Cancer & Vitamine B17

31/07/2023 (2023-07-31)

[Source : profession-gendarme.com]

Une vidéo de 55 min qui résume bien le pavé d’Edward Griffin sur le sujet [voir sous la vidéo]. Important à diffuser pour sortir les malades (de la vie moderne) des griffes de Big Pharma, surtout en France, car de l’autre côté du Rhin en face Strasbourg une clinique soigne avec la B17 et les injections massives de vitamine C traitement qui n’est pas possible dans la France de Pasteur l’imposteur.

Les cures préventives sont à la portée de tous car il suffit de manger régulièrement les amandons amers des fruits à noyau (abricots, prunes y compris et surtout sauvages, cerises, etc.). Il faut noter que les noyaux des variétés modernes d’abricots, passées par les labos ne sont plus amers et risquent de n’être pas efficaces, il faut vraiment rechercher l’amertume caractéristique. Dans le même ordre on promeut des raisins sans pépins dans le même but, ne pas fournir gratuitement une nourriture anti-cancers.

À propos du cyanure, vous aurez remarqué que Big Pharma en fait un épouvantail alors que d’un autre côté l’industrie agroalimentaire utilise les amandons amers d’abricots, lorsque la récolte mondiale d’amandes amères est insuffisante (cf. les nombreux reportages au moment des galettes des Rois). Les lobbies ont réussi à faire arracher les amandiers amers sous le prétexte du cyanure, en particulier en Californie gros producteur d’amandes. D’ailleurs, d’autres plantes naturelles sont toxiques pour les cellules cancéreuses et pas pour les cellules saines contrairement à la chimiothérapie qui nous met à plat.

Source : Odysee

[Note de Joseph :
La recherche chimiothérapique contre le cancer injecte différentes substances toxiques dans les cobayes pour leur créer des cancers, afin ensuite d’étudier le pouvoir éventuel réparateur d’autres substances toxiques présentées comme des médicaments. Le fait est que ces chercheurs ou apprentis sorciers parviennent bien à produire des cancers à partir de toxines diverses et que donc la cause des cancers ne peut se réduire à des carences alimentaires.
Le nouveau paradigme médical conçoit par ailleurs la maladie comme le résultat d’un déséquilibre ou d’une dysharmonie sur un ou plusieurs plans de vie (physique, vital, émotionnel/affectif, mental, psychique et même spirituel). Et un tel déséquilibre provient de déficiences ou d’excès (par exemple, carence en certaines vitamines), mais aussi intoxication par un excès d’autres substances, pour ce qui concerne le plan physique. Sur ce plan, les champs électriques et les ondes électromagnétiques peuvent aussi largement perturber l’équilibre du corps physique, notamment du fait de l’interaction avec les courants électriques variés qui existent dans ce dernier. Ainsi, certains cancers proviennent d’ondes électromagnétiques ou de radiations nucléaires ou sont aggravés par leur impact.
Dans cette approche, si le cancer provient d’une déficience (comme une carence vitaminique), la correction de cette dernière par l’apport des substances manquantes doit permettre de le résorber. Cependant, si le cancer provient d’un excès de substances chimiques ou de rayonnements énergétiques, il faut plutôt diminuer l’apport de ces derniers ou les contrer par des substances ou des rayonnements antagonistes. Manger des aliments source de B-17 ou autre ne résoudrait pas grand-chose. L’important dans chaque cas de maladie est de trouver la ou les causes profondes afin de pouvoir adéquatement corriger les conséquences qui se manifestent sous forme de déséquilibres.]

Le livre Griffin G. Edward – Un monde sans cancer L’histoire de la vitamine B17, écrit en 1974 (pour la première édition) :

À propos de G. Edward Griffin

G. Edward Griffin est écrivain, producteur de films documentaires et fondateur de Freedom Force International. Cité dans le Who’s Who in America, il est connu pour son talent à rechercher des sujets difficiles et à les présenter en termes clairs et compréhensibles par tous.

Il a traité de sujets aussi divers que l’archéologie et l’histoire de la Terre ancienne, le système de la Réserve fédérale et les banques internationales, le terrorisme, la subversion interne, l’histoire de la fiscalité, la politique étrangère des États-Unis, la science et la politique de la thérapie contre le cancer, la Cour suprême et les Nations unies.

Parmi ses ouvrages les plus connus figurent La créature de l’île de Jekyll, Un monde sans cancer, La découverte de l’arche de Noé, Des taupes en haut lieu, Les portes ouvertes de Troie, Pas d’endroit où se cacher, La conspiration capitaliste, Plus mortel que la guerre, Le grand dessein, La grande évasion de prison et Le maître redoutable.

Ed est diplômé de l’université du Michigan, où il s’est spécialisé dans les discours et les communications. Il a reçu le très convoité Telly Award pour l’excellence de sa production télévisuelle, il est le créateur des archives audio de Reality Zone, il est l’éditeur de Need to Know News et il est le président d’American Media, une société d’édition et de production vidéo située en Californie du Sud.

Il a siégé au conseil d’administration de la National Health Federation et de l’International Association of Cancer Victors and Friends et est le fondateur et le président de la Cancer Cure Foundation. Il est le fondateur de Freedom Force International et le créateur de Red Pill University, Red-Pill Expos et Rabbit-Hole Expeditions. La mission de ces initiatives est bien plus sérieuse qu’il n’y paraît. Il s’agit de populariser une coalition mondiale pour la victoire de l’individualisme sur le collectivisme et de la liberté sur la tyrannie.

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires