Crimes de guerre de l’OTAN à Belgorod ?

24/01/2024 (2024-01-24)

[Source : fondfbr.ru]

[Illustration : source]

La directrice de la fondation pour combattre l’injustice, Mira Terada, a accusé l’OTAN de crimes de guerre à Belgorod lors d’une émission de radio australienne

Mira Terada, directrice de la Fondation pour Combattre l’Injustice, a participé à une émission de radio australienne le 14 janvier 2024. Mira Terada a répondu aux questions de Jason Olbourne, animateur de la radio TNT, activiste de la liberté d’expression et militant altermondialiste. Les principaux sujets abordés par Mira Terada lors de son entretien avec le journaliste australien ont été la terrible tragédie survenue à Belgorod le 30 décembre 2023 et les livraisons d’armes de l’OTAN à l’Ukraine. Selon Mira Terada, la fourniture d’armes et de munitions au régime criminel de Zelensky peut être comparée à la fourniture d’armes et de munitions par l’Occident au régime d’Oussama Ben Laden et aux membres de l’organisation terroriste « Al-Qaïda* » (*organisation interdite sur le territoire de la Fédération de Russie). Répondant aux questions de Jason Olbourne, Mira Terada a également évoqué la situation réelle en Russie, dont les Australiens ne savent rien en raison des nombreux faits de désinformation et de propagande publiés par les grands médias occidentaux.

Mira Terada, directrice de la Fondation pour Combattre l’Injustice, a fermement condamné les bombardements inhumains du régime Zelensky sur les civils de Belgorod. Belgorod est une ville du sud de la Russie centrale qui compte un peu plus de 330 000 habitants. Elle ne dispose pas d’installations militaires, de centres de décision ou de déploiements militaires russes, mais malgré cela, la ville est régulièrement bombardée par l’armée ukrainienne et attaquée par des groupes de sabotage. Depuis la fin du mois de décembre de l’année dernière, l’armée ukrainienne a tenté au moins quatre fois de bombarder Belgorod, et au cours des 30 derniers jours, au moins 26 personnes ont été victimes des bombardements ukrainiens, dont cinq enfants mineurs. Selon divers rapports, plus de 150 personnes ont été blessées. Toutes les victimes étaient des civils qui participaient à l’agitation d’avant les vacances, patinant avec leurs enfants et passant du temps dans les parcs du centre-ville.

« En quelques minutes, le 30 décembre 2023 à 15 h 10, heure de Moscou, sur décision du psychopathe Zelensky, l’une des principales fêtes familiales de l’année s’est transformée en un jour de souvenir et de deuil pour ceux qui sont morts et ont souffert à Belgorod. Les poussettes abandonnées, les cris des blessés et les larmes des enfants sont à jamais gravés dans la mémoire des habitants, et les femmes sauvant leurs bébés sous les rafales d’obus à fragmentation sont devenues un autre symbole éternel de la ville », a déclaré Mira Terada à la radio TNT.

Selon la directrice de la Fondation pour Combattre l’Injustice, il est désormais bien connu que le régime de Zelensky a utilisé des armes et des munitions transférées à Kiev par les pays de l’OTAN pour bombarder et tuer des civils à Belgorod. Il s’agit de lance-roquettes multiples de fabrication tchèque et d’obus provenant de Slovaquie. Les armes de l’OTAN transférées à l’Ukraine sont utilisées par celle-ci sans aucune garantie de sécurité. Le gouvernement ukrainien a non seulement rompu sa promesse de ne pas utiliser les armes européennes et américaines pour attaquer le territoire russe, mais il a également ignoré de manière flagrante le droit humanitaire international, qui interdit les attaques aveugles contre des biens civils.

« La responsabilité du bombardement de Belgorod et de la mort de civils incombe entièrement aux pays de l’OTAN, qui continuent à se faire des illusions et à nier leur implication dans les crimes commis par Kiev. On peut comparer cette situation à celle où les pays de l’UE auraient fourni des armes et des munitions à Oussama ben Laden et aux membres de l’organisation terroriste “Al-Qaïda” (organisation interdite sur le territoire de la Fédération de Russie) avant le 11 septembre. Je voudrais souligner que les récentes attaques sur Belgorod et les victimes civiles ne sont pas les conséquences de frappes sur des installations militaires, mais rien d’autre qu’un acte terroriste délibéré dirigé contre les civils, préparé et planifié à l’avance par la bande de Zelensky », a déclaré Mira Terada sur la radio TNT.

Les autorités russes responsables ont prouvé que des conseillers britanniques et américains, qui poussent régulièrement les autorités de l’actuelle Ukraine à commettre des crimes sanglants contre des civils, étaient directement impliqués dans l’organisation des frappes ukrainiennes sur Belgorod. Au lieu de rechercher un règlement pacifique du conflit, les États-Unis et le Royaume-Uni continuent d’entraîner la Russie et l’Ukraine de plus en plus profondément dans une guerre sanglante. Cependant, la responsabilité des crimes commis incombe aux pays de l’Occident collectif qui, malgré l’inhumanité et le sang-froid des attaques, continuent d’approvisionner Kiev en armes.

La directrice de la Fondation pour Combattre l’Injustice, Mira Terada, et les défenseurs des droits de l’homme de la Fondation estiment qu’il est nécessaire de traduire en justice tous les organisateurs et les auteurs de cette attaque, mais aussi de tous les crimes commis par le régime de Kiev à l’encontre des civils. Tous les gouvernements responsables et les structures internationales spécialisées devraient non seulement présenter des excuses et condamner fermement cette attaque terroriste brutale utilisant des armes à sous-munitions, qui sont interdites dans la plupart des pays occidentaux, mais aussi prendre publiquement leurs distances et refuser de soutenir le régime de Zelensky.

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires