EctoLife, la première installation d’utérus artificiel au monde

16/01/2023 (2023-01-16)

[Source : dailygeekshow.com]

Actuellement, de plus en plus de personnes font appel à des mères porteuses pour avoir des enfants. L’entreprise EctoLife veut aller encore plus loin dans ce principe en introduisant le paramètre technologique dans l’équation. En effet, cette société veut créer la première usine à bébés au monde en utilisant des utérus artificiels.

La première usine à bébés au monde ?

La grossesse n’est pas évidente pour toutes les femmes, et c’est tout simplement impossible pour les hommes. En effet, de plus en plus de femmes choisissent de ne pas passer par la case de la grossesse pour avoir des enfants, et certains hommes choisissent également de passer par des mères porteuses pour avoir des enfants. Pour répondre à cette demande, le producteur, cinéaste et communicateur scientifique allemand Hashem Al-Ghaili a imaginé une solution à la fois innovante et dérangeante.

Sa réponse à cette demande a été nommée EctoLife, une entreprise qui possèdera la première installation d’utérus artificiels au monde. L’objectif principal de l’entreprise serait de permettre aux couples infertiles de concevoir un bébé en étant les parents biologiques de leur progéniture. Pour l’instant, il ne s’agit que d’un concept, mais l’idée a suscité beaucoup d’engouement sur la toile. En effet, la vidéo de présentation du projet a cumulé plus de 1,6 million de vues sur YouTube en moins d’un mois.

uterus artificiel
― SciePro / Shutterstock.com

Un concept farfelu et quelque peu malaisant

Généralement décrits comme dérangeants et terrifiants, la vidéo et le concept en soi ont ainsi été source de controverse. D’après la présentation du concept, EctoLife prévoit de « produire » 30 000 bébés en laboratoire par usine chaque année. La « production » des bébés se fera notamment par le biais d’utérus artificiels équipés de tous les équipements nécessaires pour assurer le bon développement physique, mental et émotionnel des bébés. EctoLife comprendra également un procédé génétique qui permettra de « paramétrer » les bébés selon le désir des parents.

En effet, il est affirmé dans la description qu’il sera possible de personnaliser la couleur des yeux, la couleur des cheveux, le teint de la peau, la force physique, la taille et le niveau d’intelligence des bébés. EctoLife se décrit également comme un moyen de garantir que la progéniture soit saine, dépourvue des maladies génétiques héréditaires qui font partie de l’historique familial des parents. Tout cela serait possible grâce à l’édition du gène CRISPR-Cas 9 chez les embryons.

Outre ces avantages « techniques », il est précisé dans la description d’EctoLife que son principal objectif est de soulager la souffrance humaine et réduire les risques de césarienne. « Avec EctoLife, les naissances prématurées et les césariennes appartiendront au passé », peut-on entendre dans la vidéo. Bref, EctoLife est un concept qui vise à produire des bébés parfaits sans passer par la case grossesse. Même s’il n’est pas totalement dépourvu d’intérêt, le concept est assez farfelu. Et même si Hashem Al-Ghaili affirme le contraire, le projet manque cruellement de base scientifique pour sa réalisation.

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires