Le gouvernement britannique admet que les vaccins ont endommagé le système immunitaire naturel des personnes ayant reçu une double dose

Le gouvernement britannique admet que les vaccins ont endommagé le système immunitaire naturel des personnes ayant reçu une double dose

19/12/2021 (2021-12-19)

[Source : francemediasnumerique.com]

Le gouvernement britannique a révélé qu’une fois que vous avez reçu le double vaccin, vous ne pourrez plus jamais acquérir une immunité naturelle complète contre les variantes du Covid – ou tout autre virus. Alors regardons la « vraie » pandémie commencer maintenant ! Dans son « rapport de surveillance du vaccin COVID-19 » de la semaine 42, l’Agence de sécurité sanitaire du Royaume-Uni admet à la page 23 que

« les niveaux d’anticorps N semblent être plus faibles chez les personnes qui contractent l’infection après deux doses de vaccination. »

Elle poursuit en expliquant que cette baisse d’anticorps est pratiquement permanente. Qu’est-ce que cela signifie ?
Nous savons que les vaccins n’empêchent pas l’infection ou la transmission du virus (en fait, le rapport montre ailleurs que les adultes vaccinés sont maintenant infectés à des taux beaucoup plus ÉLEVÉS que les non-vaccinés). Ce que disent les Britanniques, c’est qu’ils ont découvert que le vaccin interfère avec la capacité innée de l’organisme, après une infection, à produire des anticorps contre la protéine de pointe, mais aussi contre d’autres parties du virus. Plus précisément, les personnes vaccinées ne semblent pas produire d’anticorps contre la protéine de la nucléocapside, l’enveloppe du virus, qui est un élément crucial de la réponse chez les personnes non vaccinées. À long terme, les personnes qui prennent le vaccin seront beaucoup plus vulnérables à toute mutation de la protéine de pointe qui pourrait survenir, même si elles ont déjà été infectées et guéries une ou plusieurs fois. Les personnes non vaccinées, quant à elles, obtiendront une immunité durable, voire permanente, contre toutes les souches du prétendu virus après avoir été infectées naturellement, même une seule fois. Lisez vous-même… Page 24.

Vaccine-surveillance-report-week-42

[Note de Joseph : ces déductions proviennent d’une lecture du phénomène sous l’angle de la théorie virale. La théorie alternative du terrain et des exosomes déduit plus simplement et plus logiquement des observations que le vaccin étant en fait un ensemble de poisons (dont la protéine Spike OGM, artificiellement modifiée) pour les cellules du corps, celui-ci est handicapé en cas de nouvelles agressions par d’autres agents pour lui toxiques (y compris par les ondes électromagnétiques pulsées telles que la 4G, le Wi-Fi et la 5G) par rapport à l’organisme plus sain des non-vaccinés. Et ce handicap du corps vacciné est d’autant plus durable que les poisons sont difficiles à chasser du corps, ce qui est le cas avec ces pseudo vaccins puisque ce dernier devient alors lui-même générateur d’un des poisons, la protéine Spike.

Voir aussi Étude sur les liens entre le Covid-19 et les rayonnements électromagnétiques, y compris la 5G
et les liens proposés dans l’article Une lanceuse d’alerte de l’OMS : « Nous vivons une pandémie de mensonges – Bill Gates est aux commandes »]

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
1 Commentaire (en rapport avec l'article et compréhensible, SVP)
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires