Témoignages : les horreurs commises en Ukraine au nom de l’Occident. Mise à jour

[Source : yetiblog.org]

C’est une chose que je m’interdis généralement de publier sur le yetiblog. Mais, dans ce contexte de désinformation générale par les médias occidentaux sur la situation en Ukraine, la vérité doit être rétablie coûte que coûte.

Des dizaines et des dizaines de vidéos accablantes

Voici un lien vers des dizaines et des dizaines de vidéos-témoignages montrant les multiples sévices commis par la milice ukrainienne – tout particulièrement le sinistre bataillon Azov – contre la population russophone et ceux qui n’adhèrent pas au régime de Kiev. Faut-il rappeler que ce régime insupportable a été mis en place par l’Occident en 2014, financé et armé par l’Occident ?

Attention, images à caractère très choquant :

Les salauds de l’Histoire

À ceux qui seraient tentés d’attribuer ces images à de la vulgaire désinformation russolâtre, je répliquerai ceci : prouvez-le ! Les fake news propagées par la propagande occidentale ont, elles, toutes été démontées. Mais sauf erreur de ma part, toutes les images et vidéos affichées ci-dessus sont confirmées.

Ces témoignages audiovisuels n’apparaîtront évidemment pas sur nos médias mainstream. Mais les autres pays de la planète, la Chine, l’Inde, le Pakistan, les pays africains, latino-américains ne manqueront pas d’en être choqués et de savoir à quoi s’en tenir avec l’Occident.

Au rythme où les horreurs d’une civilisation occidentale à bout de souffle apparaissent au grand jour, gageons que les “agresseurs” russes vont vite être qualifiés de libérateurs. Et nous, Occidentaux, d’infâmes salopards que l’Histoire jugera.


[Source : lemediaen442.fr]

Pascal Praud dénonce les tortures du bataillon nazi Azov contre les Ukrainiens attachés, dénudés et fouettés

Par Marcel D.


mise à jour le 21/03/22

Ce 21 mars dans L’Heure des Pros, Pascal Praud voulait dénoncer des images qui circulent sur tous les réseaux sociaux (voir vidéo ci-dessous, attention images choquantes) où l’on peut voir des soldats ukrainiens du bataillon nazi Azov attacher à un poteau un père et sa fille — les femmes ne sont pas épargnées —, les fouetter, certains sont dénudés.


Ces Ukrainiens ont eu le malheur de ne pas vouloir faire la guerre, de s’y opposer — tout simplement inadmissible pour les soldats ukrainiens. Les victimes sont prises en exemple, exhibées comme des bêtes de foire, humiliées devant leurs enfants, lynchées sur la place publique, afin que ceux qui regardent en prennent de la graine. Des images que BFMTV et autres médias se gardent bien de dénoncer. Nous saluons Pascal Praud de faire exception dans cet océan de rétention d’informations.

Face à ces images horribles, on s’étonne de voir Mathieu Slama, pensant certainement faire l’unanimité sur le plateau, ne pas condamner les actes des néonazis d’Azov avec fermeté. L’analyste politique est plutôt porté à accuser Poutine de faire de la propagande avec des faits réels. Élisabeth Lévy — heureusement assise — se voit presque accusée, en dénonçant les néonazis, d’être une sous-fifre du Kremlin.

Humiliation — par le bataillon nazi Azov — d’Ukrainiens ne voulant pas faire la guerre.

L’analyste politique Mathieu Slama souhaite-t-il analyser pourquoi une avenue porte le nom du collaborateur nazi Stepan Bandera dans la ville de Lvov en Ukraine, pourquoi les tombes juives sont détruites à coups de battes de baseball, pourquoi le bataillon nazi Azov est intégré à la garde nationale de l’Ukraine, placé sous le commandement du ministère de l’Intérieur d’Ukraine et intégré à la Force de défense territoriale ukrainienne par l’état-major ukrainien, pourquoi les nazis fouettent un père et sa fille attachés à un poteau ? Nous lui souhaitons bonne chance pour se dépatouiller dans tout ce merdier qui pue le nazisme à la gloire d’Adolf Hitler.

Marcel D. Le Média en 4-4-2.

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires