Note sur la respiration de l’Humanité

Note sur la respiration de l’Humanité

14/01/2021 (2021-01-14)

Par Joseph Stroberg

À l’image d’un individu, l’Humanité « respire ». Elle alterne des phases d’inspiration et d’expiration. En tant qu’organisme collectif, elle ne respire pas de l’air, mais de la conscience. Lors d’une phase d’inspiration, la société renaît, évolue, s’organise en formes de plus en plus complexes. Les individus et les groupes particulièrement inspirés créent des chefs-d’oeuvre dont certains peuvent franchir les siècles. Les arts fleurissent. De nouvelles ressources sont découvertes. Des réseaux de communication se tissent. Des religions naissent et d’autres sont en pleine expansion. La conscience se tourne dans toutes les directions et guide les réalisations humaines. La foi des êtres humains transcende leurs peurs…

Lors des phases d’expiration, les sociétés périclitent, « involuent » et sont globalement soumises à la La loi de dégradation ou d’augmentation du désordre et du chaos (généralisation de la loi d’entropie). La conscience est principalement tournée vers le bas, vers la matérialité, vers le matérialisme. La conscience morale perd du terrain. La lettre remplace l’esprit. La forme et la surface ont plus d’importance que le fond. Les ressources matérielles viennent à manquer. La conscience s’est laissée piégée par le magnétisme attracteur de la matière et ne sait plus naître hors de la Matrice. L’être humain oublie ses origines et a peur de l’avenir.

Schématiquement, on peut traduire les deux phases de la respiration de l’Humanité ainsi :

  • Inspiration = Évolution = Négentropie = Foi (en la vie…)
  • Expiration = Involution = Entropie = Peur (peur de la mort…)

Jusqu’à maintenant, l’Humanité ne semble pas avoir fonctionné comme un organisme unique, mais plutôt comme un ensemble d’organes plus ou moins désarticulés et sans cohérence globale. Conséquemment, certains de ses groupes humains ont pu connaître une phase d’inspiration pendant que d’autres expiraient. De nos jours, c’est mondialement qu’elle est entrée en phase d’expiration. C’est donc mondialement qu’elle devra inspirer pour continuer à vivre et fonctionner de manière unie.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires