Note sur l’avenir

Note sur l’avenir

31/01/2021 (2021-01-31)

Par Joseph Stroberg

Si le temps n’est que le résultat du parcours de la conscience parmi l’infinité des possibles, alors les Hommes construisent leur destinée.

La ligne de déplacement “temporel” suivie globalement par l’Humanité est celle qui emporte le plus d’adhésions selon le volume de conscience impliqué.

Le volume de conscience pesant sur un choix de ligne possible est le produit du nombre d’individus par la qualité vibratoire moyenne de l’Humanité au moment (illusoire) considéré.

Un faible nombre d’individus ayant une haute qualité de conscience peuvent ainsi peser autant dans la balance des choix qu’un grand nombre d’autres individus disposant d’une piètre qualité de conscience.

Lorsque la qualité en faible nombre ne parvient pas à contrebalancer la quantité de piètre qualité, alors l’avenir choisi momentanément par l’Humanité est sombre.

Lorsque l’inverse a lieu, alors l’avenir devient radieux.

Symboliquement, l’Humanité a momentanément choisi l’Antéchrist ou la triple Bête au détriment des deux Témoins et du Christ.

Combien de temps ou sur quelle longueur va-t-elle suivre cette ligne temporelle de conscience ?

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments