Noël ou l’ennemi à abattre par tous les déconstruits

24/12/2023 (2023-12-24)

[Source : quebecnouvelles.info]

[Illustration : Rue du Petit-Champlain à Noël au Québec (source).]

Par Anthony Tremblay

Nous sommes le 24 décembre. Il n’y pas de neige dehors. Pourtant, pour bien des gens, c’est une journée comme les autres. Notamment les déconstruits qui voient dans Noël une tradition réactionnaire qu’il faut détruire à tout prix. Pourquoi souhaitent-ils s’en prendre à Noël? Quelques réflexions sur le meilleur moment de l’année, et sûrement le plus attaqué également.

Vous vous souvenez de la déclaration de la commission canadienne des droits de la personne? Comme quoi fêter Noël était raciste à l’égard des minorités non chrétiennes? Même Justin Trudeau a senti qu’il devait éteindre le feu et dire que Noël n’est pas une fête raciste. Pourtant, le mal était fait. Québec Solidaire a refusé de voter une motion de la CAQ à l’Assemblée nationale pour condamner ladite commission. C’est que Noël est la cible favorite des déconstruits.

Vous trouverez toujours sur Internet des gens pour dire que Noël est une journée comme les autres, que l’on stigmatise les musulmans qui fêtent le ramadan, mais pas Noël. Pourtant, rien n’est dit sur le fait que littéralement personne dans les communautés culturelles ne souhaite annuler Noël. Que l’on fête Noël dans de nombreux pays musulmans par exemple. Regardez les images de Damas par exemple ces temps-ci, et vous verrez cette ville millénaire du monde islamique être décorée pour Noël avec sapins, guirlandes et lumières. Même chose en Chine, au Japon, en Corée.

Pour les déconstruits, ou les militants woke, Noël représente tout ce qu’ils détestent de l’Occident. Une tradition plusieurs fois centenaire, avec un vieux fond catholique. Ils estiment que Noël est soit une fête trop commerciale, ou bien la manifestation de la suprématie des blancs dans une société multiculturelle qui devraient célébrer les fêtes de toutes les religions, ou n’en célébrer aucune.

Il y a aussi un militantisme venant de certains laïcards ou athées. Noël pour les cadeaux, mais dehors la crèche et les animaux! La messe de minuit? C’est pour les vieux! Toute fête religieuse dérange ces gauchistes souvent plus âgés. Vous voudriez fêter la Saint-Jean-Baptiste? Encore une fête de vieux catholiques dépassés! Chaque fête vaguement associée au passé catholique du Québec est à abattre. Par contre, les fêtes sécularisées importées des États-Unis comme l’Halloween, pas de problème!

Non, Noël n’est pas une journée comme les autres. C’est une fête religieuse célébrée depuis des siècles par nos ancêtres. Vous connaissez l’histoire du premier sapin de Noël installé à la maison des gouverneurs à Sorel? Ou bien la chasse-galerie? Noël est intimement lié à notre histoire canadienne-française. Et ce n’est pas des bureaucrates woke zélés qui y changeront quoique ce soit.

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires