Selon un journaliste français de retour d’Ukraine, les Américains sont « responsables » de la guerre

14/04/2022 (2022-04-14)

[Source : anguillesousroche.com]

« Je me suis retrouvé face au Pentagone. »

Un journaliste français qui est rentré d’Ukraine après avoir accompagné des combattants volontaires a déclaré au diffuseur CNews que les Américains sont directement « en charge » de la guerre sur le terrain.

Cette affirmation a été faite par le correspondant international senior du Figaro, Georges Malbrunot.

Malbrunot a déclaré qu’il avait accompagné des combattants volontaires français, dont deux avaient déjà combattu contre ISIS.

« J’ai eu la surprise, et eux aussi, de découvrir que pour pouvoir entrer dans l’armée ukrainienne, eh bien ce sont les Américains qui commandent », a déclaré Malbrunot.

Ajoutant que lui et les volontaires « ont presque été arrêtés » par les Américains, qui affirmaient être les responsables, le journaliste a ensuite révélé qu’ils ont été contraints de signer un contrat « jusqu’à la fin de la guerre ».

« Et qui est responsable ? Ce sont les Américains, je l’ai vu de mes propres yeux », a déclaré Malbrunot, ajoutant : « Je pensais être avec les brigades internationales, et je me suis retrouvé face au Pentagone. »

Malbrunot a également mentionné que l’Amérique fournissait à l’Ukraine des drones suicide à cran d’arrêt, ce que le secrétaire à la défense Lloyd Austin a souligné dans un tweet qui a révélé que les soldats ukrainiens étaient formés à l’utilisation de ces appareils à Biloxi, dans le Mississippi.

Citant une source du renseignement français, Malbrunot a également tweeté que des unités SAS britanniques « sont présentes en Ukraine depuis le début de la guerre, tout comme les Deltas américains ».

La Russie est apparemment bien au courant de la « guerre secrète » menée en Ukraine par des commandos étrangers qui sont dans la région depuis février.

Les États-Unis et le Royaume-Uni ont tous deux affirmé publiquement qu’il n’y aurait pas de « bottes sur le terrain » en Ukraine, mais il semble qu’il y ait une présence militaire américano-britannique depuis le début de la guerre.

« Les sondages ont montré qu’à l’approche de la guerre, l’écrasante majorité des Américains souhaitaient que notre gouvernement ne s’en mêle pas, mais nos dirigeants savent ce qu’il en est et sont plus qu’heureux de risquer une troisième guerre mondiale pour défendre le régime fantoche de l’Ukraine », écrit Chris Menahan.

Lire aussi : Twitter bannit un ancien inspecteur en désarmement de l’ONU pour avoir remis en question le récit de l’Ukraine

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires