Chronique de Russie

27/01/2024 (2024-01-27)

[Source : chroniquesdepereslavl]

[Illustration : Photo de Igor Strelkov, de son vrai nom Igor Guirkine. Alexander Zemlianichenko/AFP]

Par Laurence Guillon

Igor Strelkov a été condamné à quatre ans de prison pour des propos acerbes et critiques à l’adresse du gouvernement russe, je trouve cela complètement exorbitant, surtout quand on voit combien de russophobes actifs continuent à agir ici dans l’intérêt et l’esprit de « l’Occident collectif ». Je pense que ce n’est pas seulement injustifiable du point de vue de la justice, c’est une erreur politique qui ulcère les patriotes, et avant les élections, c’est même difficilement explicable.

Avec ce que méditent les mondialistes, l’hypothétique maladie très mortelle et très contagieuse, accompagnée du vaccin juteux et des mesures liberticides correspondantes, j’estime que si la Russie ne quitte pas l’OMS et continue à obéir aux ordres des malfaiteurs et des dingues du mondialisme transhumaniste, les soldats russes seront morts en Ukraine pour pas grand-chose, et je ne parle même pas des soldats ukrainiens sacrifiés par centaines de milles sur l’autel de Moloch. Les affreux de la Caste nous annoncent carrément la couleur, une maladie qui n’existe pas, mais qu’ils prédisent, et ils la prédisent parce qu’ils la préparent. Nous avons des gouvernements soumis à des mafieux psychopathes prêts à tous nous rendre malades, ou même à nous tuer, pour assurer leur indigne et malfaisante domination sur la terre entière.

Enfin, j’apporterai le correctif que les enjeux de ce qui se passe sur le front dépassent largement et l’Occident collectif, qui sert Satan avec zèle, et le gouvernement russe, qui subit peut-être des chantages, économiques ou autres, en plus des trahisons évidentes, qui mériteraient bien autant d’années de prison que celles dont on a gratifié un patriote grande gueule. Les soldats russes connaissent, semble-t-il, des révélations et des transformations profondes, et sont témoins de vrais miracles. Ils se conduisent avec courage et dignité, ils font honneur à leur peuple. Les nouvelles qui viennent de leur côté sont souvent dures, bouleversantes, et pourtant encourageantes, humainement, spirituellement. Je prends en compte le paramètre divin, prenez cela comme vous voudrez.

Ce qui m’inquiète aussi, dans le contexte, c’est l’attitude qu’avaient eue, au moment de l’opération Covid, le patriarche et son éventuel successeur, le métropolite Tikhon de Pskov, qui est maintenant métropolite de la Crimée et de la Novorussie. J’ai encore à l’esprit leurs exhortations à appliquer les mesures covidiques de l’OMS, le masque stupide, grotesque et asservissant, les QR codes et le vaccin meurtrier, dont on découvre de plus en plus la nocivité, les effets secondaires fréquents et considérables, sans savoir même ce qu’il nous réserve à long terme. D’après tout ce que je vois et entends, et je précise, de la part de spécialistes, de gens compétents, nous allons avoir de sacrées surprises, ce qui se passe maintenant, ce ne sont que les signes avant-coureurs, comme on dit ici, ce ne sont que les fleurettes, attendez les fruits. Comment en serait-il autrement quand c’est la mafia qui contrôle les gouvernements ?

Igor Drouz a participé à une émission de la télé nationale sur les partouzes de petites filles organisées par Epstein pour le gratin mondial dans son île aux enfants. Commentaire d’un de ses lecteurs pas content : « Oui, après cela, tout le monde va penser que Poutine est impeccable, parfaitement bien, que nous avons de la chance de l’avoir. » J’ai répondu : « Pas forcément. On ne pensera pas forcément qu’il est si bien, mais on pourrait simplement se dire qu’il n’est pas si mal que cela ».

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires