Pendant des décennies, la CIA a financé des expériences diaboliques sur des orphelins danois

07/02/2022 (2022-02-07)

[Source : naturalnews.com]

Par Ethan Huff 

(Natural News) La radio danoise a récemment diffusé un reportage sur la façon dont des dizaines d’enfants au Danemark, dont beaucoup ont été soumis à des expériences financées par la CIA au cours des années 1960 et 1970.

[Voir aussi :
Une brève histoire des expériences
et opérations biologiques américaines
sur les populations civiles]

Bien que le but de ces expériences reste inconnu, nous savons que ce que ces pauvres enfants ont vécu est une violation du Code de Nuremberg, qui exige que toute personne recevant tout type de « soins » médicaux donne d’abord son consentement éclairé.

Per Wennick, l’un des 311 participants soumis à ces mystérieuses épreuves, a préparé un exposé sur ce qu’il a vécu et observé. Il avait 11 ans à l’époque, et il dit qu’un orphelinat autoritaire de Copenhague lui a demandé s’il voulait essayer quelque chose d' »amusant » à l’hôpital municipal local.

« Ceci fut vaguement décrit comme un examen de la façon dont les enfants « se sentent » », a rapporté Shadow Proof (tel que relayé par Blacklisted News). « Estimant que ce serait une diversion bienvenue, il acquiesça et reçut même une petite somme pour sa participation. »

Wennick dit qu’il fut contraint de subir une série de tests de routine, dont l’un l’a obligé à écouter au casque des bruits forts, des cris et des déclarations destinés à lui faire peur. Les membres du personnel l’attachèrent à une chaise tandis que des électrodes étaient placées sur ses bras, ses jambes et sa poitrine pour mesurer son rythme cardiaque, sa température et son niveau de transpiration.

Presque incroyable, Wennick fut soumis à cette torture pendant 13 ans jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de 24 ans. Ce n’est qu’une décennie plus tard, cependant, que Wennick a appris que chaque visite qu’il avait eue avec les services de santé tout au long de sa vie avait été signalée à l’Institut danois de psychologie pour des raisons qui ne lui avaient jamais été révélées.

Des expériences danoises sur des orphelins faisaient partie du programme de contrôle mental MK-ULTRA

Plus tard, en 2018, alors qu’il se trouvait à un festival de cinéma aux États-Unis, Wennick a regardé le documentaire « Three Identical Strangers », qui raconte l’histoire de triplés qui ont été délibérément séparés à la naissance et proposés à l’adoption à des familles de milieux socio-économiques différents dans ce qui est décrit comme « une étude scientifique secrète et hautement contraire à l’éthique de « nature contre culture ». »

C’est à ce moment-là que Wennick s’est finalement rendu compte qu’il avait peut-être lui aussi participé à une expérience similaire contraire à l’éthique, ce qu’il a ensuite appris et que la CIA était derrière tout cela.

Après avoir fait quelques recherches, Wennick a appris que ses expériences étaient dirigées par Zarnoff A. Mednick, un psychologue américain fétichiste de l’étude de ce qui différencie les patients schizophrènes des personnes neurotypiques et des patients atteints d’autres troubles.

Mednick a choisi le Danemark pour son expérience car, comme les États-Unis, ce pays dispose d’un registre central de la population permettant de suivre facilement les sujets. Il a collaboré avec le professeur danois Fini Schulsinger qui a construit une étude portant sur 207 enfants de mères schizophrènes, ainsi qu’un groupe témoin de 104 enfants sans mère schizophrène, dont Wennick.

Schulsinger a ensuite publié une thèse de doctorat sur le projet, à laquelle le ministère danois de la justice est intervenu pour s’assurer qu’il n’avait pas à entreprendre une « viva (soutenance) », c’est-à-dire une défense publique de sa thèse. Cette intervention visait à garder secret le contexte de l’enquête.

Wennick a continué à creuser pour découvrir qu’une grande partie de l’argent pour son expérience provenait du Human Ecology Fund, un groupe de façade de la CIA et une excroissance de QK-HILLTOP, l’un des quelques programmes de contrôle de l’esprit lancés par la CIA dans les années 1950 pour étudier les prétendues techniques de lavage de cerveau communistes afin de développer des stratégies d’interrogation.Ce programme a ensuite été absorbé par le tristement célèbre programme MK-ULTRA (NDT : voir également sur Wikipédia).

« Dans l’ensemble, l’enquête de Wennick soulève de sombres questions », rapporte Shadow Proof. « Où d’autre dans le monde la CIA aurait-elle pu soutenir des expériences humaines non éthiques sur des jeunes vulnérables et sans défense, et pourquoi ? ».

Des nouvelles plus connexes peuvent être trouvées sur Evil.news.

Les sources de cet article incluent :

BlacklistedNews.com

NaturalNews.com

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires