La mort de la propriété privée

La mort de la propriété privée

[Source en italien : Blondet et amis]

[Traduction automatique révisée,
extraits et adaptation de La confiscation commence. L’Europe nous demande de le faire : Joseph Stroberg]

[Note : voir les nombreux articles du site évoquant le « Great Reset » (ou « Grande Réinitialisation ») d’après notamment le site Internet du Forum Économique Mondial. En particulier : Le « Great Reset » n’est pas du complotisme]

Nouvelle législation européenne sur les faillites depuis le 1er janvier [2020] : il suffit d’un délai de 90 jours et d’un découvert de 100 euros pour déclarer la petite entreprise ou la famille en faillite – et procéder à des saisies.

Les expropriations et les confiscations massives ne sont pas une théorie du complot : c’est ce qu’a déclaré le Forum économique mondial, prédisant, en 2030, que « vous serez propriétaire de rien et vous serez heureux » (tout ce dont vous aurez besoin sera loué). Leur « gestion » criminelle de la pandémie a servi à détruire l’économie de la partie « superflue » et polluante de la population, à accroître les suicides :

Suicides en Italie par groupe d’âge, condition professionnelle, région, et type de suicide.

[Le but est d’]Augmenter considérablement l’endettement des familles et des entreprises, afin de conduire à des troubles, à la faim car « à ce stade, le système mettra les masses devant l’option du revenu de base universel. Le facteur travail, comme on l’appelle dans la société capitaliste, disparaîtra essentiellement ». Chacun devra se défaire de ses biens immobiliers et de ses actifs, et aura en échange un revenu de survie, comme également prévu par Beppe Grillo (qui savait…). C’est le programme, et cela se produira.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments