Le gouvernement Borne, trop borné, doit démissionner et l’Assemblée nationale être dissoute

06/07/2023 (2023-07-06)

Par Lucien SA Oulahbib

Il ne suffit pas de serrer les poings et d’avoir un visage fermé pour se hisser au niveau de la situation délétère dans laquelle s’enfonce notre beau pays la France, unique phare pour beaucoup, comme l’a fait pourtant Madame le Premier Ministre, lorsque Madame la Députée Marine Le Pen constate seulement ce qui se passe, le nihilisme en marche, alors que Madame le Premier Ministre sait se dilater (pouffer aux éclats) avec sa collègue sur le banc gouvernemental lorsque le spécialiste de la dilatation en personne prend la parole ; certes le personnage est hilarant jusqu’à l’insignifiance surtout au regard de ses prédictions irrésistibles sur l’avenir de l’économie russe…

Mais tout de même, comment se fait-il que « 40 000 » forces de « l’ordre » face à quelques milliers de supplétifs séditieux, encouragés certes par la France (In)soumise, n’aient pas pu faire mieux ?… Le pays vient de trancher en apportant un soutien financier massif à la famille du policier jeté en pâture, avant même d’avoir été jugé, même si certains s’en indignent en détournant le mot « haine » de sa fonction (à savoir avoir de l’aversion envers ce qui nuit).

Le gouvernement doit donc démissionner et l’assemblée être dissoute, au minimum, et si l’actuel Président de la République veut faire plus, qu’il démissionne lui aussi, on verra bien alors s’il a toujours la confiance du pays…

Parce qu’après un moment de sidération, d’analyses causales excusant pour la plupart l’insurrection non pas populaire, mais séditieuse opérée par une jeunesse à l’abandon, chauffée à blanc pour servir de chair à canon, il faut bien trancher se reprendre, montrer du doigt les réels fautifs qui sont au pouvoir partout avec les résultats que l’on sait : faillite morale, économique, sociale, sociétale, juridique, politique bien sûr…

Ayez la décence de présenter la démission de votre gouvernement, Madame le Premier Ministre. Ayez ce sens de l’honneur, et conseillez au Président de dissoudre plutôt que de chercher à vous remplacer (ce qu’il n’arrive de toute façon pas selon la rumeur…) ; ou alors qu’il se démette au lieu de jouer au docteur, à « l’infirmière scolaire » selon le bon mot d’un maire, après avoir fait le bonimenteur. Le pays est las de tous ces menteurs, qu’ils rêvent de Venezuela ou d’ailleurs…

Partez, et emmenez avec vous tous ces inutiles qui sont d’ailleurs si incapables d’analyser la situation que vos propres services ainsi que ceux de la Présidence sont obligés de payer à prix d’or des « consultants » ; mais qui sont uniquement bons à vous donner des cours de théâtre (ou comment savoir exprimer sa haine quand Marine Le Pen parle), sauf que cela ne suffit pas ; pas plus que demander que soient poursuivis, en priorité, les patriotes qui tentent de respecter l’article 2 de la DDH intégré au Préambule de la Constitution dont le fait de « résister à l’oppression ».

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires