Poutine met son homologue américain Biden au défi d’un débat urgent en direct

Poutine met son homologue américain Biden au défi d’un débat urgent en direct

18/03/2021 (2021-03-18)

[Source anglaise : RT]

Par Jonny Tickle

Le président russe Vladimir Poutine a défié son homologue américain, Joe Biden, [l’invitant] à une discussion en ligne en direct, sans délai, et a suggéré qu’ils débattent des relations bilatérales et des questions importantes pour le monde en général.
Le président a nommé la lutte contre la pandémie, la résolution des conflits régionaux et les questions de stabilité stratégique comme sujets possibles, notant qu’il serait prêt à parler à Biden vendredi ou lundi dans une discussion «ouverte».

«Je voudrais suggérer au président Biden de poursuivre notre discussion, mais à condition que nous le fassions réellement en direct, sans aucun retard, directement dans une discussion ouverte et en direct», a déclaré Poutine jeudi à la chaîne de télévision Russia 24. «Je pense que ce serait intéressant pour le peuple russe et le peuple des États-Unis et de nombreux autres pays», a-t-il ajouté.

[Ndlr: Poutine semble au courant que quelque chose de (très ?) louche a lieu aux États-Unis en ce qui concerne la présidence de Biden et qu’il pourrait y avoir des éléments faux ou simulés dans cette affaire. Si tel est le cas, les services secrets russes sont certainement capables de l’en informer.]

«Je ne pourrais repousser cela trop longtemps. Je veux aller dans la taïga [forêt] le week-end pour me reposer, mais nous pourrions le faire demain, ou disons lundi», a-t-il suggéré.

Le défi de Poutine survient un jour après que Biden ait convenu avec le présentateur d’ABC News George Stephanopoulos que le dirigeant russe était «un tueur». Le président américain a également noté qu’il avait averti le dirigeant russe que Washington réagirait fortement s’il découvrait des preuves d’ingérence dans l’élection présidentielle de 2020.

Peu de temps après la diffusion de l’interview d’ABC, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, avait qualifié la déclaration de Biden de «très mauvaise» et avait accusé la Maison Blanche de ne pas prendre au sérieux «l’établissement de relations» avec Moscou.

L’ambassadeur de Russie aux États-Unis, Anatoly Antonov, a été rappelé à Moscou pour des consultations sur l’avenir des relations avec Washington.

S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires