Dérives gouvernementales par rapport à la médecine

13/02/2024 (2024-02-13)

D’un côté, la diminution de la protection des enfants face aux agresseurs sexuels :

et de l’autre le contrôle croissant des médecins sous prétexte de dérives sectaires dès qu’ils s’écartent des seuls protocoles admis :

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *