Des vaccins obligatoires classés comme vénéneux ? Pour mieux promouvoir ensuite les faux vaccins dits à ARNm ?

26/01/2024 (2024-01-26)

[Mise à jour en complément de la vidéo :]

L’ANSM classe les vaccins pédiatriques parmi les substances vénéneuses

[Source : covidhub.ch]

Le 7 septembre 2023, la directrice générale de l’Agence Nationale de Sécurité des Médicaments et des produits de santé française (ANSM) classait l’ensemble des vaccins, à l’exception des vaccins grippaux, sur la liste I des substances vénéneuses. Présenté comme un moyen d’harmoniser les conditions de prescription, ce changement interroge. Quels peuvent être les motifs et les conséquences d’une telle décision ? S’agit-il d’une manœuvre permettant de faciliter la mise sur le marché de nouveaux « vaccins » de type ARNmessager qui remplaceraient les vaccins « classiques » ? Le Dr Martine Gardénal, homéopathe, médecin d’une équipe française aux Jeux Olympiques, membre active de la Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations, a commenté cette information sur l’émission radio Tocsin matinale.

« On joue aux apprentis sorciers »

Le Dr Gardénal rappelle qu’en France, dans les deux premières années de vie d’un enfant, les 11 vaccins pédiatriques obligatoires représentent plus de 30 doses injectées. Que se passera-t-il si ces vaccins viennent à être remplacés par des nouvelles technologies à ARNmessager ? De même, est-il normal que le dosage injecté soit le même pour un bébé de quelques kilos que pour un adulte ? Elle s’insurge aussi sur le fait que des études de pharmacovigilance ne soient pas réalisées et que les rapports d’évaluation des vaccins obligatoires ne soient pas communiqués.

Pour le Dr Martine Gardénal :

On joue aux apprentis sorciers et il faut tirer la sonnette d’alarme tout de suite.

La médecin insiste sur la nécessité de sensibiliser les parents aux enjeux actuels et les invite à remettre en question l’obligation vaccinale. La Ligue Nationale pour la Liberté des vaccinations a donc relancé une nouvelle pétition pour demander la suppression des 11 vaccins pédiatriques obligatoires.

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires