Quelle époque !!!

23/12/2021 (2021-12-23)

Auteur inconnu

Il neige.

Il a neigé toute la nuit. Ce matin, je décide de faire un bonhomme de neige sur le trottoir devant ma maison.

« … Je ne fais pourtant de mal à personne… »

9 h, mon bonhomme de neige est terminé. Il a fière allure.

9 h 5 : une féministe passe et me demande pourquoi je n’ai pas fait une bonne femme de neige ! Bon !

Je fais donc aussi une bonne femme de neige !

9 h 10 : la femme de ménage du voisin est scandalisée et me traite d’obsédé sexuel, parce que je lui ai fait des seins trop volumineux !

9 h 15 : au nom de la loi sur l’interdiction de fumer et la lutte contre le tabagisme, on me reproche d’avoir mis une pipe dans la bouche de mon bonhomme de neige. C’est un très mauvais exemple pour les jeunes.

9 h 20 : un couple gay me fait remarquer que j’aurais pu faire deux bonhommes de neige !

9 h 25 : une végétarienne me reproche d’avoir utilisé une carotte pour faire le nez de mon bonhomme ! On ne gaspille pas la nourriture. Et pourquoi des morceaux de charbon pour faire les yeux et les boutons, alors qu’il y a des gens qui n’ont pas les moyens de se chauffer ?!

9 h 30 : deux lesbiennes du quartier me demandent pourquoi je n’ai pas fait deux bonnes femmes de neige !

9 h 35 : on me traite de raciste parce que mon bonhomme et ma bonne femme sont blancs !

9 h 40 : des islamistes exigent que je mette un voile à la bonne femme de neige

9 h 45 : le voisin rouspète parce que la bonne femme de neige empiète sur son trottoir ! « À Pfulgriesheim, les trottoirs sont faits pour le stationnement des voitures et pas pour les piétons ; vous prenez la place de stationnement d’un client potentiel des restaurants ! »

9 h 50 : un gauchiste me reproche d’avoir mis un chapeau haut de forme sur la tête du bonhomme ! Le chapeau haut de forme est le symbole de l’aristocratie et du capitalisme !

9 h 55 : un groupe de Gilets Jaunes veut que je lui mette un gilet jaune. De peur qu’ils cassent tout, je cherche le gilet jaune dans ma voiture et le lui enfile.

10 h : des collégiens de passage essaient de mettre le feu à mon bonhomme avec leurs briquets : ils ne savent pas que la neige ne brûle pas !

10 h 5 : le temps de rentrer pour me réchauffer un peu, voilà que mes œuvres de neige se voient taguées avec une couleur verte, sans doute par un écolo du village : NON au GCO (=Contournement Ouest de Strasbourg) ! Je suis plutôt content que mon couple serve de support à ce message.

10 h 5 : la pasteure me fait gentiment remarquer que j’aurais pu faire don à Emmaüs du cache-nez en laine que j’ai mis au cou de ma bonne femme de neige. Il y a tant de personnes qui meurent de froid.

11 h : Les gendarmes de passage exigent que j’enlève le balai des bras du bonhomme. Le manche du balai pourrait servir d’arme.

11 h 5 : Le ton monte sérieusement quand je leur réponds qu’ils peuvent se mettre le manche du balai là où je pense !

11 h 10 : les flics me menottent et me conduisent au commissariat !

11 h 15 : une équipe de la télé FR3, alertée par je ne sais qui, filme toute la scène qui passe le soir aux infos régionales ! Je suis présenté comme un dangereux terroriste ! Un peu plus tard, sur Facebook, des djihadistes revendiquent l’opération.

Vers 19 h, on me relâche avec une convocation chez le juge dans 5 jours.

Tous les chiens du village ont pissé contre mon bonhomme et ma bonne femme de neige qui sont tout jaunes. (comme les gilets)

La morale de cette histoire : il n’y en a pas.

C’est le reflet du monde dans lequel nous vivons…??!!

La prochaine fois qu’il neigera, je reste au lit !

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires