« Vaccins » anti-covid : témoignage d’une pédiatre texane devant le Sénat US

« Vaccins » anti-covid : témoignage d’une pédiatre texane devant le Sénat US

31/07/2021 (2021-07-31)

[Source : Centre de Recherche sur la Mondialisation]

Témoignage d’Angelina Farina, pédiatre au Texas, devant la Commission sénatoriale américaine. La vaccination de nos enfants n’est pas acceptable.

– Merci de m’avoir invitée. Je suis la Dr Angelina Farella, pédiatre indépendante au Texas.
– Je suis là aujourd’hui pour protéger nos enfants du Texas.
– La situation est très inquiétante. Je veux évoquer 2 ou 3 choses : un peu d’Histoire.
– Jamais dans l’Histoire, nous n’avons donné des médicaments non autorisés par la FDA à des personnes qui ne faisaient pas initialement partie des tests.
– Il n’y a pas eu de patients de moins de 18 ans soumis aux expérimentations.
– Dans les tests, il n’y avait pas de patients qui avaient été exposés, ou qui avaient eu le Covid. Ce sont 2 points très importants.
– L’autre point concerne la sécurité. J’ai administré des milliers de vaccins dans mon cabinet, je ne suis pas une anti-vax.
– En fait, je suis une vraie pro-vax, sauf quand il s’agit du vaccin contre le Covid,si on peut l’appeler ainsi.
– Un des gros problèmes est le profil de sécurité. La sécurité et les recommandations concernant les effets secondaires à travers l’ACIP, le Comité consultatif des pratiques d’immunisation. Ils ont émis des recommandations à propos du vaccin contre le Covid.
– Une des choses extrêmement préoccupantes — et c’est dans leur guide ACIP —, pour le vaccin Pfizer en particulier, est que la recommandation sur la sécurité… et sur les effets indésirables sortira après l’autorisation.
– Après l’autorisation. Cela pose un problème très inquiétant.
– Nous devons connaître les données de sécurité avant de soumettre les gens à cette chose.
– Nous permettons aux enfants de 16 ou 17 ans de se soumettre à ce vaccin, mais ils n’ont jamais fait partie d’aucune étude.
– On extrapole les données des adultes aux enfants et aux adolescents. Ce n’est pas acceptable.
– Les enfants ne sont pas de petits adultes. Ce n’est absolument pas acceptable.
– Les enfants ont un taux de survie au Covid de 99,997 %. Je répète : 99,997 %, pour que vous compreniez bien. Les enfants sont en effet des accumulateurs (buffers).
– Cela signifie que ces enfants, qui sait pourquoi, ne diffusent pas la maladie. Les enfants ne sont pas des super-diffuseurs.
– Donc, ce que nous leur faisons est vraiment criminel. Nous les isolons, nous leur mettons un masque, ce qui est cliniquement dangereux. Nous leur disons aussi que (du point de vue psychologique) s’ils apportent le Covid à la maison, ils tueront les grands-parents, tonton, tata, maman et papa.
– C’est une situation horrible que nous leur faisons vivre.
– Laissez-moi revenir sur le vaccin contre le rotavirus en 1999… Il a été retiré du marché à l’époque, à cause de 15 cas d’intussusception. Ce n’est pas forcément mortel, mais le vaccin a été retiré immédiatement du marché, et nous avons arrêté de l’administrer à nos enfants.
– Et ce qui se produit avec ce vaccin en particulier m’interpelle. Il y a plus de 4000 morts, et ce machin n’a pas encore été retiré. C’est absolument inacceptable.
– En plus, il y a quelques années, vous ne vous le rappelez peut-être pas, mais en 2017, nous avons eu une pandémie de grippe qui a tué 95 000 Américains, malgré le fait qu’on avait alors un traitement précoce et efficace contre la grippe.
– OK ? Nous avons maintenant un traitement précoce et efficace contre le Covid-19. Nous l’avons depuis longtemps.
– En tant que pédiatre, je me suis mise en avant pour aider les adultes texans, car les médecins de ma communauté ont fermé leur porte, ont verrouillé leur porte et se sont refusé de traiter leurs patients.
– J’ai vu des centaines d’adultes atteints de Covid. J’ai aussi traité des problèmes post-vaccinaux chez des adultes.
– Et me revoici sur le terrain de bataille. Pourtant, je suis très vulnérable, étant pédiatre, je suis hors de mon domaine, qui reste celui des maladies infectieuses. Je vois beaucoup de petits enfants. Ce sont des pipettes de labos (?). Pourquoi sont-ils des accumulateurs ? C’est exactement pour ça. Ils ont une chose appelée le thymus. Cela les aide pour l’immunité des cellules T. C’est un autre point à prendre en compte.
– Merci de m’avoir permis de m’exprimer.

Elle répond ensuite aux questions de 2 Sénateurs. C’est le dialogue avec le Sénateur Hall (Q) qui est le plus intéressant :

Q. Avec votre expérience, qui apparemment remonte à 1999 ou peut-être avant, y en a-t-il eu un autre (« vaccin ») qui a eu la même forte incidence au niveau des hospitalisations et des morts que celui-ci ?
R. Non. Pas à ce point, absolument pas. Même de loin.
Q. Tout autre vaccin aurait été retiré du marché ?
R. Absolument, et dès les premiers jours, comme nous l’avons vu par le passé.
Q. Et avez-vous vu un autre vaccin être mis sur le marché en ayant évité les tests sur les animaux ?
R. Jamais auparavant. Spécialement s’il s’agit d’enfants.
Q. Et d’après ce que j’ai lu, ils ont commencé les tests sur les animaux, et comme les animaux mouraient, ils ont arrêté les tests.
R. C’est exact.
Q. Messieurs, je pense que c’est important de comprendre que nous disons ici que le peuple américain sert actuellement de cobaye. Voilà le programme de test en cours. Ils n’ont pas fait de tests sur les êtres humains et ils ont stoppé les tests sur les animaux, car les animaux mouraient. Et ensuite, ils l’ont mis à disposition du public. Et nous avons maintenant devant nous des entreprises qui veulent imposer que ce vaccin expérimental soit donné aux gens, comme condition pour leur travail. Et nous avons encore ce nombre de morts qui augmente et qui est complètement ignoré. Voilà ! Vous êtes d’accord avec ce que j’ai dit ?
R. Absolument.
Q. Merci pour votre travail. Merci à vous.

(Transcription : Pierre Delmotte)

La source originale de cet article est IlFattoQuotidiano Fr
Copyright © Dre Angelina Farina, IlFattoQuotidiano Fr, 2021

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires