflit en Ukraine n’est que la poursuite du totalitarisme et de l’annihilation des peuples imposés avec le Covid.

Merci

Alain Tortosa

9 mars 2022
https://7milliards.fr/tortosa20220309-sanction-russe-folie-mort-des-economistes.pdf

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires