France — Le ministre de l’Éducation fait de la sexualité à l’école une de ses priorités

13/11/2022 (2022-11-13)

[Source : LLP]

 Par Aguellid

Clairement, voici encore une fois la démonstration de la dérive idéologique grave des élites politiques qui veulent sexualiser l’être humain à partir de l’enfance ! La sexualité est une question privée qui n’a rien à faire à l’école, cette dernière devrait se cantonner à sa mission première, l’instruction : lecture, écriture et calcul. L’État n’a absolument pas le droit de rentrer dans l’intimité des familles d’autant que la sexualité peut être liée à la spiritualité.

Alors que ces mêmes autorités ne font absolument rien contre le fléau de la pornographie qui est en train de détruire des générations entières de jeunes ; alors que ces mêmes autorités ne donnent pas les moyens à la justice de faire son travail ; ces mêmes autorités qui votent des lois absurdes qui ne punissent pas à la hauteur de la gravité des crimes sexuels leurs auteurs… comment peuvent-elles aujourd’hui oser parler d’éducation au « consentement » comme si c’était la solution aux centaines de milliers d’agressions sexuelles annuelles en France !

En réalité la situation est simple à comprendre. Moins il y a d’instruction à l’école, plus il y aura de la danse, de la musique, de la sexualité… c’est-à-dire des sujets et des matières annexes ou privés qui sont de la responsabilité des familles et non pas de l’État qui décide aujourd’hui absolument de tout jusqu’aux programmes scolaires dans le moindre détail.


image_pdfPDF A4image_printImprimer
S’abonner
Notification pour
Nom ou pseudonyme
Adresse courriel (facultatif)
Votre site Internet (facultatif)
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires