0

Mise au pas des plateformes aux Etats-unis, loi Avia en France, Trump versus Macron

[Source : medias-presse.info]

par Francesca de Villasmundo

Alors que la France, via la néfaste loi Avia, sombre dans l’obscurantisme de la censure arbitraire et privée, que les propos des Français vont ainsi être soumis au contrôle subjectif des plateformes Facebook, Twitter, Google and Co, collaborateurs serviles du régime Macron et gardiens fidèles de la pensée unique imposée par la conscience morale universelle qui ne supporte, la pauvrette, aucune contestation ni résistance à son désir de monopole idéologique sur les esprits, aux Etats-Unis, c’est tout le contraire qui se dessine.

Le président Donald Trump a décidé de mettre au pas les plateformes avant tout parce que leur politique de modération, c’est-à-dire la censure qu’elles appliquent aux propos des Américains, est conditionnée par la gauche radicale. Une gauche radicale qui dicte tout autant en France la bonne pensée à tenir sur les réseaux sociaux.

The Radical Left is in total command & control of Facebook, Instagram, Twitter and Google. The Administration is working to remedy this illegal situation. Stay tuned, and send names & events. Thank you Michelle! https://t.co/ZQfcfD3Hk9

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) May 16, 2020

« La gauche radicale à la maîtrise totale et le contrôle de Facebook, Instagram, Twitter et Google. L’Administration est en train de travailler à remédier à cette situation illégale. Restez à l’écoute, envoyez des noms et des événements. Merci Michelle » a tweeté Trump le 17 mai dernier.

Au pays de l’oncle Donald, Laetitia Avia aurait été renvoyée à ses fourneaux et sa loi de censure mise à la poubelle ! Mais en la très démocratique et libre République française, la loi Avia passe comme une lettre à la poste… Cherchez l’erreur. 

Francesca de Villasmundo

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments