Semaine 47, toujours pas d’épidémie de Covid en France selon le réseau Sentinelles. Vous n’entendrez jamais les médias en parler

Par Alain Tortosa

Semaine 47, toujours pas d’épidémie de Covid en France selon le réseau Sentinelles. [1]
Vous n’entendrez jamais les médias en parler

Alors que Santé Publique[2] voit la « vague 5 » de cas croître exponentiellement, avec 311 positifs au PCR pour 100 000 habitants.
Le nombre de tests par semaine étant passé de 1,8 million en semaine 44 à 4 millions en semaine 47.
Tablons d’ailleurs que les tests seront prochainement gratuits à l’approche des fêtes de Noël ce qui permettra au gouvernement de faire exploser le taux d’incidence à un niveau jamais connu.

Le plus drôle (ou pitoyable parce qu’une majorité de nos compatriotes continue de gober) est qu’ils arriveront une fois de plus à faire cohabiter « la vague la plus terrible que nous ayons connue » avec « le vaccin fonctionne parfaitement même avec les variants » et ce dans l’indifférence la plus totale !

Ils peuvent aussi dire « le vaccin est beaucoup moins efficace (un exploit) » et « il faut donc généraliser la troisième et bientôt quatrième dose avec un vaccin toujours pas mis à jour pour les nouveaux variants ».

L’argument totalement imparable, si l’on ignore les résultats des autres pays, étant : « Sans les vaccins la situation serait bien pire ! »

La Foi déplace ainsi des montagnes !

Le problème est que le réseau Sentinelles, qui reçoit les patients en médecine générale, n’est toujours pas informé de cette « terrible » vague qui menace la France et l’Europe, voire la survie de l’espère humaine.

La science est à ce point ignorée, les médias sont à ce point corrompus, les journalistes sont à ce point des prostitués au service du pouvoir… que la dictature sanitaire n’éprouve même pas le besoin de faire taire le réseau Sentinelles.

Que le réseau dise et prouve qu’il n’y a JAMAIS eu d’épidémie de Covid en France depuis 2020, juste une simple « grippette » comme je l’écris depuis mars 2020, n’a strictement aucun effet ! Pas plus que le rapport de l’ATIH qui indique que le Covid a pesé pour 2 % des hospitalisations en 2020.

Le ministère de la Vérité déroule son scénario et des professeurs qui disent le vrai comme Christian Perronne sont devenus des « guignols à la santé mentale vacillante ».

Et ça passe comme une lettre à la poste !

Alors quand cette semaine le réseau Sentinelles constate une (légère) augmentation de personnes positives à un PCR Sars-cov2, soit désormais 32 cas positifs pour 100 000 habitants… Strictement personne à part nous les « complotistes illuminés d’extrême droite et analphabètes partisans de la Terre plate » s’y intéresse !

Et quand je dis 32 cas pour 100 000 habitants, rappelons que même parmi les patients qui consultent pour des infections respiratoires, leur positivité au PCR Sars-cov2 ne constitue en RIEN la preuve que le virus est la cause de leurs symptômes, symptômes qui peuvent être dus à d’autres infections…

En revanche ce même réseau nous indique que le taux d’infections respiratoires aiguës (IRA) est désormais estimé à 164 cas pour 100 000 habitants, tous virus confondus, et là encore bien loin du taux d’incidence magique de 310 rapporté par SPF !

Nous sommes donc pour Sentinelles, qui poursuit son travail dont les autorités n’ont que faire, au seuil d’une épidémie classique de virus hivernaux ce qui n’étonnera personne au début décembre…

Le fait essentiel étant que seuls 11,6 % des patients souffrants d’IRA sont positifs au Sars-cov2.

Ainsi 89 % des infections respiratoires en cette semaine 47 sont causées par d’autres virus que le Sars-cov2, preuve en est que les variants actuels sont bien inoffensifs, car incapables de supplanter les autres virus ambiants !

Notons que le gouverne-ment fait semblant de mettre toute son énergie pour « lutter » contre un virus qui ne concerne que 10 % des infections respiratoires et se moque éperdument des 90 % restantes.

Une autre preuve de l’innocuité statistique des variants actuels est que seuls 1 % des patients positifs au Sars-cov2 ont été hospitalisés à l’issue de leur consultation (Moins que lors d’une épidémie de grippe).

Enfin précision toujours cocasse, 54 % des personnes en consultation positives au Covid étaient vaccinées.
Ce que gouvernement et médias considèrent totalement « normal » étant donné qu’il y a officiellement plus de vaccinés que de non-vaccinés, et donc « normal » que les vaccinés continuent à attraper le Covid avec leur injection « efficace ».

Pour tenter de discréditer les données de Sentinelles qui n’est toujours pas informé de cette « terrible 5e vague », certains membres de l’Église du Coronavirus cherchent à nous faire croire que les malades iraient directement à l’hôpital sans passer par la case médecin. C’est évidemment totalement faux, nous ne sommes plus au premier confinement où les patients avaient interdiction de consulter leur médecin et avaient obligation d’être à l’article de la mort pour se rendre aux urgences… Aujourd’hui le phénomène semble s’inverser, le vacciné étant supposé ne pas faire de formes graves selon la propagande, il semblerait qu’il soit désormais très difficile de les hospitaliser quand bien même ils auraient de graves problèmes respiratoires, car « le vaccin protège ».

Une des preuves flagrantes que l’objectif n’est pas la santé des Français, mais un plan machiavélique saute aux yeux lorsque l’on sait que l’hôpital manque de personnels… Que des soignants vaccinés ET positifs sont maintenus à leur poste tandis que des soignants non vaccinés ET négatifs au Covid sont interdits d’exercice et privés de salaires ! Information qui n’est JAMAIS reprise par les médias parlant du manque d’effectifs…

Voici donc pour le dernier bulletin de Sentinelles, privé une fois de plus de celui de GrippeNet…

Il n’y a PAS d’épidémie de Covid en France et celui-ci est marginal au regard des autres infections respiratoires.
Si vous entendez BFM et autres « médias » le dire, je vous paye un coup à boire !
Nous vivons en URSS et l’unique source d’information officielle est la Pravda !

Merci

Alain Tortosa.

3 décembre 2021
https://7milliards.fr/tortosa20211203-epidemie-sentinelle-s47-mensonge-gouvernement.pdf


image_pdfPDF A4image_printImprimer
  1. [1] https://www.sentiweb.fr/document/5470[]
  2. [2] https://geodes.santepubliquefrance.fr/#c=indicator&f=0&i=sp_pe_tb_heb.tx_pe_hebdo&s=2021-S46&t=a01&view=map1[]
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
1 Commentaire (en rapport avec l'article et compréhensible, SVP)
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires