Ils ont perdu

Ils ont perdu

29/11/2020 (2020-11-29)

[Source et auteur : Éloïse Al’Cyona]

Ils ont perdu. Car en nous enfermant, ils nous obligent à affronter nos parts d’ombre, à regarder nos propres démons droit dans les yeux, à les soigner et à les transmuter.

Ils ont perdu. Car en nous isolant les uns des autres, ils nous encouragent à nous re-unir, à renforcer nos liens et nous reconnecter de cœur à cœur.

Ils ont perdu. Car en nous mentant effrontément, ils nous amènent à rechercher la vérité ailleurs et par nous-mêmes, donc à sortir de l’illusion.

Ils ont perdu. Car en cherchant à nous faire peur, ils nous poussent à lâcher prise, à rester centrés, confiants et connectés à notre âme.

Ils ont perdu. Car en contrôlant nos véhicules physiques, ils nous permettent d’expanser nos corps subtils et nos consciences, donc notre puissance.

Ils ont perdu. Car en voulant nous rendre malades, ils nous donnent finalement plus de temps libre, de repos et de renaissances.

Ils ont perdu. Car en essayant de nous faire disparaître dans l’obscurité, ils nous font accroître et cultiver notre Lumière intérieure.

Ils ont perdu. Car en nous coupant de Mère Nature, nous lui permettons de se nettoyer et de guérir, et nous, de méditer pour elle comme jamais.

Ils ont perdu. Car en nous manipulant pour faire de nous des esclaves, ils nous forcent à reprendre en main notre Souveraineté et notre Liberté.

Ils ont perdu. Car ce confinement est une belle allégorie de notre enfermement dans la matrice 3D, qui nous motive encore plus à ascensionner vers la 5D.

Ils ont perdu. Car en tentant de nous endormir et de nous soumettre, ils sont en train de secouer et de réveiller toute l’Humanité.

Ils ont perdu. Car en nous infantilisant, ils nous font grandir. En attaquant nos aînés et nos enfants, ils nous font rugir.

Ils ont perdu. Car en voulant nous affaiblir, ils renforcent le Guerrier de Lumière qui sommeille au fond de chacun de nous.

Éloïse Al’Cyona

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires