CLIMAT : aux fous ! L’humanité aurait changé l’inclinaison de la terre à force de pomper l’eau souterraine !!

25/06/2023 (2023-06-25)

Par Gérard Le Maître

Ce n’est pas un poisson d’avril !! C’est même sur BFwc qu’ils l’ont dit !

Toutes les manipulations et tous les mensonges sont bons pour nous faire avaler le changement climatique !

L’humanité a déplacé l’axe de rotation de la Terre de près d’un mètre en deux décennies. En cause : le prélèvement des eaux souterraines et l’élévation du niveau de la mer.

Comment l’humanité a-t-elle réussi à décaler l’angle de rotation de la Terre ?

En pompant une grande quantité d’eau dans le sol, répondent les scientifiques.

Ils estiment que l’Homme a pompé 2 150 gigatonnes d’eau souterraine entre 1993 et 2010.
Alors que la masse de La Terre est en milliards de milliards de gigatonnes !!1

Ha bon ??? Mais voilà !! Ces pseudos « savants » ignorent sans doute que quoiqu’on fasse il y a toujours la même quantité d’eau sur terre globalement depuis sa création !!

La quantité d’eau est restée inchangée depuis trois milliards d’années, date de son apparition sur terre.

C’est l’organisation de la distribution et de la consommation d’eau douce qui pose problème, en période d’abondance ça passe mais en cas d’années plus sèches au cours des cycles plus ou moins chauds, plus ou moins secs qui évoluent depuis des millénaires c’est là que les difficultés apparaissent,
La quantité d’eau est restée inchangée depuis trois milliards d’années, date de son apparition sur terre. Dans l’atmosphère, l’eau est surtout présente à l’état de vapeur. Puis, sous l’effet du refroidissement, l’eau passe de l’état de vapeur à l’état liquide.

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme : l’eau circule en circuit fermé :

Dans l’atmosphère, l’eau est surtout présente à l’état de vapeur. Puis, sous l’effet du refroidissement, l’eau passe de l’état de vapeur à l’état liquide. Cette eau liquide est concentrée dans les nuages puis dans les précipitations.

Une fois que l’eau a atteint le sol, son cycle va se dérouler de façon essentiellement liquide. Seule une toute petite partie de cette eau douce est en mouvement, la grande majorité étant stockée dans les nappes souterraines.

Une partie de l’eau douce est utilisée par les plantes, le reste est drainé vers les rivières ou dans les nappes. Les racines des plantes vont capter l’eau, qui s’évaporera ensuite par le système de transpiration des feuilles. Cette « transpiration » constitue de la vapeur d’eau.

Pénuries Eau .jpg

Répartition de l’eau sur Terre :

Sécheresses en France depuis 150 ans ce n’est pas nouveau, il y a eu pire….

Événements historiques remarquables :

On se souvient évidemment de 1976 qui nous a valu la création d’un » impôt sécheresse » Merci Giscard !

Et il y a eu entre autres plus importantes une sécheresse continue de 1942-1949

La France a connu de 1942 à 1949 une période sèche d’une gravité toute particulière, la plus importante de l’origine des observations pluviométrique à 1950. L’année septembre-août ou octobre-septembre 1948-1949 a été en particulier une des plus sèches que la France a connues, après celle de 1921 qui conserve le record connu de pénurie pour 12 mois consécutifs dans la majeure partie du pays (à la date d’établissement du rapport en 1950). Les cours d’eau ont connu de très nombreux assecs, notamment dans le Centre, le Sud-Ouest et l’Ouest où les débits moyens annuels sont tombés à des valeurs très faibles, entre 10 et 30 % pour de nombreuses rivières pluviales ou pluvio-nivales aux bassins semi-montagneux et de 3 à 5 % pour de nombreux cours d’eau de plaine.

Pénuries eau et.jpg
Rechaufement climatique.jpg
Rechauff Climat Ours pol.jpg

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires