La bourse chinoise s’effondre, les investisseurs internationaux fuient la Chine

12/12/2023 (2023-12-12)

[Source : insolentiae.com]

Par Charles Sannat

Alors que la bourse de Paris qui n’est pas en reste évolue sur ses plus hauts niveaux historiques, ce qui est la même chose pour toutes les grandes places occidentales, en Chine, ce n’est pas la même musique.

En effet les marchés chinois font plus que patiner, puisqu’ils chutent considérablement. L’indice phare le CSI 300 des Bourses de Shanghai et Shenzhen a perdu près de 3 % depuis début décembre et vient d’atteindre un plus bas depuis février 2019 !

Sur l’année 2023, c’est 12 % de baisse depuis le début de l’année.

Si vous regardez bien ce graphique publié par les Échos (dans cet article source ici),

comment expliquer ce qui commence désormais à ressembler à une débâcle ? Surtout quand on regarde le point haut atteint en 2021. Le recul est plus que significatif.

Il y a deux raisons.

Une mineure à mon sens, à savoir la crise immobilière en Chine poussant le gouvernement chinois à intervenir massivement ces dernières semaines pour mettre fin à une situation qui pénalise l’économie de l’Empire du Milieu.

Une majeure, qui explique cette tendance de fond qui commence dès 2021. C’est la démondialisation, car la démondialisation c’est la « dé -sinisation » du monde et de l’économie.

La démondialisation devient très concrète et les abonnés à la lettre STRATÉGIES savaient depuis longtemps que les actions chinoises allaient s’enfoncer dans le rouge, car les marchés chinois sont « abandonnés par les investisseurs internationaux »… comme le dit injustement les Échos.

Pourquoi injustement ?

Parce que ce ne sont pas les marchés chinois qui sont abandonnés par les investisseurs internationaux.

Ce sont les entreprises chinoises qui sont volontairement délaissées par les investisseurs occidentaux.

Ce qui se passe là ne doit rien au hasard.

L’occident mené par les États-Unis est en guerre contre l’axe sino-russe.

La guerre économique bat son plein.

Les économies occidentales sont en train de se désengager de la Chine.

C’est cela que nous disent ces cours de bourse et cet indice CSI300.

Du haut de ce graphique, vous contemplez 40 années de mondialisation qui se terminent sous des yeux ébahis.

Cela va considérablement changer le monde, l’inflation, la production, la consommation, bref, cela va changer nos vies, comme la mondialisation avait pu le faire.

Si vous voulez en savoir plus, aller plus loin, et avoir toujours une longueur d’avance sur les évènements, abonnez-vous à la Lettre STRATÉGIES. Tous les renseignements sont ici (tout abonnement donne accès à l’ensemble des 100 dossiers déjà édités).

« Ceci est un article “presslib”, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

image_pdfPDF A4image_printImprimer

⚠ Les points de vue exprimés dans l’article ne sont pas nécessairement partagés par les (autres) auteurs et contributeurs du site Nouveau Monde.

S’abonner à la discussion
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires