1

PCB : remerciements aux 12.700 médecins qui ont défendu la vérité contre la corona-psychose

Par Méthode OSBMr et Timothée OSBMr

vidéo:



Le Patriarcat Catholique Byzantin (PCB), qui défend les piliers fondamentaux du christianisme, attire l’attention sur une déclaration alarmante. Au nom de tous les chrétiens sincères, nous exprimons nos remerciements aux 12.700 médecins et scientifiques pour avoir défendu la vérité contre le système de mensonges qui exploite la médecine.

Leur alliance internationale a publié une déclaration s’opposant à la politique sur les coronavirus et accusant les décideurs politiques de crimes contre l’humanité. Les médecins sont empêchés de fournir des traitements vitaux à leurs patients, et le débat scientifique ouvert est supprimé, voire puni.

Ce document indique que la négligence du traitement a entraîné des maladies et des décès inutiles. Ce sommet des médecins et des scientifiques s’est tenu à Rome, du 12 au 14 septembre. La discussion portait sur la pandémie de Covid.

Nous citons brièvement la Déclaration : 

« Nous, médecins du monde, unis et fidèles au serment d’Hippocrate, reconnaissant que la profession médicale telle que nous la connaissons se trouve à un carrefour, nous sommes obligés de déclarer ce qui suit :

Les décideurs publics ont choisi d’imposer une stratégie de traitement de type « taille unique », entraînant des maladies et des décès inutiles.

Des milliers de médecins sont empêchés de soigner leurs patients, en raison des barrières érigées par les pharmacies, les hôpitaux et les agences de santé publique… Cela entraîne des centaines de milliers de décès de patients inutiles.

Ce n’est pas de la médecine. Ce ne sont pas des soins. Ces politiques peuvent en fait constituer des crimes contre l’humanité.

Par conséquent, il est maintenant résolu que : les médecins doivent avoir la liberté de pratiquer l’art et la science de la médecine sans crainte de représailles, de censure, de calomnie ou de mesures disciplinaires, y compris la perte possible du permis d’exercer leur profession. Les interférences d’entités et d’organisations gouvernementales nous empêchent encore plus de soigner les patients dans le besoin. Les médecins ne doivent pas être empêchés de prescrire des traitements sûrs et efficaces. Ces restrictions continuent de causer des maladies et des décès inutiles. »

Le Patriarcat Catholique Byzantin défend les lois de Dieu et les vérités fondamentales de la foi qui sont nécessaires au salut. Les hérésies doctrinales actuelles provoquent une décadence des principes moraux, entraînant l’autodestruction de l’Église et de l’ensemble de la société humaine. Les États chrétiens légalisent la politique du genre, l’anti-éducation, la démoralisation délibérée, le vol des enfants par les services sociaux… En fin de compte, il s’agit d’abus moraux et psychologiques commis sur les enfants ; par exemple, rien qu’en Norvège, 70 à 100 enfants volés de la sorte se suicident chaque année.

Ces crimes sont enveloppés de phrases positives sur les droits des femmes et des enfants et sur le soi-disant droit des minorités sexuelles LGBTQ à adopter ces enfants volés. En fait, ce sont des crimes commis contre Dieu et l’humanité. La responsabilité de ces crimes incombe au Vatican apostat, dont l’apostasie a commencé avec Vatican II et culmine à présent, sous le pseudo-pape Bergoglio.

Celui qu’on appelle François abolit illégalement les commandements de Dieu, et introduit la diabolisation de l’Église. Il a intronisé le démon Pachamama au Vatican, et promeut le mariage des sodomites. De plus, il préconise avec arrogance et démagogie la vaccination expérimentale criminelle à ARNm.

Aujourd’hui, nous apprécions donc profondément cette Déclaration signée par plus de douze mille sept cents médecins. Elle condamne les hommes politiques, mais aussi les prélats de Judas, pour leur perte de conscience, leur trahison de la foi et leurs crimes contre l’humanité. Ils sont devenus responsables de la mort physique de beaucoup de personnes, mais aussi de la mort spirituelle des âmes égarées. Le Vatican apostat n’est plus le pilier de la vérité et de la conscience de l’humanité. Ce Vatican bergoglien est devenu un pilier de mensonges, et une force motrice dans l’auto-génocide de l’humanité.

En cette période de trahison et d’apostasie les plus profondes commises à l’encontre de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, le Patriarcat Catholique Byzantin défend le véritable enseignement et les principes moraux. Au nom de tous les chrétiens sincères, nous donnons une reconnaissance publique à tous les médecins qui se sont opposés au système de mensonge et de mort derrière lequel se trouve l’ange de lumière, Lucifer, ou Satan. Rappelons que la victoire finale sur le diable et ses serviteurs appartient à Dieu, notre Seigneur et Sauveur. Ceux qui se battent pour la vérité recevront de Lui la couronne de la victoire éternelle. Cette couronne attend aussi les braves médecins qui se sont dressés afin de défendre la vie contre la mort.

+ Méthode OSBMr          + Timothée OSBMr

Evêques secrétaires du Patriarcat Catholique Byzantin