L’avocate de Donald Trump, Alina Habba, a dressé un bilan cinglant du temps passé par son client devant un tribunal de New York

28/01/2024 (2024-01-28)

L’ancien président américain a été condamné par le jury à verser à E. Jean Carroll 83 millions de dollars de dommages et intérêts à l’issue d’un procès en diffamation.

« Ne vous méprenez pas, nous assistons à une violation de notre système judiciaire », a déclaré Mme Habba aux médias à New York.

« Imaginez qu’un juge dise à un avocat : “Avant que votre client” — l’ancien président des États-Unis, candidat principal et candidat évident du parti républicain — “avant qu’il ne se défende à la barre, Mlle Habba, dites-moi les questions que vous allez poser en audience publique et dites-moi exactement ce qu’il va répondre”. »

« Ils ont ensuite édité mes questions, édité la réponse qu’il était autorisé à donner, et devinez ce que mon client a fait — il s’est présenté à la barre, il a respecté les règles de ce système corrompu ».

« Nous ferons immédiatement appel — nous annulerons ce jury ridicule. »

Mme Habba a adressé ses derniers mots aux médias, « l’ancien président ne vit pas sa vie dans la peur », alors qu’elle était escortée jusqu’à sa voiture.

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires