Et il faudrait les croire ?

Et il faudrait les croire ?

24/03/2021 (2021-03-12)

Par Alain Tortosa

Qu’est-ce qui est vrai dans la parole gouvernementale que nous subissons depuis des mois ?

Le taux d’incidence est un FAUX qui n’est pas caché par le gouvernement.

D’une part parce qu’il est calculé par rapport à des positifs et non des malades. En effet quand le réseau sentinelle[1] indique 10 malades pour 100 000 habitants le gouvernement est capable d’annoncer 200 positifs pour 100 000 habitants.

D’autre part le PCR génère d’autant plus de faux positifs que le nombre de cycles d’amplification est important…

Puis, plus on teste de personnes et évidemment plus on trouve de positifs.

Enfin parce que le PCR ne renseigne ni sur la charge virale, ni sur le fait qu’il a détecté le virus ou des traces de virus, ni si la personne est contagieuse ou pas et ni si une personne asymptomatique sera malade ou pas.

Et il faudrait les croire pour ceci et pour le reste ?

Le nombre de personnes hospitalisées est un FAUX.

Parce qu’une personne ayant un rendez-vous programmé à l’hôpital pour se faire enlever un ongle incarné, puis tester (parfois de force par chantage) positive, alors même qu’elle est 100% asymptomatique, sera comptabilisée dans les hospitalisations pour Covid de la journée !

Cette donnée n’est pas cachée par les autorités qui reconnaissent être dans l’incapacité de différencier les vraies et les fausses hospitalisations.

Cette tricherie est ainsi assumée dans un document officiel du gouvernement[2].

Et il faudrait les croire pour ceci et pour le reste ?

Le pourcentage de personnes en réanimation est un FAUX.

Cette information est fournie sur le site du gouvernement

Pour la simple raison que le gouvernement nomme « nombre de personnes en réanimation » non pas les personnes en réa, mais la somme des personnes en réa + soin intensif + surveillance continue[3]. Soit environ 19000 lits disponibles en France et non 5000 lits.

Au 6 mars, 3689 patients sont officiellement en (fausse) réanimation selon le gouvernement et il affiche 72,9% de taux d’occupation de (fausse) réanimation.

En réalité, ce n’est pas 3689 patients en réanimation, mais 3689 patients en soin critique.

De fait, le taux d’occupation réel de patients en soin critique au 6 mars (seule donnée connue) est donc de 20% (3689 / 19300 lits de soin critique en France).

Et oui, nous sommes à demi confinés, privés de liberté, obligés de porter une muselière, pour un taux d’occupation de 20% des lits de soin critique pour cause officielle de Covid !

Et il faudrait les croire pour ceci et pour le reste ?

Le nombre de décès pour Covid est un FAUX.

Sont comptabilisés comme le demande officiellement l’OMS[4], les personnes décédées qui sont ou étaient positives au Covid, quand bien même ils n’étaient pas malades ou pas décédés du Covid.

Toujours selon l’OMS une personne décédée d’un cancer en phase terminale et pour laquelle il n’y aurait qu’un soupçon de Covid, DOIT être comptabilisée comme décédée du Covid. D’autre part, comment Santé Publique France fait-elle pour comptabiliser 87 246 décès alors qu’elle n’a reçu que 37 680 certificats de décès ?

Et il faudrait les croire pour ceci et pour le reste ?

Les confinements qui seraient efficaces ?

Jamais, je dis bien JAMAIS, dans l’histoire du monde un confinement n’a permis de contrôler une épidémie dès lors qu’un virus circulait déjà da ns la zone à contrôler. Il suffisait d’un seul individu pour tout foutre en l’air !

Jamais dans l’histoire du monde on n’a placé en quarantaine dans un même lieu les personnes saines et les personnes contaminées.

L’usage voulait que l’on ne confine que les malades, pas les bien-portants.

À noter que les pays qui ont confiné ont plutôt les pires résultats en termes de mortalité. Les études publiées avant 2020 ne font pas apparaître la moindre efficacité de la mesure.

Et soudain au 21e siècle, par un miracle, les confinements deviendraient efficaces alors même que nous vivons désormais dans un monde global dans lequel il n’y a plus la moindre autosuffisance !

La présence de variants Sud-Africains à Nice n’est-elle pas une preuve de l’inefficacité totale des confinements ?

Et il faudrait les croire pour ceci et pour le reste ?

Les masques qui seraient efficaces pour prévenir les contaminations ?

Jamais dans l’histoire du monde les masques n’ont permis de contrôler une épidémie. Avant 2020, aucune étude n’a pu prouver l’efficacité de la mesure.

Avant 2020, comme pour un confinement, la moindre erreur dans le port du masque annihile totalement son efficacité et les études suggèrent que les groupes masqués seraient plus contaminés que les autres comme l’évoque l’OMS[5].

Avant 2020, nous savions que les masques avaient pour objet de bloquer les bactéries, mais pas les virus. Et avec le « succès » tout relatif que nous connaissons au regard des millions d’infections nosocomiales dans les hôpitaux chaque année…

Le seul « masque » efficace est nos défenses immunitaires et le gouvernement a mis en œuvre une politique ne pouvant que conduire à leur amenuisement.

Ici encore, en 2020-2021, il n’est pas possible de montrer l’efficacité du port du masque en

comparant avec les pays qui n’ont pas rendu le masque obligatoire.

Enfin, c’est un virus aéroporté qui est expectoré par notre système respiratoire. De fait

Comment imaginer que des personnes asymptomatiques pourraient être contagieuses comme cela a été notamment prouvé par une étude chinoise sur des millions de personnes suivies ? Sans compter que les modes de transmission sont multiples, par gouttelettes, micro gouttelettes aéroportées qui peuvent rester des heures en suspension et bien sûr par contact d’objets contaminés.

Rappelons que filtrer un virus avec un masque est de même nature que de ramasser du sable fin avec une épuisette ayant des trous de 3 cm !

Et il faudrait les croire pour ceci et pour le reste ?

Les masques seraient inoffensifs?

Comment pourrait-on imaginer que le port 8 à 12 heures par jour d’un dispositif perturbant les échanges gazeux serait inoffensif ?

Comment peut-on croire que ce dispositif dont les humains ne sont pas pourvus à la naissance ne pourrait pas entraîner de contre-indications ?

Baisse de l’oxygénation, augmentation du rythme cardiaque, fatigue respiratoire pour compenser les effets du masque, augmentation du CO2 ne seraient que fakenews ?

Si ces effets n’existaient pas, ils seraient la preuve de l’inefficacité du masque dont l’objet est de filtrer.

Plus le masque est efficace et plus il est dangereux. Et si nous voulions nous protéger de TOUS les virus, il faudrait un masque 100% étanche !

Et passer ses journées à respirer les composés chimiques volatils des masques ne présenterait aussi aucun danger ?

Sans compter que le masque est une pouponnière à virus et bactéries.

Que fait-on de toutes les recommandations de l’OMS qui souligne les différentes contre- indications et dangerosité du port du masque dans une population générale ?

Que fait-on de l’étude allemande sur des milliers d’enfants qui soulignent les effets secondaires ?

Sans compter les effets délétères sur la communication et sur les apprentissages. Et bien sûr les effets catastrophiques sur la relation à autrui.

Et il faudrait les croire pour ceci et pour le reste ?

Les vaccins Anti-Covid seraient efficaces contre le coronavirus ?

Les coronavirus mutent par nature.

Nous savons tous qu’il faut un nouveau vaccin contre la grippe tous les ans et que son efficacité est de moins de 50% et qu’il est d’autant moins efficace que nos défenses immunitaires sont défaillantes.

Et les vaccins Covid seraient « par miracle » efficaces contre les mutants ? Un vaccin n’injecte pas des anticorps, mais provoque une réponse immunitaire.

Comment les personnes à risque pourraient-elles être protégées par un vaccin dès lors que les personnes à risque sont « immuno-défaillantes » ?

Comment peut-on parler d’efficacité dès lors que rien ne prouve que ces vaccins bloquent les contaminations et la contagion ?

Comment peut-on aussi parler d’efficacité dès lors que le risque d’anticorps facilitant est d’autant plus important que les personnes sont vaccinées contre la souche du mois de mars ? De fait, les personnes vaccinées pourraient avoir des anticorps facilitants et feraient des formes beaucoup plus graves de la maladie que si elles n’avaient pas été vaccinées.

De plus aucune étude ne prouve que les vaccins Anti-Covid sont ou seraient efficaces pour diminuer la mortalité de personnes en fin de vie (cible ultra majoritaire du Covid) et d’autant plus versus des protocoles de protection ciblés uniquement sur les personnes à risque ou de renforcement du système immunitaire.

Et il faudrait les croire pour ceci et pour le reste ?

Les vaccins seraient sans danger ?

Comment les autorités de santé pourraient-elles être certaines que les vaccins seraient sans danger alors que les personnes vaccinées sont des cobayes d’une phase III ?

Comment peut-on dire que les milliards injectés (offerts à l’industrie) seraient de nature à comprimer le temps ?

Une phase III dure au moins plusieurs années avant une commercialisation d’un vaccin. Comment peut-on vouloir vacciner des milliards de personnes avec une technologie expérimentale à ARN messager pratiquée par le passé uniquement sur des personnes avec un cancer et en fin de vie et JAMAIS déployée à grande échelle ?

Comment peut-on surveiller l’ampleur des effets secondaires dès lors que les autorités de santé ont décidé de ne surveiller QUE les effets secondaires qui n’étaient pas répertoriés dans les études de laboratoires publiées par le fabricant.[6]

Comment les autorités de santé peuvent-elles affirmer l’innocuité des vaccins sur les seules données et affirmations fournies par les laboratoires pharmaceutiques ?

D’autant plus lorsque l’on sait que Pfizer a préféré négocier 2,3 milliards d’amendes en 2009 pour publicité mensongère et corruption massive de médecins que de prendre le risque d’un procès.

Comment peut-on ignorer la dangerosité induite par la vaccination qui pourrait, en bloquant les virus proches de la souche du mois de mars, favoriser l’apparition de mutants plus résistants. Raison pour laquelle on ne vaccine JAMAIS une population pendant une épidémie !

Comment peut-on ignorer la dangerosité des anticorps facilitants ?

Comment peut-on espérer des études objectives dès lors que les laboratoires bénéficient d’un cadeau pour lequel c’est l’État qui indemniserait les victimes éventuelles et non le laboratoire ? L’État n’a pas vraiment intérêt à étudier les effets secondaires.

Comment peut-on espérer des données objectives dès lors que la pensée unique affirme que nous n’en sortirons que par la vaccination qui est de fait l’UNIQUE voie, mais aussi que tous les traitements possibles, HCQ ou Ivermectine, pour ne citer qu’eux, sont balayés ainsi que des produits préventifs comme la vitamine D ou le Zinc ?

Qui pourrait imaginer, alors que la décision de vacciner la population mondiale a été prise avant même la sortie de vaccins et avec le concours de la fondation Bill Gates, que l’on puisse faire marche arrière ?

Si d’aventure, ce qui semble le cas notamment en Israël, la mortalité augmentait du fait de la vaccination, les variants (facilités par la vaccination ?) seraient obligatoirement désignés comme les coupables et certainement pas la vaccination elle-même et d’autant plus que toutes les personnes impliquées dans cette promotion macabre pourraient être pénalement poursuivies.

Et il faudrait les croire pour ceci et pour le reste ?

Les vaccins auraient un rapport bénéfice/risque positif pour l’ensemble de la population générale ?

Le gouvernement communique-t-il sur le fait que seules 7 personnes en bonne santé de moins de 30 ans seraient mortes du Covid en France ?

Le gouvernement communique-t-il sur le fait que moins de 2000 personnes, a priori en bonne santé, de moins de 70 ans seraient décédées du Covid ?

Comment un vaccin pourrait avoir un rapport bénéfice vs risque positif pour les personnes en bonne santé alors même que le risque de décès de la maladie est statistiquement nul ? Savez-vous que si vous avez moins de 30 ans, vous avez 2 fois plus de risque de mourir frappé par la foudre que du Covid ?

Savez-vous que Pfizer affirme que sa vaccigénie permettrait aux personnes qui ne sont pas à risque de ne pas faire de formes graves de Covid alors même que les personnes en bonne santé ne font PAS de formes graves !

Comment un rapport bénéfice/risque serait positif pour les personnes en bonne santé alors même que le risque de faire une forme grave est quasi nul, le risque de décès statistiquement nul tandis que le vaccin pourrait provoquer des anticorps facilitants et des formes graves chez les personnes en bonne santé ?

Comment un rapport bénéfice/risque collectif pourrait être favorable dès lors que plus l’on vaccine, plus le risque d’apparition de variants plus résistants augmenterait ?

Comment un rapport bénéfice/risque collectif pourrait-il être favorable dès lors qu’aucune étude ne prouve que le vaccin serait de nature à diminuer la contagion et donc protéger les personnes à risque ?

Comment un rapport bénéfice/risque pourrait-il être favorable dès lors que la protéine spike a des ressemblances avec la syncytine et qu’il pourrait provoquer infertilité et fausses couches chez des populations jeunes en âge de procréer (raison pour laquelle les femmes enceintes ou sans contraception ont été totalement écartées des protocoles).

Comment un rapport bénéfice/risque pourrait-il être favorable dès lors que celui-ci n’a pas été étudié et d’autant plus que le coronavirus mute par nature et que plus il y a de mutations et plus le vaccin sera inefficace et à renouveler ?

Et il faudrait les croire pour ceci et pour le reste ?

Il faudra vacciner 70% de la population pour retrouver ses libertés ?

Que dites-vous aux personnes âgées vaccinées en Ehpad qui, malgré leur vaccin, sont toujours prisonnières et à qui l’on dit que même vaccinées elles peuvent contaminer les non-vaccinés ?!

Que dites-vous aux millions d’Israéliens vaccinés qui doivent continuer à respecter les gestes barrières et porter le masque malgré leur vaccination ?

Que pensez-vous d’une liberté retrouvée qui vous obligera à présenter votre certificat de vaccination pour accéder à des activités de la vie courante comme aller au supermarché ? Savez-vous que votre vaccination ne sera valable que quelques mois et que non seulement vous devrez être vaccinés, mais vaccinés contre les derniers variants pour bénéficier du sésame ?

Vous avez déjà la preuve que votre vaccination ne redonne strictement aucune liberté à l’heure actuelle, qu’elle ne vous empêche pas de tomber malade, et vous croyez que si vos voisins sont vaccinés vous la retrouverez ?

Savez-vous qu’il est mathématiquement IMPOSSIBLE que 70% de la population soit immunisée quand bien même le vaccin serait efficace à 90%, car il faudrait vacciner TOUS les Français qui n’ont pas de contre-indication y compris les nouveau-nés, ce qui est IMPOSSIBLE donc..

Il n’y aura de fait JAMAIS 70% de la population immunisée permettant officiellement

d’éradiquer un virus qui mute tout le temps.

Et il faudrait les croire pour ceci et pour le reste ?

Et vous, vous les croyez ?

Merci.

Alain Tortosa.
Auteur de « 7milliards d’esclaves, et demain ? » 10 mars de l’an II de la dictature sanitaire.
https://7milliards.fr/tortosa20210310-et-il-faudrait-les-croire.pdf


  1. [1] Réseau Sentinelle https://www.sentiweb.fr/document/5224[]
  2. [2] Parcours hospitalier des patients atteints de la Covid-19 lors de la première vague de l’épidémie https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/sites/default/files/2020-10/DD67.pdf[]
  3. [3] https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees[]
  4. [4] https://www.who.int/classifications/icd/Guidelines_Cause_of_Death_COVID-19-20200423_FR.pdf[]
  5. [5] OMS — Conseils sur le port du masque dans le cadre de la COVID-19 
    https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/332448/WHO-2019-nCov-IPC_Masks-2020.4-fre.pdf[]
  6. [6] « L’objectif du suivi de pharmacovigilance est de détecter des effets indésirables nouveaux et/ou graves non identifiés dans les essais cliniques. » https://www.ansm.sante.fr/Dossiers/COVID-19-Vaccins/Suivi-hebdomadaire-des-cas-d-effets-indesirables/[]
S’abonner
Notifier de
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent
Inline Feedbacks
View all comments