Un député européen veut des éclaircissements sur le graphène dans les vaccins Covid et pose des questions

16/02/2022 (2022-02-16)

[Source : frontnieuws.com]

Le député italien Sergio Berlato veut des éclaircissements sur le graphène dans les vaccins Covid. Il rappelle une étude récente du Dr Ricardo Delgado Martin et du Dr Pablo Campra, qui prétend avoir trouvé du graphène dans les vaccins Covid en utilisant la spectroscopie Ram.

Berlato souligne également qu’en 2018, une équipe de chercheurs a montré que le graphène peut convertir des signaux électriques en signaux térahertz ultracourts à des milliards de cycles par seconde. Les composants électroniques à base de silicium que nous utilisons aujourd’hui atteignent des vitesses d’horloge de x gigahertz, avec 1 GHz équivalent à un milliard de cycles par seconde, rapporte Uncutnews.ch.

Les scientifiques ont montré que le graphène peut convertir des signaux à ces fréquences en signaux à des fréquences des milliers de fois plus élevées que les signaux générés avec du silicium, a déclaré Berlato. Voir aussi Front news Un laboratoire britannique découvre du graphène dans des vaccins C19.

Le graphène est ainsi capable d’absorber les radiations, ce qui signifie qu’il est hautement toxique et nocif pour la santé humaine si ce matériau est utilisé dans un vaccin, affirme le député européen.

[Voir aussi :
La nanotechnologie dans les vaccins
Quelle est la cause réelle du Covid ? Qu’y a-t-il dans ces injections ?
Le Dr Astrid Stuckelberger confirme que les vaccins anti-covid et le test PCR sont en réalité les causes de la maladie Covid, au moins sous forme de variants, à cause notamment du graphène qu’ils contiennent
Dr Astrid Stuckelberger, le faux vaccin et l’oxyde de graphène
L’oxyde de graphène présent dans tous les vaccins fait des vaccinés des bombes à retardement ambulantes
Le graphène, outil de surveillance de la santé, se trouve dans les masques, écouvillons, et… les vaccins. Conséquences potentiellement désastreuses sur la santé humaine
Une ancienne employée de Pfizer confirme la présence d’oxyde de graphène dans les vaccins Covid
Technologie de “neuromodulation” à base de graphène : des biocircuits contrôlent le cerveau à l’aide de graphène piloté par l’IA
Graphène et 5G
Le graphène, outil de surveillance de la santé, se trouve dans les masques, écouvillons, et… les vaccins. Conséquences potentiellement désastreuses sur la santé humaine]

Il demande à la Commission européenne si, à la lumière de ces recherches récentes, elle entend faire examiner attentivement la présence de graphène dans les vaccins Covid par un laboratoire indépendant.


image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

(2 commentaires)

  1. Depuis combien de temps que le « graphène » est analysé dans les vaxxxins ?
    Depuis que ces poisons ont inondé le monde c.à.d. au moins 3 ans ! voire plus avec les scandales précédents le C19

  2. Je me permet de relever ceci « Il rappelle une étude récente du Dr Ricardo Delgado Martin et du Dr Pablo Campra, qui prétend avoir trouvé du graphène.. »

    1. s’ils sont deux, c’est « prétendent » – mais ça ce n’est pas important. Par contre:
    2. le terme « prétendre » induit l’idée que cela pourrait ne pas être vrai, que c’est une déclaration sans fondement avéré. Le terme « déclarent » « ou « révèlent » seraient donc plus judicieux, dans la mesure où ils en apportent la preuve par les photos de leur imagerie.

    Ceci dit, merci pour vos articles et votre engagement!
    All the best,
    Mara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *