Le grand écart du pouvoir et l’indifférence citoyenne

08/06/2022 (2022-06-08)

Par Nicole Delépine

Pourtant c’est leur peau, votre peau qui sera en jeu, en cas d’occlusion, de fracture, d’avc, d’infarctus… Et là, brutalement, après des heures aux urgences vous comprendrez la gravité de l’arnaque. Ce ne sont pas simplement des chiffres ces lits fermés, ces accidents post vaccinaux, ces suicides de désespoir de soignants, pompiers ou jeunes perdus après le confinement, etc.. Ce sont des gens, votre voisin, votre papa, votre enfant demain… Mais les soignants ne sont qu’une centaine devant le ministère de la Santé pour alerter. Comment est-ce possible ?

Où sont passés les citoyens ? Manifs vides, mais aussi marchés vides et commerçants désespérés, rues désertes… Où sont passés les gens ?

Améliorer les conditions d’exercice pour les soignants ? 45 000 démissions après le 1er confinement 15 000 suspensions par E. Borne en septembre 2021. Exils des soignants en Suisse, en Belgique où les salaires sont nettement supérieurs.

Pénurie de soignants à l’approche de l’été

Alors que la pénurie de soignants oblige les établissements à fermer des lits — à l’hôpital gériatrique La Collégiale à Paris, aux CHU de Rennes et Bordeaux ou encore au sein des services des urgences de quatre centres hospitaliers en Sarthe, les syndicats tirent la sonnette d’alarme.

INDIFFÉRENCE, MAIS AUSSI IRRESPONSABILITÉ GÉNÉRALE

Et pourtant si on réagissait, les soignants, les citoyens et pas seulement quelques-uns… Ils sont quelques milliers ; nous sommes des millions, mais si nous nous soumettons, quel avenir pour nos petits ?

@agnesunivers

voilà ce qui se passe en Belgique : « Sinon, je ne suis pas suspendue, ils ont fait pression, mais comme très peu de soignants ont suivi par peur, ils ont laissé tomber, le nombre de soignants non vax est trop élevé. Ils menacent toujours, mais rien ne bouge 8 h 42 · 7 juin 2022·Twitter

Être informé du risque de manque cruel de personnel soignant dans les hôpitaux, avouer à la population qu’on le sait en inventant une nième MISSION et EN MÊME TEMPS suspendre encore et encore des soignants pourtant injectés, mais non à jour… en d’autres termes pour x raisons ils ont dû refuser la troisième injection.

Si le gouvernement impose la quatrième dose (si E.Macron obtient sa chambre obéissante) combien de personnel restera-t-il dans les hôpitaux et in fine quel est le but de ce délire vaccinatoire ?

Si on peut admettre (et encore) qu’en juillet 2021 quelques-uns pouvaient encore avoir des illusions sur l’efficacité du pseudovaccin, le mythe de l’efficacité et de la protection des contaminations ne tient plus et la liste des effets secondaires graves s’allonge chaque jour. Qui peut l’ignorer ?

Mais la réponse d’E.M. est sidérante : 31 mai “Depuis 5 ans, nous agissons pour améliorer l’accès aux soins et les conditions d’exercice de nos soignants à qui nous devons tant. Il faut aller plus loin, notre système de santé a aujourd’hui besoin d’une révolution. Elle sera collective”.

Et ce soir la ministre annonce qu’elle pourrait donner autorisation de soigner plus vite à des élèves infirmières…. Ça vous inspire et pour les malades et pour elles ! quelles responsabilités !

COMBIEN DE LITS FERMES EN CINQ ANS ? 17 000 Lits

Et ça continue

Une manifestation contre la suspension de 60 agents “pour schéma vaccinal incomplet” prévue mardi à l’hôpital de Montauban | FranceSoir

Mais le plus étonnant n’est pas l’attitude claire des dirigeants aux ordres de Bruxelles et de Big Pharma, mais bien la passivité des citoyens qui permet toutes ces horreurs.

Les soignants de Montauban protestent contre la suspension de collègues injectés mais pas à jour… Peu importe les effets secondaires qu’ils ont subis, peu importe l’inefficacité démontrée et les dangers majeurs de ces pseudovaccins, il faut foncer dans le mur. Les directions qui appliquent sans état d’âme (avoué en tous cas) l’obligation vaccinale imaginent-elles la responsabilité pénale qu’ils prennent aujourd’hui ? Se cacher sous les “ordres d’en haut” ne les protégera pas toujours…

Mais combien de citoyens dans la rue pour soutenir ces nouvelles victimes de l’arbitraire au service de Big Pharma ? Combien de candidats députés hurlent-ils au scandale ?

Regardez la manifestation parisienne : quelques personnes, mais il devrait être des milliers…

De même les collègues qui interdisent d’autres médecins pour avoir soigné, guéri, informé supporteront-ils le poids de leur trahison d’Hippocrate quand un jour ou l’autre ils ouvriront les yeux ?

Luxembourg

Aujourd’hui à la sortie du du conseil supérieur de discipline du collège médical au Luxembourg Dr Benoit Ochs condamné à 1 AN d’interdiction d’exercice de la médecine on lui reproche d’avoir soigné des patients pendant la crise de covid et avoir dénoncé les effets sec. du vax ⬇️

Belgique

La gynécologue Docteur Laurence Kayser dénonce les effets secondaires du vaccin Covid haut et fort devant l’Ordre des médecins à Mons ! (Belgique) — PLANETES360

France

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires