Point sur la vaccination en France et probabilité d’évolution

Point sur la vaccination en France et probabilité d’évolution

14/05/2021 (2021-05-14)

Par Alain Tortosa

Si des enfants vaccinés ne meurent pas, il est à craindre que nous atteignions probablement plus de 70 % de la population française vaccinée avant la fin 2021.

Les plus de 80 ans

(source geodes.santepubliquefrance.fr)


La couverture vaccinale est de 73 % et nous voyons sur la courbe qu’elle montera au plus à 80 %.

Les 75-79 ans


82,6 %, chiffre délirant, et ce n’est pas totalement terminé. On finira probablement à 85 %.

Les 70-74 ans

78,2 % actuellement, et on atteindra aussi probablement les 85 % à terme sauf événements majeurs.

Les 65-69 ans


Ils en sont à 63,5 % de vaccinés. Cette tranche commence à montrer un très léger ralentissement.

En toute logique il est vraisemblable d’atteindre les 80 %, voir les 90 % de vaccinés à terme.

Les 60-64 ans

Ils en sont à 57,2 %, la courbe est très proche des 65-69 ans et atteindra aussi probablement les 80 %.

Les 55-59 ans

Nous sommes là dans une tranche d’âges qui est très très peu concernée par la maladie et pourtant…


Ils ne sont « qu’à » 36 % de vaccinés, mais la courbe semble prendre une tournure exponentielle. Il demeure difficile de faire du prévisionnel, mais étant donné la progression, il est impossible qu’elle s’oriente immédiatement vers une tendance logarithmique. Une vaccination à 80 % à terme de cette tranche d’âges n’aurait strictement rien de délirant.

Les 40-49 ans

Nous sommes en plein dans une tranche où les personnes en bonne santé ne sont pas concernées.


16 % des 40-49 ans sont déjà vaccinés, ce qui est peu, mais aussi énorme, car officiellement cette tranche d’âges n’est pas, jusqu’à présent, dans les publics ciblés. 463 847 personnels de santés de 40-49 ans sont vaccinés sur un total de 1,4 million de vaccinés dans la tranche d’âges, ils représentent un peu moins d’un tiers des vaccinés de 40 à 49 ans. La couverture vaccinale des personnels de santé tous âges est de 90 % et devrait atteindre 95 %. Mais il est très difficile de prédire la couverture vaccinale des 40-49 ans à ce jour. Il est juste possible de dire qu’elle semble être exponentielle, qu’elle n’a pas fléchi, alors même que la vaccination des personnels de santé est quasi terminée et donc la demande reste forte.

Les autres tranches d’âges

Plus on descend en âge et moins il y a de vaccinés ce qui peut sembler logique. Difficile aussi d’avoir un jugement sur l’évolution à long terme de la couverture vaccinale étant donné que l’échelle actuelle est graduée par 0,5 % pour les 18-24 ans et 1 % pour les moins de 40 ans. De fait l’exponentielle visible est trompeuse.

Que conclure avec le peu d’éléments à notre disposition ?

La vaccination pour les plus de 70 ans est un succès colossal totalement inattendu pour ma part. Le chantage, la volonté d’appartenance sociale, les mensonges et la peur du virus ont marqué.

Pour les 60-65 ans c’est plus nuancé, car on voit déjà un léger fléchissement pour autant il n’a débuté qu’à 55 % de couverture vaccinale alors même que le fléchissement a débuté à 61 % pour les plus de 70 ans soit seulement 6 % de moins et donc à un niveau très élevé. Je vous rappelle que les 60-65 ans en bonne santé ne sont pas un public particulièrement à risque et d’autant moins si les traitements n’étaient pas interdits.

Alors les « jeunes » vont-ils se vacciner en masse par « solidarité » et pour « retrouver leurs libertés » selon les injonctions de la propagande ?

C’est très possible, voire même fort possible…

Même si la population générale n’est pas la même que celle des soignants et ne subit pas les mêmes chantages, on peut voir que ceux-ci (les jeunes soignants) se sont massivement vaccinés. Ils devraient quand même savoir que leur risque de faire des formes graves ou de décéder est NUL ! Et ils devraient savoir qu’il n’existe pas de preuve que les vaccinés empêchent la contamination des personnes à risque. Ils devraient aussi savoir que la vaccination favorise les variants… Bref, ils devraient, si nous ne vivions pas une des périodes les plus obscurantistes de notre histoire, digne de l’inquisition, être la catégorie de la société la moins vaccinée ! Or à ce jour 90 % des soignants sont officiellement vaccinés ! Si ce chiffre est réel, il devrait être de nature à nous paniquer.

Dans ces conditions, pourquoi une jeunesse théoriquement moins informée que les soignants se vaccinerait moins qu’eux ? Et histoire de vous angoisser un peu plus, je vous rappelle qu’en temps normal, les soignants se vaccinent moins contre la grippe que la population générale !

Nous pouvons aussi nous baser sur le comportement de la jeunesse en ce qui concerne les autres mesures. On peut aussi constater qu’elle porte le masque comme un petit soldat même dans des zones où il n’est pas obligatoire. Il n’y qu’à voir les sorties des lycées ou des collèges… Dramatique ! Ils sont aussi massivement absents de la contestation et des manifestations et l’on n’entend pas ou peu de revendications de libertés chez eux. Ils semblent plus préoccupés par l’âge de départ à la retraite que par leurs libertés.

Si nous étions un peu optimistes, nous pourrions dire que de nombreux centres de vaccinations sont vides, mais hélas ce sont généralement des centres AstraZeneca. La manipulation et la désinformation sont telles que le public en est à fuir l’AstraZeneca et réclamer la thérapie génique expérimentale Pfizer « beaucoup plus sûre » à leurs yeux !

Et je vous rappelle que la vaccination des plus de 50 ans n’est ouverte que depuis 3 jours ! Au 10 mai, jour d’ouverture de la vaccination, ils étaient déjà 35 % à être vaccinés chez les 50-59 ans. Nous allons donc probablement assister à une explosion de la vaccination dans cette tranche d’âges s’ils ont accès à Pfizer BioNTech.

Je vais encore passer pour un éternel pessimiste et un oiseau de mauvais augure, mais à la vue des paramètres indiqués il est à parier qu’au moins 70 % des moins de 50 ans vont se faire vacciner et peut-être même plus.

Le public croit au méchant virus, il croit à l’efficacité et à l’innocuité des vaccins et ils sont nombreux à croire que le passeport vaccinal est un passeport pour la liberté…

Mon seul espoir, et une fois de plus je vais passer pour un monstre, est que la vérité sur les morts sorte enfin et que des enfants français en pleine santé décèdent ! Sans cette horreur, la vaccination des jeunes et le passeport vaccinal seront probablement couronnés de succès. Tabler sur une vaccination de la population française de plus de 70 % avant la fin de l’année 2021 n’a rien de délirant et il pourra y avoir alors une accélération massive du passeport vaccinal après les futures vagues qui sont probablement déjà programmées. Et comme les vaccins favorisent les variants, la poule aux œufs d’or n’est pas prête de disparaître.

Fasse que je me trompe et que je dise n’importe quoi, mais à ce jour les événements passés me donnent raison. Réveillons la population !

Merci.

Alain Tortosa.

13 mai 2021

Auteur de « 7 milliards d’esclaves et demain ? »

https://7milliards.fr/tortosa20210513-evolution-vaccination.pdf

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires