Élections françaises : ni Zemmour ni Pécresse ni Macron au second tour ; est-ce possible ?

[Transmis par Philippe Loubière]

Je reçois ce jour le sondage suivant, qui est tout à fait intéressant.
Je note toutefois que, parmi la liste des autres sondages consultés, ne figure pas PollingVox, de Jérôme Sainte-Marie. Dommage, car il s’agit d’un institut indépendant.
Le sondage suisse révèle surtout que la stratégie d’ingénierie sociale de ce qu’il est convenu d’appeler l’État profond est en train d’échouer. Nous pourrions à l’évidence nous en réjouir, si le risque de truquage des chiffres au moment de l’élection n’était pas bien réel, comme aux États-Unis, ou comme en France il y a cinq ans, au moyen du logiciel Dominion, ou d’un autre…

Philippe

COMMUNIQUÉ

1) Un institut de sondage suisse  indépendant des subventions de l’Élysées ose annoncer que ni Zemmour, ni Pécresse, ni Macron ne seront au second tour.

2) Cela se joue pour l’instant entre : 

  •  Mélenchon  14,6%  => qui profite du vote utile de la gauche.
  •  LePen  14,5% => La base du FN ne suit pas Zemmour 
  •  Lassalle 12,9% =>  la vrai surprise de la France des Gillets Jaunes ( il n’a que 1,6% de retard sur LePen )

Explication :

1) Toute la gauche vote utile ce qui profite à Mélenchon qui sortira très certainement n1 au premier tour.

2) Zemmour fait plus de mal à Macron et Pécresse qu’à Marine Le Pen et les 3 se neutralisent semble-t-il.

3) La France de campagne et des gillets jaune se mobilise derriere Jean Lassalle.

ALLONS-NOUS VERS UN SECOND TOUR  => MÉLENCHON // LASSALLE 

CE N’EST PAS IMPOSSIBLE

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires