Et si la biologie moderne avait (presque) tout faux ?

15/01/2023 (2023-01-15)

[Source : Jérémie Mercier via RI]

La biologie moderne repose grandement sur la vision de Louis Pasteur à la fin du 19ème siècle, vision qui a encore en 2023 un statut de quasi-religion.

Pourtant, des visions alternatives du vivant permettent de mieux le comprendre et ainsi de mieux appréhender la santé de manière générale. Ainsi, les travaux du chercheur français Antoine Béchamp (1816-1908) et en particulier sa découverte des microzymas pourraient revenir sur le devant de la scène et casser le dogme pasteurien afin de contribuer à une médecine d’avenir réellement scientifique.

Pour ce 36e épisode de « Science en Conscience », Jérémie Mercier reçoit Alain Scohy, médecin et psychothérapeute, habitué des observations de tissus biologiques au microscope à fond noir, et qui livre une interprétation différente du vivant par rapport à celle de la biologie moderne, en s’appuyant sur les découvertes d’Antoine Béchamp.

[Voir aussi :
Pasteur versus Béchamp – La crise du coronavirus relance une controverse vieille de 150 ans
La théorie des germes : Une erreur fatale
Le mystère des microzymas et le polymorphisme microbien
L’eau PI
Sensibilité de l’eau morphogénique aux ondes électromagnétiques]

Retrouvez le site d’Alain Scohy : ► https://www.alain-scohy.com/
image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires