France — un célèbre médecin refuse le test : « Savez-​​vous qui je suis ? »

France — un célèbre médecin refuse le test : « Savez-​​vous qui je suis ? »

29/04/2021 (2021-04-29)

[Source : 20 minutes]

Le célèbre professeur Axel Kahn s’est présenté sans test PCR, à son retour de Belgique. Un policier lui a rappelé la règle, mais le médecin a estimé qu’elle ne s’appliquait pas à lui.

L’information révélée par «Le Canard enchaîné» a fait grincer des dents sur Twitter, et suscité les critiques acerbes des commentateurs les plus avisés. Le célèbre professeur français Axel Kahn s’est tristement distingué lors d’un contrôle dans une gare parisienne. Comme tous les autres voyageurs de retour de l’étranger, la Belgique en l’occurrence, le président de la Ligue contre le cancer devait présenter un test PCR négatif. Mais il n’était pas en mesure de le faire, et pour cause: il n’en avait pas.

Motif? Sa notoriété qui, selon lui, le dispense des mesures imposées au reste de la population: «Vous ne me reconnaissez pas? Je suis Axel Khan!» a-t-il dit au policier, après que ce dernier lui a rappelé la règle qui s’applique à tout le monde. Et le généticien d’argumenter par la suite: «Je m’en fous! J’ai été vacciné parmi les premiers, je n’ai pas besoin de faire de test. Laissez-moi passer», a-t-il poursuivi. Le médecin a finalement eu gain de cause, les policiers ayant décidé de passer l’éponge pour cette fois.

Favorable au confinement

Une fois l’anecdote révélée, Axel Kahn a tout d’abord démenti avant de finalement reconnaître les faits. Mais il réfute un quelconque échange virulent. «Je sais être très exposé du fait de mon exposition médiatique, il y aura une campagne diffamatoire à mon encontre. Peu importe, c’est inévitable. Je préfère par conséquent vous préciser que ce qui s’est passé m’est apparu d’abord plus amusant qu’inquiétant», a-t-il répondu dans un billet publié sur son site, où il raconte la scène en question.

Depuis, cette histoire fait le tour du microcosme parisien. Un ministre du gouvernement français, préférant garder l’anonymat, a ainsi dénoncé une attitude «très moyenne, venant de quelqu’un qui passe son temps à donner des leçons».

En février dernier, le célèbre médecin avait notamment appelé à un reconfinement général en lieu et place du couvre-feu. Plus récemment, il avait estimé que les restrictions actuellement en place en France n’avaient «que très peu d’effets» sur la circulation du virus.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments