L’assassin infanticide d’Annecy en France est-il bien ce qu’il paraît ?

09/06/2023 (2023-06-09)

Par Gérard Le Maître

Rappel de la situation :

L’horreur absolue acceptée devenue réalité :
Tuer les bébés blancs à Annecy : Nick Conrad a déjà un disciple…1

Les responsables de cette horreur sont ou ont été au gouvernement, tous les uns après les autres ont organisé, soutenu cette invasion qui ne nous veut pas du bien…

2

Attentat Chrétien, vraiment ???

Affirmations immédiates dès que cette attaque est connue : l’auteur est un Syrien de 32 ans réfugié en Suède où il avait obtenu l’autorisation de séjourner, il était marié et avait un enfant et il est CHRÉTIEN. Ce n’est pas un acte terroriste. Il est en situation régulière, ayant le droit de circuler dans l’Espace Sheinghein… et ce matin les médias parlent de plus en plus d’un homme mystérieux, SDF [NDLR « Sans domicile fixe ». Au Québec, on utilise le terme « itinérant »], discret. Ils vont nous faire le coup du déséquilibré, probablement…

Un tel empressement à affirmer qui il est et qu’il est chrétien et non musulman : il portait une croix, il aurait crié « au nom de Jésus »… en situation régulière, etc. C’est plus que suspect. Habituellement, pour chaque attentat, chaque crime, les assassins sont désignés par « l’individu », « le suspect » ou des initiales sans donner le vrai nom…

Surprenant aussi la rapidité avec laquelle on nous a expliqué qu’il était marié en Suède et avait au moins un enfant… Et cette femme a aussi tout de suite été retrouvée et a expliqué sa situation…

Tout le monde a pu le voir sur les vidéos. Seuls les adeptes de l’islam sont les habitués des attaques au couteau, mais jusqu’à maintenant pas vraiment les chrétiens. Et il y a dans ce coran qui régit totalement leur vie cette règle de la taqîya, cette règle musulmane qui permet à tout croyant en cas de besoin de mentir, de dissimuler son appartenance à l’islam, de faire croire provisoirement qu’il ne l’est pas, de boire de l’alcool, de ne pas faire les prières obligatoires… et dans le cas présent son besoin de faire croire qu’il est Chrétien avec sa croix. Son cri de guerre est suspect, la police aurait aussi trouvé sur lui un livre de prières. Tout cela ne doit tromper personne. On n’a encore jamais vu un chrétien commettre un crime ou un attentat avec un couteau et criant « au nom de Jésus ».

La taqîya :

Le mot taqîya, parfois orthographié taqiyya et takia, provient de l’arabe تقيّة (taqīyya) qui signifie « prudence » et « crainte ». Ce terme désigne, au sein de l’islam, une pratique de précaution consistant, sous la contrainte, à dissimuler ou à nier sa foi afin d’éviter la persécution.

Dans les années 1990, le mot « taqîya » a reçu une autre interprétation : des auteurs l’utilisent pour désigner une dissimulation de la foi dans un but de conquête. Selon cette interprétation, il s’agirait alors d’une pratique utilisée par des mouvements djihadistes extrémistes tels qu’Al-Qaida et l’État islamique.3

Cet énergumène qui nous est arrivé de Suède où il n’a pu obtenir la nationalité est venu en France pour tenter sa chance. Il aurait aussi fait une demande en Suisse et en Italie. Il était marié à une Suédoise rencontrée en Turquie (sans doute une blondasse qui n’avait pas compris le piège). Il lui a fait un enfant, mais tout cela ne lui a pas permis d’obtenir ce qu’il voulait, et il aurait été condamné pour escroqueries aux aides sociales et aurait abandonné femme et enfant…

Tous coupables :

4
5
6

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires