La mémoire de l’eau – documentaire complet. Mise à jour

[Source : https://www.dailymotion.com/video/x3sbctn]

[Note de Joseph Stroberg : la physique depuis Einstein a émis la théorie que matière et énergie étaient interchangeables et la physique quantique a montré que les particules élémentaires de la matière étaient toutes associées à une fréquence vibratoire particulière. Par extension, il est envisageable que chaque objet matériel ou vivant soit caractérisé par un signal électromagnétique unique. Et si son état varie, la vibration électromagnétique varie probablement aussi. Notamment un état maladif ou au contraire un état de bonne santé doit aussi pouvoir se retrouver inscrit dans le signal particulier qu’il émet. La mémoire d’un tel signal dans l’eau pourrait provenir de sa structure particulière complexe rendue possible par l’existence des liaisons hydrogène entre ses molécules.
Matière = Énergie = « Signal vibratoire » peut permettre d’envisager que chaque maladie spécifique identifiée soit liée non pas à une bactérie ou à un virus (voir L’enterrement de la théorie virale), mais à une fréquence vibratoire particulière (ou à un ensemble de vibrations) qui pourraient donc notamment facilement se propager d’un être humain à l’autre à distance et même à travers les murs. Ceci expliquerait bien pourquoi les mesures sanitaires prises dans le cas de la Covid-19 ne fonctionnent tout simplement pas. Par conséquent, si la cause d’une maladie n’est jamais bactérienne ou virale, mais une agression chimique (poison, toxine, polluant, hormones provenant d’émotions négatives…), physique (froid, chaleur, choc, friction…) ou électromagnétique (ondes pulsées comme la 5G ou le Wi-Fi) donnée, alors du fait de l’équivalence entre matière, énergie et fréquence vibratoire, il est parfaitement envisageable de soigner les individus avec des sons, des ondes lumineuses ou des signaux électromagnétiques adaptés qui puissent inverser ceux de la cause. Cependant, ceci marquerait la ruine des entreprises pharmaceutiques et cela explique notamment pourquoi certaines recherches sont violemment combattues et discréditées sous couvert de science.]

Mise à jour

Voir aussi le film Fréquences électromagnétiques de l’ADN (de Jean-Yves Bilien), sur le même sujet.
(Pour accéder au visionnement, il faut fournir une adresse courriel).

image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
1 Commentaire (en rapport avec l'article et compréhensible, SVP)
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires