Lettre ouverte au député Sacha Houlié : les injections anticovid sont expérimentales et ne sont pas réellement des vaccins

04/08/2022 (2022-08-04)

Par le Dr Gerard Delépine, chirurgien orthopédiste et cancérologue et statisticien

Non, Monsieur le Député Sacha Houlié, président de la Commission des lois et avocat, les pseudo vaccins covid ne sauvent pas de vie !

Le 11 juillet dernier, vous hurliez dans l’hémicycle : « Il y en a marre des populistes contre les vaccins ! Non au mensonge ! Les vaccins sauvent des vies ! ». Certes, en démocratie, il est bon que toutes les opinions puissent s’exprimer, mais il est dommage qu’un député aussi expérimenté que vous se trompe aussi grossièrement deux fois en une seule courte phrase, car les injections expérimentales ne sont pas des vaccins et elles n’ont pas sauvé de vies ! Il ne s’agit pas d’opinions, mais de faits avérés.

Comme il n’est pas imaginable que vous puissiez mentir volontairement, je suppose que vos erreurs proviennent du fait que, n’étant pas médecin, vous ne savez pas ce qu’est vraiment un vaccin et n’avez pas l’habitude de consulter les bases de données médicales (comme PubMed), le site gouvernemental américain des essais thérapeutiques (clinicalTrials.Gov) ou le site officiel de l’OMS sur lequel elle publie les statistiques de l’épidémie (WHO Covid dashboard). Voici donc des faits indiscutables que vous paraissez ignorer.

Les injections anti-covid ne sont pas des vaccins, mais des médicaments expérimentaux

Un vaccin se définit par sa composition, dont les principes actifs sont un virus atténué ou inactivé, des antigènes obtenus à partir du germe pathogène (atténué, inactivé ou tué, des fragments de protéines de membrane bactérienne) ou d’une anatoxine. Les injections anti-covid n’en contiennent aucun, mais un ARN messager censé faire produire la toxine par les cellules de la personne injectée et ainsi susciter des anticorps. Il ne s’agit donc pas d’un vaccin, mais d’un médicament comme l’a d’ailleurs reconnu récemment le Pr Delfraissy : « c’est une forme, un peu, de vaccin médicament »[1].

De plus, cette technique de fabrication de médicament à ARN messager est utilisée dans d’autres pathologies, mais ne l’avait jamais été en pathologie infectieuse. En prévention d’infection, cette technique de création de médicament préventif à ARN messager est expérimentale.

Enfin, les essais phase 3 des injections covid ne sont pas terminés, ainsi que l’atteste la consultation du site gouvernemental US de référence.

Tant que leurs essais phase 3 ne sont pas terminés, ces pseudo vaccins restent expérimentaux et n’obtiennent que des autorisations conditionnelles des agences de santé FDA, EMA, etc.

Non, Monsieur Sacha Houlié, les pseudo vaccins covid ne sauvent pas de vie

La consultation du site officiel des statistiques covid de l’OMS est démonstrative : les USA et l’Europe, pour des populations très vaccinées, équivalentes à celle de l’Afrique très peu vaccinée, comptent 25 fois plus de morts (4,8 millions contre 0,178).

L’évolution des mortalités montre que celles-ci n’ont pas diminué avec l’apparition des pseudo vaccins

De plus, ce ne sont pas les pays non vaccinés qui ont subi une augmentation des morts Covid19. L’évolution des mortalités montre que celles-ci ont fortement augmenté dans les pays « vaccinés » après le début des campagnes de « vaccination ».

En Grande-Bretagne, championne européenne des injections, les chiffres officiels sont publiés selon le statut vaccinal par l’Office National des Statistiques (ONS). Depuis avril 2022 ce sont les triples injectés qui sont le plus à risque de formes graves et de mort attribuée au Covid.

Durant les deux derniers mois publiés (avril et mai 2022) 4935 décès dus au Covid-19 ont été enregistrés, dont 4 647 pour la population vaccinée (dont 4 216 chez les triplement vaccinées) et seulement 288 décès parmi la population non vaccinée.

Le graphique suivant montre le pourcentage de décès liés au Covid-19 par statut vaccinal en Angleterre entre le 1er avril et le 31 mai 2022, selon les dernières données de l’ONS.

Non, les pseudo vaccins covid ne sauvent pas de vie

Ces faits objectifs sont publiés par des sources indiscutables qui démentent formellement les présentations trompeuses des agences françaises, dont vous êtes apparemment une des victimes.

Au lieu de croire sans vérification les propagandistes des marchands de pseudo vaccins, je vous conseille de consulter des sources objectives indiscutables ! Je reste à votre disposition pour toute présentation détaillée de l’ensemble des résultats des mesures anticovid 19 et particulièrement des pseudovaccins anticovid 19.[2] Nous pourrions à cette occasion vous présenter également les conséquences dramatiques de ces injections expérimentales singulièrement chez les jeunes qui n’auraient jamais dû les recevoir, car ne risquant rien du covid et ne transmettant pas le virus. C’est une lourde histoire qui ne fait que commencer n’ayant aucun recul sur ces injections expérimentales.[3]

Je vous remercie de votre attention.

gerard.delepine@bbox.fr


  1. [1] Interview de J P Delfraissy France info 25/1/22
    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/covid-19-le-vaccin-est-un-peu-un-medicament-avec-une-action-formidable-pour-jean-francois-delfraissy_4929057.html[]
  2. [2] Balance avantages/risques des injections anti-covid 19, au 28 juin 2022 — Nouveau Monde (nouveau-monde.ca) []
  3. [3] ARRÊTEZ LES INJECTIONS ! — Nouveau Monde (nouveau-monde.ca) []
image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires