Catégorie : Histoire

Tyrannie humanitaire : René Guénon et la monstruosité occidentale

La civilisation occidentale devient totalement dégoûtante aux yeux du monde et des antisystèmes. Elle déraille sur le plan spirituel, économique, écologique, culturel, sexuel. Elle est toujours plus folle et belliqueuse, humanitaire et missionnaire, arrogante et psychopathe. Problème : elle a souvent été comme ça pendant son histoire. (…)

« La civilisation occidentale moderne apparaît dans l’histoire comme une véritable anomalie : parmi toutes celles qui nous sont connues plus ou moins complètement, cette civilisation est la seule qui se soit développée dans un sens purement matériel, et ce développement monstrueux, dont le début coïncide avec ce qu’on est convenu d’appeler la Renaissance, a été accompagné, comme il devait l’être fatalement, d’une régression intellectuelle correspondante… »

Lire la suite

L’histoire commence à rimer…

La troisième guerre mondiale a-t-elle déjà commencé ?
Il ne s’agit pas d’une question facétieuse destinée à attirer l’attention. C’est une question légitime.

Il arrive souvent que des événements importants commencent par de petites choses et se développent de manière incontrôlée. Rétrospectivement, il semble évident que la guerre était inévitable. Mais sur le moment, ce n’est pas du tout évident. Les événements peuvent sembler déconnectés et il est loin d’être évident que la guerre est inévitable.

Lire la suite

9/11 : Origines et développement du néolibéralisme

Le néolibéralisme a commencé le 11 septembre. Mais ce n’est pas le 11 septembre 2001, date à laquelle ont été commis les attentats contre les tours jumelles de New York, causant des milliers de morts dans cette ville et, immédiatement après, des centaines de milliers d’autres dans le reste du monde, avec la pléthore des guerres « justifiées » par l’Empire, victime de ces attentats. Non : le libéralisme a commencé exactement trois décennies plus tôt : le 11 septembre 1973. Cette terrible date inaugurale a également eu lieu dans les Amériques, mais dans l’hémisphère sud : au Chili.

Lire la suite

Cthulhu et la Révolution française

Constantin von Hoffmeister évoque le lien étrange entre la Révolution française et le Culte de Cthulhu, ses effets malveillants sur l’Europe traditionnelle et le retour imminent du Grand Ancien.

Alors que l’aiguille de la grande horloge du temps balayait le crépuscule du dix-huitième siècle, un spectacle de transformation monstrueuse surgit des ténèbres de l’Ancien Monde, qui allait déchirer les voiles fragiles de l’ordre et de la civilisation. Ce fut la naissance d’une hideuse monstruosité appelée Révolution française, un événement d’une horreur et d’un impact si profonds que les vestiges de l’Europe traditionnelle — imprégnés du puissant héritage de la noblesse, de la foi et de la chevalerie — seraient à jamais balayés par son effrayant ressac.

Lire la suite

Gilles Ghesquière : le CNT, les Khazars & l’Intelligence Artificielle qui ne remplacera pas l’Humain

Interview de Gilles Ghesquière, architecte, ingénieur logiciel spécialisé dans la 3D, l’IA, le Web, etc., mais également ingénieur mécanicien/métallurgiste ayant une bonne connaissance des process industriels. Gilet Jaune et membre du Conseil National de Transition (CNT), il nous parle des objectifs du CNT, de Démosophie, de l’empire Khazar, de l’Intelligence Artificielle au service de l’Humain et d’espoir.
➡ Pour consulter le site de Démosophie : https://www.demosophie.com

(Vidéo 36 min)

Lire la suite

Le pacte Russie-Chine et la conspiration Marx-Rothschild

Un pacte Russie-Chine d’envergure mondiale correspond exactement au plan ancestral de la haute finance maçonnique. Otto Kahn, l’un des banquiers et francs-maçons de haut grade les plus célèbres des États-Unis, l’a révélé ouvertement en 1919 : « Vous dites que le marxisme est l’ennemi le plus acharné du capitalisme, qui nous est sacré. Mais ce ne sont que des pôles opposés qui nous permettent d’être l’axe des pôles. Les deux pôles ont cependant le même objectif : le renouvellement du monde par le haut, via le contrôle des richesses, et par le bas, via la révolution. » Poutine est en train de mettre définitivement en œuvre ce plan ancestral, mais tout à fait comme il l’entend — et non comme le scénario le prévoit…

(Vidéo < 38 min)

Lire la suite

De Gambetta à Zelenski : une leçon d’histoire par Drumont

Zelenski fait liquider les Ukrainiens pour les raisons que l’on connaît — on ne les connaît tous que trop ; mais il est opportun de rappeler que les Français ont eu un héros national qui fit la même chose, qui n’était pas français et qui a envoyé les Français se faire liquider pour rien par les Prussiens mieux préparés et armés après une défaite impériale bien méritée (une « correction », disait Marx dans son Dix-Huit Brumaire, outré par les méfaits de l’armée française au milieu du siècle — colonisation génocidaire, répression politique et sociale, participation au putsch bonapartiste et à la dictature, massacres divers, etc.) : il s’agit de Gambetta. On va laisser parler Drumont, redécouvert surtout grâce à Bernanos, au sujet de Gambetta, dont le nom orne des milliers de rues en France comme celui d’autres tueurs de peuples coloriés et de classes populaires françaises (Thiers, Ferry, Clemenceau, Freycinet, Poincaré, etc.).

Lire la suite

Oligarques, monarques, et autres tireurs de ficelles

L’Empire britannique est-il mort ou bien vivant ? Qui décide vraiment de la politique au Canada ? Quelle influence ont les cercles de réflexion comme Chatham House et RAND Corporation sur la scène internationale ? Qui a fondé les services de renseignement américains ? Le World Wildlife Fund sert-il vraiment à protéger la nature ou d’autres intérêts ? Que sont la Société Fabienne et la cybernétique ?

(Vidéo < 1 h 12)

Lire la suite

Réponse au maire de Trappes : « près d’un tiers des Français vit avec moins de 100 euros le 10 du mois »…

Interviewé sur Sud Radio sa thèse principale semble la suivante pour expliquer ce qui se passe y compris dans sa propre ville (des émeutiers ont par exemple brûlé la camionnette d’un modeste commerçant le ruinant littéralement) : la ville d’à côté serait la fautive ; Maison Lafitte refuserait de construire des logements sociaux quitte à payer des amendes, d’où l’hyper concentration d’un même type de population, et il en serait de même pour d’autres mairies comme celle de Versailles dans laquelle certains habitants de Trappes aimeraient s’installer pour bénéficier de bonnes écoles, d’une bonne « mixité sociale », etc. La « déghettoïsation », tel est donc son maître mot, car il a beau faire tout ce qu’il peut avec ses services pour l’insertion, il se trouve que dès que « la bassine se vide elle se remplit tout aussitôt ». Aussi demande-t-il non pas des « aides », mais, d’abord et surtout, une meilleure ventilation des populations arrivantes…

Mais c’est là où le bât blesse en premier lieu : pourquoi arrivent-elles ?

Lire la suite

La dénazification de l’Occident

Sous la contrainte du despotisme américain, des politiciens occidentaux veules ont accepté de militariser l’Ukraine. Ce qui aurait dû se terminer en mars/avril 2022 a été prolongé par les armes occidentales jusqu’à la fin de 2023 et peut-être plus — avec des conséquences dévastatrices pour l’Ukraine et pour l’Occident. En effet, la guerre actuelle visant à décoloniser l’Ukraine ou à la libérer de l’occupation américaine a atteint une phase critique. L’offensive (dite « contre-offensive ») du régime de Kiev contre la libération de l’Ukraine menée par la Russie est le dernier coup de dés du régime de Kiev. Cependant, elle a été un désastre pour la chair à canon ukrainienne entraînée par les États-Unis et pour les mercenaires payés par les États-Unis, dont le bavardage électronique en polonais, en anglais et en français est constamment capté par les services russes.

(…) Au cours des cent dernières années et plus, sans doute depuis 1914, lorsque les élites occidentales ont massacré la fleur de leur propre jeunesse dans les tranchées, bien que d’autres diraient avant cela et d’autres encore plus récemment, le monde occidental a renié même ces valeurs chrétiennes fondamentales, les piliers sur lesquels il avait construit sa civilisation.

Lire la suite

Vers un empire mondial : l’humanité condamnée à une prison unipolaire et à un goulag numérique

Les parents de l’auteur de cet article, qui ont échappé à une dictature dans les années 1950, n’auraient aujourd’hui aucun endroit où se réfugier et se cacher.

Yuval Noah Harari, Forum Économique Mondial :
« COVID est essentiel, car c’est ce qui convainc les gens d’accepter, de légitimer, une surveillance biométrique totale ».

David Skripac, l’auteur :
« En utilisant le faux récit du « virus COVID » comme couverture, les parasites privilégiés et assoiffés de pouvoir qui pillent les richesses du monde ont fortement accéléré leur plan de longue date visant à créer un empire mondial unique qui est entièrement sous leur commandement. (…) »

Lire la suite

Le Club de Rome : Comment l’hystérie climatique est utilisée pour créer une gouvernance mondiale

Au début des années 1970, les États-Unis et une grande partie du monde occidental étaient plongés dans une crise économique stagflationniste. Nixon a complètement retiré le dollar de l’étalon-or en 1971 avec l’aide de la Réserve fédérale (ou peut-être sous la direction de la Fed), ce qui a finalement intensifié les pressions inflationnistes. Le boom de l’après-guerre en Europe s’est brutalement arrêté, tandis que les prix des biens (et du pétrole/essence) aux États-Unis ont grimpé en flèche jusqu’en 1981-1982, lorsque la Réserve fédérale a augmenté les taux d’intérêt jusqu’à environ 20% et a délibérément provoqué une récession.

Lire la suite

Jeanne d’Arc et la Maison d’Anjou

« Le règne de Charles VII est le règne de la Maison d’Anjou dont Yolande est le chef. Nul n’agit, qui ne soit accrédité par elle ; nul ne s’élève qui ne soit protégé par elle ; conseillers, chefs d’armées, financiers, tout porte ostensiblement ou secrètement les couleurs de l’Anjou. »

Yolande d’Anjou fut la clé de l’énigme du règne de Charles VII et de l’épopée johannique. Son rôle est très souvent minoré, voire occulté par les historiens bien-pensants. Et nous subodorons le pourquoi !

Lire la suite

L’empire américain de la dette est sur le point de s’effondrer

Le nouveau livre du professeur Michael Hudson, « L’effondrement de l’Antiquité : la Grèce et Rome comme tournant oligarchique de la civilisation » (The Collapse of Antiquity : Greece and Rome as Civilization’s Oligarchic Turning Point) est un événement majeur en cette Année du Vivre Dangereusement où, pour paraphraser Gramsci, l’ancien ordre géopolitique et géoéconomique est en train de mourir et le nouveau est en train de naître à une vitesse fulgurante.

La thèse principale du professeur Hudson est absolument dévastatrice : il s’attache à prouver que les pratiques économiques et financières de la Grèce et de la Rome antiques – les piliers de la civilisation occidentale – ont préparé le terrain pour ce qui se passe aujourd’hui sous nos yeux : un empire réduit à une économie de rente, qui s’effondre de l’intérieur.

Lire la suite

Discours d’André Malraux sur Jeanne d’Arc

« … Certes, Jeanne est fémininement humaine. Elle n’en montre pas moins, quand il le faut, une incomparable autorité. Les capitaines sont exaspérés par « cette péronnelle qui veut leur enseigner la guerre ». La guerre ? Les batailles qu’ils perdaient et qu’elle gagne… Qu’ils l’aiment ou la haïssent, ils retrouvent dans son langage le « Dieu le veut » des Croisades. Cette fille de dix-sept ans, comment la comprendrions-nous si nous n’entendions pas, sous sa merveilleuse simplicité, l’accent incorruptible avec lequel les Prophètes tendaient vers les rois d’Orient leurs mains menaçantes, et leurs mains consolantes, vers la grande pitié du royaume d’Israël ? … »

Lire la suite

Raoul Wallenberg, un héros de l’Humanité dont la vie redonne courage à tous

Dans les moments que nous vivons, dans lesquels trop de résistants craquent, se recroquevillent ou se suicident, il est impératif de rappeler que « si vous sauvez une seule vie, c’est comme si vous aviez sauvé tout un univers » et que rien n’est perdu si on se bat jusqu’au bout de nos forces. Alors relisons l’histoire de ce suédois non juif qui sauva des milliers de juifs hongrois avec son arrivée à Budapest qui aidera peut-être certains d’entre nous à garder l’espoir et l’énergie pour sauver des vies, au moins quelques-unes, au moins une…

Lire la suite

« Plus jamais Ça ! » revient à toute vitesse

Ce documentaire a été produit pour faciliter une discussion au sein du grand public sur les similitudes entre les événements qui ont conduit à l’Holocauste et les événements actuels dans le monde entier dans ce qui a été appelé « la pandémie de covidie ». Comme l’indique le rapport de la Commission présidentielle sur l’Holocauste, présenté le 27 septembre 1979 : « Un survivant se considère comme un messager et un gardien des secrets qui lui ont été confiés. Un survivant a le sentiment d’être le dernier à se souvenir, le dernier à avertir… ».

Épisode 1 (de 5).

(Vidéo 1 h 9)

Lire la suite

La guerre civile occidentale dans le monde multipolaire

Sous le regard du géopoliticien, l’Occident semble ne faire qu’un. Ce n’est que la surface apparente de la réalité. Il y a bien un alignement des dirigeants européens sur la politique extérieure des États-Unis, mais l’Occident n’existe pas en tant que civilisation une.

L’intégration de l’Europe au « grand espace » (grossraum) des États-Unis est la conséquence ultime de profondes transformations qui ont eu lieu à partir du XVIe siècle : la réforme protestante, l’affaiblissement de l’Église catholique romaine, la sécularisation, la transformation de l’Angleterre calviniste en hêgemôn planétaire, et les deux guerres mondiales qui ont mis sous la tutelle de Washington l’Europe de l’Ouest.

Lire la suite

Sonia Mabrouk : « La France a besoin de sacré »

Beaucoup connaissent la journaliste Sonia Mabrouk qui officie sur CNews et Europe 1. En publiant Reconquérir le sacré (Éditions de l’Observatoire), Sonia Mabrouk nous réinvite, dans un monde rongé par le matérialisme et l’obsession du contrôle, à laisser davantage de place à l’intériorité. De la cathédrale Saint-Louis de Tunis aux souvenirs d’enfance, la journaliste interroge sur ce que nous sommes et ce dont nous avons besoin.

(Vidéo < 30 min)

Lire la suite