Cet été, protégez-vous des rayons… radioactifs !!!

05/07/2023 (2023-07-05)

[Source : serenite-patrimoniale.com]

Par Hubert Boeltz

Évolutions possibles de la guerre en Ukraine, au cours des prochaines semaines :

Alors que la saison estivale incite à « baisser la garde » pour se concentrer sur les prochaines vacances (pour ceux qui en ont encore les moyens), je voudrais attirer votre attention sur quelques points de géopolitique. Tout d’abord, deux évènements importants sont à retenir :

  • Les 11 et 12 courant, la Lituanie accueillera le prochain sommet de l’OTAN, qui se tiendra dans sa capitale, Vilnius. Cette organisation politico-militaire d’un autre temps, bien que très active, est sur son déclin.
  • Du 22 au 24 août prochain, l’Afrique du Sud accueillera le sommet des BRICS, qui se tiendra à Johannesburg. Cette organisation économico-politique est en pleine ascension.

À quelques semaines d’intervalle, ces deux organisations parmi les plus influentes du monde se réunissent pour aborder ce que pourrait être le « monde de demain ».

Du côté des BRICS, le NON de Vladimir POUTINE, à la politique hégémonique américaine, matérialisée le 24 février 2022, par « l’opération militaire spéciale » en Ukraine, a marqué les esprits. Pour faire simple, les sanctions économiques « occidentales » infligées à la Russie ont montré au monde entier à quel point un monde « fondé sur des règles » (américaines), avait remplacé le droit international et notamment, la charte de l’Organisation des Nations unies (ONU). Depuis, le « roi dollar » est ouvertement contesté. Le prochain sommet des BRICS sera l’occasion d’accueillir de nouveaux membres (l’Iran, l’Égypte, le Venezuela, l’Algérie, l’Arabie saoudite…) dans le but de définir une nouvelle gouvernance mondiale multipolaire et d’accélérer conjointement la dédollarisation de l’économie mondiale.

Pour ce qui est de l’OTAN, la liste de ses récents échecs face à la Russie est aussi longue que cuisante : échec de sa « guerre financière », échec de sa tentative de creuser un fossé entre Moscou et Pékin, échec à contraindre le reste du monde à se joindre aux sanctions contre la Russie, échec de « sa contre-offensive ukrainienne » et enfin, échec inattendu de la tentative de « coup d’État » d’Evgueni PRIGOGINE.

Pour que tout cela n’apparaisse pas trop ouvertement à la face du « monde occidental », sa mainmise sur les « merdias de grand chemin » ne suffit plus. Dès lors, quoi de mieux que déclencher un conflit direct avec la Russie ? Pour ce faire, il faut trouver un prétexte crédible. Voilà ce que pourrait bien être cet « été otanesque ».

L’enjeu médiatico-politique de la centrale électrique nucléaire de Zaporijjia est important. En effet, c’est la plus puissante d’Europe. Déjà en mai dernier, les Otano ukrainiens l’avaient bombardé. Plus récemment, en juin, l’attentat qui a partiellement détruit le barrage de Kakhovka a pour effet de compliquer l’alimentation en eau des circuits de refroidissement de la centrale de Zaporijjia.

Des informations concordantes montrent que l’Ukraine et la Pologne procèdent à des exercices de décontamination nucléaires et préparent des trousses de premiers soins, en cas de radiations nucléaires. Parfaits « faux drapeaux » !!! Ils pourraient faire accroire que la Russie quitterait la centrale, actuellement sous son contrôle, du fait de fuites radio-actives ou tout autre « événement » susceptible de remettre en cause la sécurité de cette centrale. Cela donnerait le « prétexte en or » pour l’intervention de l’OTAN, afin de « protéger » les populations européennes, du risque de radiations nucléaires.

Amis juilletistes, n’abusez pas des rayons UV du soleil estival et… protégez-vous des rayons nucléaires.

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires