Les « Russes » commettent encore une « atrocité » ?

[Source : lesakerfrancophone.fr]

Par The Saker – Le 8 avril 2022 – Source The Saker’s Blog

La grande nouvelle du jour est que les méchants Russes ont tiré un missile Tochka-U avec une ogive à fragmentation sur la ville de Kramatorsk, tuant des dizaines de civils innocents. Le « monde civilisé tout entier » est dégoûté et a immédiatement annoncé encore PLUS de sanctions, PLUS de condamnations et PLUS de signaux de vertu anti-russes.

Petit problème : La Russie n’a pas de missiles Tochka-U, qui sont des missiles soviétiques vieux de 30 ans qui ont été largement surpassés par les missiles russes modernes (dont la Russie dispose en quantité suffisante). Comment savons-nous que c’est le Tochka-U qui a été utilisé ?

Grâce à la section de la queue qui se sépare de la tête explosive pendant le vol. C’est ici :

Aucun missile tactique russe en service avec une telle section de queue, et seuls les Tochka-U ukrainiens en ont.

Queue et gouvernes du Tochka-U

À quel point est-ce un problème pour l’Empire de la haine et du mensonge ?

Très mineur, vraiment. Rappelez-vous que leurs PSYOPS sont dirigés vers deux types de personnes :

  • Ceux qui ont une faible intelligence ;
  • Ceux qui ne se soucient pas de la vérité.

La Russie n’avait pas non plus l’ancien modèle de Buk qui aurait abattu le MH-17, ce qui n’a pas empêché l’Empire de la haine et du mensonge de rejeter instantanément la responsabilité de l’accident sur la Russie. Et la Russie a depuis longtemps liquidé ses stocks d’armes chimiques, contrairement aux États-Unis ou au Royaume-Uni, soit dit en passant.

Mais qui se soucie de cela quand la haine de la Russie et des Russes est tout ce qui compte vraiment ?

En fait, c’est tout droit sorti du livre des PSYOPs occidentales :

  1. Exécuter un faux drapeau, puis
  2. Accusez immédiatement la Russie et demandez à toutes vos colonies de faire de même au nom de la « solidarité » occidentale.
  3. De cette façon, vous êtes absolument certain qu’aucune enquête réelle ne pourra avoir lieu ou, si elle a lieu, elle sera si loin dans le temps que personne ne s’en souciera.

Nous avons donc eu un faux-drapeau majeur à Bucha, et maintenant nous avons cette Tochka-U à Kramatorsk. Que se passera-t-il ensuite ?

Dieu seul le sait, mais l’objectif est d’associer les « Russes » aux « atrocités » dans ce qui reste de l’esprit des serfs avides de scatophilie de la zone A.

Pendant ce temps, en Russie, un scandale se prépare avec les dernières déclarations de Dmitry Peskov qui a dit beaucoup de choses très stupides dans ses dernières interviews. Franchement, le jour où Poutine licenciera Peskov, je ressentirai personnellement un immense soulagement. En temps de paix, il est déjà assez pénible d’avoir des gens comme Medinski et Peskov, mais en temps de guerre, les gens avec leur état d’esprit sont un véritable DANGER pour la Russie, car ils injectent directement la peur, l’incertitude et le doute dans l’esprit du public russe. La seule bonne nouvelle, mais c’est une très bonne nouvelle, c’est que de plus en plus de Russes sont vraiment contrariés par ces personnages : ils soutiennent Poutine et l’opération militaire, et ils en ont vraiment assez des intégrationnistes atlantiques et de leur façon de patronner les 5èmes colonnes (ce qu’a fait Peskov).

J’espère vivement le jour où des gens comme Peskov et Medinski seront mis à la retraite et remplacés par des personnes d’un tout autre genre.

Aparté

Je me demande si ceux qui ont catégoriquement nié l’existence même des intégrationnistes atlantiques auront un jour l’honnêteté d’admettre qu’ils avaient tort. Probablement pas.

Examinons maintenant le récent vote visant à suspendre la Russie du Conseil des droits de l’homme de l’ONU :

Premièrement, remarquez que ni la Hongrie ni la Serbie n’ont eu le courage et la décence de s’abstenir (et encore moins de s’opposer).

Deuxièmement, bien que cette carte ne reflète pas exactement ce que les habitants de ces pays ressentent à propos de cette guerre, cette carte fait un superbe travail en nous montrant la liste des classes dirigeantes coloniales compradores pures. Voici donc le score pour notre planète : l’Empire, bien que déjà mort, règne encore, par impulsion, sur 151 gouvernements et seuls 24 pays ont ce qu’il faut pour s’opposer ouvertement aux directives de vote de l’Empire de la haine et du mensonge. Les 58 pays qui, comme Pilate, se sont lavés les mains de ce vote sont particulièrement pathétiques, tout comme ceux qui n’ont même pas eu le courage de se présenter au vote.

Quant à ceux qui ont « voté vert », j’aimerais pouvoir leur envoyer à chacun un petit sac contenant 30 pièces d’argent.

Radovka a publié une carte intéressante montrant comment le monde est divisé :

Légende : de gauche à droite : pro Ukraine, sympathisant de l’Ukraine, neutre, sympathisant de la Russie, pro russe.

Et voici une carte des sanctions sur laquelle je suis tombé récemment :

Bien sûr, il ne s’agit que d’un cliché d’une situation en évolution. Mais le véritable intérêt de ces cartes est qu’elles montrent trois groupes différents :

  • Les vrais nazis modernes (CA+US+EU+AUS+NZ+JP).
  • Les régimes compradores qui votent « correctement » mais dont beaucoup ne veulent pas joindre l’acte à la parole et qui veulent aussi obtenir des biens et des services de la Russie (je pense que ces pays ont des estomacs énormes mais des couilles minuscules).
  • Les 25 pays qui ont osé défier l’Empire de la haine et du mensonge et ont ouvertement voté « non ».

Depuis le début de cette guerre, les Russes ont subi de nombreuses pertes en s’efforçant de NE PAS blesser les civils ou l’infrastructure civile. Les Ukronazis ont fait tout le contraire : non seulement ils ont enlevé des milliers de personnes qui ont « disparu », mais ils ont aussi ouvertement attaqué les civils en LDNR et, depuis l’Opération Spéciale, ils ont déchaîné leur haine contre presque toutes les villes qu’ils ont dû évacuer (pour faire payer les « séparatistes » locaux et tout mettre sur le compte des « atrocités russes »).

Et l’Occident n’a absolument rien remarqué.

Du moins officiellement. En réalité, bien sûr, c’est directement le résultat du type d’« instruction » que les Ukronazis ont reçu de leurs maîtres anglo-saxons.

Voici l’horrible vérité que personne ne veut admettre ouvertement : l’Occident veut génocider la Russie et l’Occident génocide DÉJÀ le peuple ukrainien. Si l’Empire de la haine et du mensonge suit son cours, cette guerre durera aussi longtemps que possible, comprendra autant d’atrocités horribles que possible et une destruction totale de l’infrastructure civile de l’Ukraine.

Quant à la Russie et au peuple russe, il n’y a qu’une seule chose que je n’ai pas encore entendue de la part de nos merveilleux voisins occidentaux : les cris « crucifiez-les ! crucifiez-les ! crucifiez-les ! ». Bien sûr, ce n’est pas ainsi que les croisés modernes expriment leurs sentiments, ils veulent simplement « annuler la Russie ». Des mots différents pour la même signification.

Si tout cela semble démoniaque, c’est parce que ça l’est. Littéralement. Et l’histoire de la Russie est remplie de telles invasions génocidaires, et aujourd’hui, pour conclure, plutôt que d’utiliser des mots, je veux utiliser quelques peintures de l’artiste russe Il’ia Glazunov. Je ne veux pas les « expliquer », regardez-les simplement et vous comprendrez peut-être un peu mieux qu’avant le peuple russe et son histoire, du moins c’est ce que j’espère.

Andrei

Traduit par Wayan, relu par Hervé, pour le Saker Francophone

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires